Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Tight hands [Sosuke & Akira]
 :: La zone des vermines :: Nakano

Yoshida Sosuke

Date d'inscription : 14/04/2018Activité RP : 0Messages : 12Avatar : Hiroki - Crossfaith MasculinEmploi : Livreur¥ : 44,000Crédits : pinterest, Tumblr
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
22.04.18 22:22
Aah il était tellement bien à dormir ! Il adorait le week-end, pas besoin de se lever ! Il adorait les grâces mâtinées même si depuis qu’il était en couple il en avait moins. Makoto était du genre à se lever tôt, enfin pas tant que ça mais pour lui c’était beaucoup trop. En plus tout le monde était encore au lit alors personne ne l’avait encore dérangé dans son paisible sommeil. Enfin presque… Son téléphone se mit à sonner. Quel abruti pouvait bien l’appeler à un moment pareil ? Il le laissa sonner pour essayer de se rendormir. Puis une nouvelle fois ! Non mais ! Il grogna un peu et fini par regarder qui ça pouvait être. Akira ? Mais pourquoi il l’appelait à cette heure-là ? Ses idées étaient empourprées et il avait bien du mal à émerger. Il bailla un grand coup et se décida à décrocher, parlant d’une petite voix à cause de la fatigue et pour ne pas réveiller les deux autres hommes.

- Quoi ?

Il essayait d’être le plus agréable possible, mais il se leva d’un bon quand il entendit la raison de son appel. Mon dieu ! Il avait complétement oublié qu’il lui avait promis de venir l’aider ! Mais quel idiot, il n’avait pas pensé à mettre son réveil, tout ça lui était complétement sortis de l’esprit.

- J’arrive de suite !

Ni une ni deux, le voilà déjà en dehors de la chambre sans un mot pour les autres hommes. Tant pis, il enverrait un message pour expliquer la situation. Et puis il leur en avait parlé, c’était juste lui qui avait oublié. Il enfila des fringues rapidement, rien de bien classe, juste quelque chose d’agréable pour bouger les affaires tranquillement. En gros, les habits qui lui valaient des reproches de la part de Makoto et de Shin. Il les aimait bien lui ! Il passa rapidement à la cuisine pour becter un peu, sinon il allait avoir une faim de loup. Et il se voyait mal acheter un paquet de chips ou quelque chose comme ça. Quoi que, Makoto n’était pas censé savoir ce qu’il acheté. Sinon il voyait encore des remarques comme quoi il ne mangeait pas assez équilibre. Enfin bref ! Une fois prêt et ses clefs en main il sauta dans sa camionnette et il se dirigea jusqu’à son appartement. Suivant le programme, peut être irait -il voir sa maman, ça faisait un petit moment qu’il ne l’avait pas vu. Surtout depuis qu’il ne vivait plus tout seul, même si elle lui disait souvent de venir chercher des petits plats chez elle. Une fois en bas il klaxonna un grand coup pour se faire entendre. Et en le voyant il lui fit de grands signes par la fenêtre.

- AKIRAAA !


Il sortit d’un bon et le salua amicalement.

- En retard, mais je suis là ! Désolé j’avais oublié de mettre mon réveil. Mais on va pouvoir s’y mettre.

Yagami Akira

Date d'inscription : 02/04/2018Activité RP : 10Messages : 68Multi : Hisakawa Kohaku - Tokugawa Ryosuke - Kurosaki KeiAvatar : Aki -Sid MasculinEmploi : Croupier / étudiant¥ : 152,000
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
24.04.18 4:46
Je commence à être inquiet. Sosuke n’est toujours pas arrivé. Il m’avait pourtant promis de me donner un coup de main ce matin. S’il ne vient pas, je vais encore galérer pour déménager surtout que j’ai bien plus d’affaire que les fois précédentes et autant que possible j’aimerais éviter de louer une camionnette. Il fut une époque où l’argent n’était pas un problème. Aujourd’hui je compte chaque yen. Je sais que si je le voulais vraiment, je pourrais retrouver ma vie d’avant mais il est hors de question que j’aille mendier quoi que ce soit chez mon père. Je tiens trop à ma liberté et puis le pire est derrière moi. Je ne m’en sors pas si mal finalement. Je commence à peine à sortir la tête de l’eau alors ce n’est pas le moment de lâcher.

Au bout d’un moment je finis par lui téléphoner. On ne sait jamais, il a pu avoir un souci sur le route ou un problème tout court. Après tout Sosuke est en ménage avec un yakuza et pas des moindres si j’ai bien compris. Alors qui sait ce qui pourrait lui arriver en étant avec un type aussi dangereux ?
« Sosuke ? »
À la manière dont il me répond je comprends vite qu’il m’avait oublié et qu’il n’est tout simplement pas réveillé.
« T’es encore au lit ? T’es sûr que tu n’as rien oublié ? »
Apparemment il n’a pas encore tout reconnecté et a du mal à émerger. Je pousse un profond soupir puis lui dit :
« T’étais sensé m’aider à déménager ! »
Je devrais être en colère mais non au lieu d’être fâché, j’ai plutôt du mal à me retenir de rire. Ces derniers mois il m’est arrivé tellement de chose que je n’ai pas envie de me prendre la tête avec quelque chose comme ça. Il arrive et c’est le plus important. Je ne suis pas à une heure près. De toute façon emporter toutes mes affaires ne nous prendra pas la journée. Je crois qu’un seul voyage sera amplement suffisant.

Une vingtaine de minutes plus tard j’entends klaxonner. Je passe la tête par la fenêtre et découvre mon ami garé en bas de mon immeuble. On est dans les bas-quartier. Ici il n’y a pas d’honnêtes citoyens ou très peu. C’est souvent des égarés comme moi. Les autres sont soit des pauvres gens que la misère ont poussés au vice ou au crime soit des yakuzas. Il n’y a que ces derniers qui possèdent des véhicules et encore ! Sosuke n’a donc pas eu de mal à se garer juste à l’entrée. Il y a parfois du bon à vivre ici.

Je verrouille mon appartement et descends le rejoindre.
« Merci d’être venu.  J’avais peur que tu ne me laisses tomber. »
Sosuke est mon meilleur ami et j’ai toujours pu compter sur lui même dans les moments les plus difficiles. Et j’en ai eu beaucoup ces derniers mois. D’ailleurs en passant de gosse de riche et fils à papa, au statut de moins que rien, j’en ai perdu des soi-disant amis.
« Allé montons, on a du boulot. »
Je vis ou plutôt je vivais dans un minuscule studio, sans cuisine avec une salle de bain microscopique. Quand on pense qu’il fait la même surface que la chambre de l’appart que j’occupais à Chiyoda… on comprend à quel point j’ai pu toucher le fond. Mais c’était une autre époque. Mon père finançait tout et au final mon job à la mairie, c’était simplement pour me donner bonne conscience. Ça me donnait l’illusion de me débrouiller comme un grand. J’étais loin d’imaginer ce que c’était que la dureté de la vie. Aujourd’hui c’est différent. J’ai touché le fond et je remonte petit à petit la pente.
« Ce studio ne me manquera pas. D’ailleurs j’ai eu une chance de trouver cette coloc. Le type a l’air sympa et l’endroit se situe à Nakano. Ça n’a pas l’air de trop craindre. De toute façon ça peut être difficilement pire qu’ici. Mon futur nouveau coloc n’est pas là aujourd’hui du coup on ne le dérangera pas en s’installant. »
Je sors une clé de la poche de mon jeans et la montre à Sosuke avant de la ranger.
« Maintenant au boulot ! »
Je n’ai pas grand-chose. Un futon, un bureau, une chaise, un gros sac de vêtement, un peu de vaisselles, quelques babioles, mais surtout des cartons de livres ! Je pense que c’est ce qui pèse le plus mais je ne peux pas m’en séparer. J’en ai trop besoin pour les cours.

Yoshida Sosuke

Date d'inscription : 14/04/2018Activité RP : 0Messages : 12Avatar : Hiroki - Crossfaith MasculinEmploi : Livreur¥ : 44,000Crédits : pinterest, Tumblr
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
03.05.18 20:10
Ouf ! Il ne lui en voulait pas ! Il était vraiment rassuré d’un coup, car entre le téléphone et la réalité c’était bien souvent différent. Il se doutait qu’il n’allait pas lui en vouloir mais on ne savait jamais. Il n’avait pas trop envie de perdre son meilleur ami ! Le principal c’est qu’il était là avec seulement un peu de retard. Au moins il avait pu dormir un minimum. Même s’il était casé il n’avait pas voulu lâcher son travail. Il aimait avoir sa liberté et son autonomie. Il était bien trop habitué à sa vie de célibataire, en plus il avait quitté il y a un moment la vie familiale. C’était donc assez compliqué de se retrouver à 3 dans une maison. Surtout qu’avant d’arriver ils avaient déjà leurs petites habitudes. Même maintenant ce n’était pas facile tous les jours et il avait encore du mal à faire ses marques. D’ailleurs il laissait souvent Makoto et Shin seuls, il n’était pas aussi demandeur d’affection que Shin alors il ne voulait pas rester toujours collé à eux. Et puis câlins et tout ça, ça allait mais pas trop non plus il n’était pas un doudou !

- Mais non, tu sais que je ne te laisserais pas tomber voyons !


Il lui fit un grand sourire et ferma son véhicule. IL n’allait pas s’amuser à le laisser ouvert vu les personnes qui trainaient dans la rue. Rien qu’à regarder ceux qui étaient en train de les regarder avec un air suspicieux. Mais il était courageux, il n’allait pas toujours dans les beaux quartiers avec sa camionnette de travail. Dans la zone neutre le plus souvent. Une fois en haut il prit connaissance de ses affaires et c’est rapidement qu’il réussit à savoir comment il allait tout pouvoir ranger. Il était peut-être pas déménageur mais il avait l’habitude des cartons alors c’était vraiment similaire.

- Il faudra que tu m’invite ! Que je rencontre ton nouveau colloc. Je ne voudrais pas que tu tombes entre de mauvaises mains !

Peut-être qu’il s’inquiétait pour rien mais valait mieux ça que rien. Après tout on pouvait facilement tomber sur des fous ! Surtout un beau et jeune homme comme Akira qui faisait beaucoup d’envieux en soirée. Beaucoup plus que lui, en même temps à part Makoto il avait toujours refusé les avances des hommes. Il ne savait toujours pas ce qui avait bien pu se passer ce jour-là. C’est les mains sur les hanches qu’ils prit les devants pour commencer à tirer un peu le bureau.

- Et bien on va commencer par le bureau c’est le plus volumineux. Après on fera le futon puis les cartons les plus lourd pour finir par le reste.

Oui, ça lui semblait bien comme ça ! A deux ça allait aller vite ! Ils se mirent chacun d’un côté pus finirent par le lever avec facilité. Bon, ils avaient eu quand même un peu de mal à arriver jusqu’au véhicule en passant par les portes et tout ça. Une fois en bas c’est non sans soupirer d’aise il calla correctement le meuble. Il avait d’ailleurs trouvé deux trois trucs pour protéger un peu les coins.

- Bon, ça devrait bien rentrer normalement.


Il soupira un bon coup et remonta, maintenant qu’ils étaient lancés ils ne devaient plus s’arrêter. La chose fut aussi rapide pour le futon, comme quoi ils étaient une bonne équipe tous les deux !

- Ah ! Après ça on aura mérité un bon gouté et surtout un bon verre !

Et oui, ils étaient peut-être de gentils garçons mais un verre de temps en temps ça ne faisait pas de mal. Et puis ils étaient en train de faire un travail de dur labeur alors il leur fallait bien ça ! Ils avaient encore du pain sur la planche, il avait vu tous ses cartons et il avait même essayé d’en soulever un bien plein. Il s’époussa un peu et recula sans regarder. Et c’est le cri étranglé d’un mec qui l’arrêta. Non mais pourquoi il s’énervait comme ça lui ? C’est bon il l’avait juste bousculé un peu…

- Pardon je n’ai pas fait exprès !


Lui n’avait pas l’air de rire du tout pourtant ce n’était rien de grave, ce n’est pas comme s’il l’avait fait tomber… Il leva d’ailleurs les mains en signe de drapeau blanc.

- Excuse-moi !

Yagami Akira

Date d'inscription : 02/04/2018Activité RP : 10Messages : 68Multi : Hisakawa Kohaku - Tokugawa Ryosuke - Kurosaki KeiAvatar : Aki -Sid MasculinEmploi : Croupier / étudiant¥ : 152,000
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
05.05.18 1:46
J'esquisse un sourire lorsqu'il me dit qu'il faudra que je l'invite pour qu'il rencontre mon colloc et qu'il s'assure que je ne tombe pas entre de mauvaises mains. Sosuke, si tu savais ce qui a pu m'arriver ces derniers mois, je pense que tu serais beaucoup moins inquiet. Et j'en ai connu des galères ! C'est mon meilleur ami alors je ne lui ai jamais menti sur ma situation. Il a immédiatement su lorsque j'ai dû vendre mes affaires en urgence parce que mon père ne se portait plus caution pour mon appartement et que je devais le quitter. Il m'a aidé à déménager quand je me suis installé ici. Il connait quelques galères et mésaventures que j'ai vécues mais il ne sait pas tout en détail. Il a juste eu le droit à une version très édulcorée pour plusieurs raisons. La première c'est que je n'aime pas en parler. Le dire à quelqu'un reviendrait à admettre la réalité de ma situation et j'en étais incapable à l'époque. J'avais trop besoin de mon optimisme pour avancer et le temps m'a finalement donné raison puisque mon sort s'est nettement amélioré. La seconde parce que Sosuke ne vivait pas des choses très faciles lui non plus de son côté. Entre son coming out et le mec de son mec... Un drôle de triangle amoureux qui a fini en ménage à trois. J'avoue que j'ai encore un peu de mal avec ça mais je ne dis rien. Je n'ai pas envie de le juger ni de l'accabler. Après tout, c'est mon meilleur ami. L'un des rares proches qui me reste.
« Ok faisons ça ! Après tout, c'est toi le pro. »
On commence par le bureau et le descendre n'est pas une mince à faire. Heureusement que je n'ai pas grand-chose à emporter. C'est l'un des rares avantages à avoir tout perdu ! Même si je remonte doucement et par mes propres moyens dans l'échelle sociale.

Les restes des affaires suivent. Maintenant qu'on est lancé, mieux vaut ne pas s'arrêter.
« Tu as raison. Ça nous fera du bien et je suis certain qu'on aura une faim de loup après tout ce sport. »
Nous continuons avec les cartons. Certains sont plus lourds que d'autres. Apparemment j'ai eu la main un peu lourde mais il faut dire que sur la fin, je manquais un peu de carton. Être pauvres, ce n'est vraiment pas facile tous les jours et ces quelques mois me l'auront appris. J'ai découvert à quel point j'étais un enfant pourris gâté et préservé. J'imagine que d'une certaine manière ces galères m'auront rendu meilleur.

C'est une voix étrange qui attire mon attention. Je m'approche du camion où j'avais laissé Sosuke et repose mon carton à l'intérieur avant d'effacer la courte distance qui me sépare de mon meilleur ami. Apparemment il est aux prises avec une racaille du quartier. Merde alors !
« Il a dit qu'il était désolé. »
L'autre n'a pas l'air de vouloir se calmer et il lui faut bien plusieurs minutes avant de s'en aller en nous insultant. Nous étions deux, il était seul. Il n'a pas eu le courage d'aller plus loin mais il pourrait revenir en force.
« Bon, on se dépêche de tout embarquer et on file. Je crois qu'il ne vaut mieux pas trainer plus longtemps là. »

Yoshida Sosuke

Date d'inscription : 14/04/2018Activité RP : 0Messages : 12Avatar : Hiroki - Crossfaith MasculinEmploi : Livreur¥ : 44,000Crédits : pinterest, Tumblr
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
24.05.18 21:32
Il soupira alors un grand coup. Purée, il avait cru qu’il n’allait jamais s’en sortir ! Il se disait vraiment que certaines personnes s’énervaient pour un rien. Même si dans ce cas-là c’est que ce pauvre garçon n’avant sans doute pas eu beaucoup d’éducation. Rien que de voir ses façons de faire ça ne laissait pas de place au doute. Mais il essayait de ne pas trop le juger car tout le monde n’avait pas cette chance. De son côté heureusement que sa mère et son beau-père pour l’aider un peu. Et en plus de ça il avait presque toujours eu la chance d’avoir un travail à plein temps, alors obligatoirement c’était un peu plus facile. Même si pour ça il avait fait le choix de vivre dans une pièce de bonne. Mais tout ça avait bien changé, la taille de son appartement ne devait même pas valoir la taille de la salle de bain de Makoto. Ça lui faisait vraiment bizarre un si grand espace tout d’un coup. Et en plus de ça il avait de la chance d’avoir une cours !

M’enfin, au moins il s’en était sorti indemne. Heureusement car il n’était pas du genre à savoir se battre, surtout avec des racailles. Il savait juste faire quelques gestes histoire de mais rien de bien pour tenir la route. Il n’avait jamais eu besoin de se battre, peut-être qu’il voyait la ville un peu trop tout beau tout rose… En plus ce n’est pas comme s’il l’avait bousculé avec violence, non il  l’avait à peine effleuré. Me plus important c’est qu’il était partit sans utiliser la force.

- Oui, ça serait bête de s’attirer quelques ennuis.

Sans façon, il avait vécu une fois une mauvaise livraison et il n’avait aucune envie que cela puisse se reproduire un jour ou l’autre. Il en avait fait des cauchemars pendant un long moment d’ailleurs. Lui qui avait été habitué à une vie tranquille loin de tout cela, il pouvait dire que ça lui avait limite fait un vrai choc. C’est donc rapidement qu’ils finirent par faire des aller retours avec la totalité des cartons, une fois le dernier posé dans le véhicule il soupira un grand coup d’aise. Ils étaient un peu lourds, mais avec tout ce qu’il avait ils finissaient par sembler peser une tonne.

-Voilà, tu peux dès à présent dire adieu à ton vieil appart !

Une fois les portes fermés il monta à l’avant de son bolide pour aller jusqu’à son  nouvel appartement. Ils avaient de la chance car il n’y avait pas trop de monde sur la route, en même temps ce n’était pas trop l’heure du boulot ça devait y jouer.

- J’espère que même avec un colocataire tu m’inviteras chez toi hein ! Il faudra que je t’invite aussi. Mais j’attends que ça se passe mieux avec Shin.

Sinon voilà qui risquerait d’être un peu dangereux pour son ami. Il connaissait l’autre garçon et il savait exactement de quoi il était capable ! En plus il ne savait même pas si lui avait envie de venir, il avait d’ailleurs peur qu’il n’apprécie pas Makoto…

- Et puis Makoto et Shin ne seront pas obligés d’être là si tu veux. Mais tu sais ils sont gentils au final.

Yagami Akira

Date d'inscription : 02/04/2018Activité RP : 10Messages : 68Multi : Hisakawa Kohaku - Tokugawa Ryosuke - Kurosaki KeiAvatar : Aki -Sid MasculinEmploi : Croupier / étudiant¥ : 152,000
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
01.06.18 4:35
C'est en poussant un profond soupir de soulagement que je referme définitivement la porte de mon petit studio. Je glisse la clé dans la boite aux lettres puis rejoins Sosuke qui est déjà installé au volant. Ça y est. On a fini. Je vais pouvoir quitter ce sordide quartier. D'ailleurs mon ami ne tarde pas à mettre le contact et à rouler en suivant mes instructions. Petit à petit le décor change derrière nos vitres. Nakano n'a rien à voir avec le quartier où je vivais jusqu'à présent. Nous sommes toujours dans ce que certains appellent la zone des vermines mais l'atmosphère est complètement différente de ce qu'on peut trouver ailleurs dans les bas-quartiers.  
« Ne t'en fait pas. Tu pourras venir à la maison quand tu voudras. Mon nouveau coloc à l'air d'être cool. Donc y'a pas de raison qu'il soit contre. On en a déjà parlé de toute façon. Tant que chacun respect l'espace privé de l'autre, tout ira bien. »
Par contre, j'avoue que de mon côté je suis partagé quant à aller chez lui. D'un côté je suis curieux et de l'autre inquiet. Après tout Sosuke vit avec un yakuza et pas des moindres de ce que j'ai cru comprendre. Mais en plus c'est un plan à trois ! Bon je ne suis pas du genre coincé ni vieux jeu loin de là mais je reste malgré tout inquiet pour mon ami même si ça à l'air d'aller pour lui.  

J'esquisse un sourire lorsqu'il me dit que Makoto et Shin sont gentils. Bien sûr qu'ils le sont. Je n'en doute pas un seul instant. Après tout ils sont simplement trafiquants de drogue... Bon allé Akira ne fait pas ta mauvaise tête, après tout ça t'es aussi arrivé de t'amouracher de mauvais garçon.  
« On fera comme tu le sens. Après j'hésite quand même. Est-ce que ça ne serait pas mieux de faire leur connaissance avant ? Après tout c'est aussi chez eux et peut-être que ton yakuza aura envie de savoir qui s'introduit chez lui surtout en son absence. »
De toute façon rien ne presse. La priorité c'est d'abord d'emménager ! D'ailleurs mon ami ne tarde pas à garer son véhicule près de mon immeuble.  
« On doit être bénis des dieux ! On a une place royale pour se garer et déménager. Si c'est pas un bon présage ça ? »
Je quitte le premier le véhicule, trop impatient de m'installer dans mon nouvel appartement. Sosuke ne tarde pas à me rejoindre et nous commençons à décharger mes affaires. Mon coloc n'est pas là aujourd'hui alors on va pouvoir tout poser dans le salon le temps que je range comme il faut ma chambre, mon futur chez moi.  
« C'est un 60 m² avec un salon-cuisine, deux chambres et une salle de bain-WC. Bref le luxe à côté de celui que je viens de quitter. D'ailleurs tu as remarqué ? La rue est pleine de bar branché et de salle de jeux. Je pense que ça doit être animé la nuit mais dans le bon sens. Il faudra qu'on explore tout ça, si bien sûr tu as la permission de minuit de ton Sugar Daddy. »
Je lui donne un coup de coude tout en riant pour le taquiner un peu. Au moins je ne serais plus le seul à aimer les hommes plus âgés.  

Yoshida Sosuke

Date d'inscription : 14/04/2018Activité RP : 0Messages : 12Avatar : Hiroki - Crossfaith MasculinEmploi : Livreur¥ : 44,000Crédits : pinterest, Tumblr
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
24.06.18 16:48
Ah oui pas faux.. Il était un peu perplexe là-dessus. Ca ne faisait pas non plus trop longtemps qu’ils étaient ensembles, alors il ne savait pas vraiment s’il avait confiance en ses amis. Mais il savait qu’il n’avait rien à craindre du tout avec Akira. Il le connaissait depuis longtemps et il savait pertinemment que c’était un homme de confiance. Il avait toujours pu compter sur lui et le contraire était aussi le cas. C’était son meilleur ami et ça n’allait pas changer, et ce n’est ni Shin ou ni Makoto qui allait l’empêcher de le voir. En plus il avait vraiment rien d’effrayant, il était juste un petit innocent comme lui. Il avait même la chance d’être assez intelligent et de faire des études.

- C’est vrai que c’est peut être bien de se voir avant au moins une fois. Dans un bar par exemple pour que ce soit détente. Après il est impressionnant mais il n’est pas méchant pour un sous. La seule fois où il m’a mal parlé c’est parce que je n’avais pas rangé mon appartement et qu’il est très maniaque. On ne dirait pas comme ça mais le plus vilain c’est Shin !

Une fois arrivé il ne mit pas trop longtemps à se garer, s’il pouvait se garer toujours aussi facilement il viendrait plus souvent le voir avec sa camionnette plutôt que de venir en métro. C’était toujours blindé c’était plutôt fatiguant. Après c’était relativement pareil niveau distance alors ça ne changeait pas. Alors qu’Akira allait commencer à ouvrir son appartement il commençait à vider un peu d’affaires, plus vite ça allait être fini et mieux ça allait être. D’ailleurs alors qu’il était là-haut il avait déjà apporté au moins un carton histoire de. Il fit alors une moue à sa remarque.

- Maaaais ! Il n’est pas si vieux que ça. Et tu peux parler, tu te trouves que des mecs du même âge que Makoto aussi !


Il lui tira alors la langue comme pour lui rendre sa mauvaise blague. Suite à ça il descendit en même temps que lui pour aller chercher les affaires.

- c’est vrai que ton quartier semble sympa. D’ailleurs on a qu’à aller tester un premier bar une fois fini tout ça. Peut-être que l’on se trouvera un nouveau quartier général.

Ils en avaient déjà quelques-uns histoire de changer un peu de temps en temps. Voilà qu’ils commençaient à faire des allers retour avec les trucs lourds, ce soir il allait avoir le dos en compote. Au moins c’était un prétexte pour avoir un massage, Makoto était particulièrement doué pour ça. Mais Shin lui, lui accorderait surement un refus. Il fit tout de même une petite pause à la moitié pour se poser sur le sofa. Il était confortable, son colocataire avait bon gout.

- En tout cas j’aime bien ton appartement, ça serait encore mieux si tu l’avais seul mais je trouve ça tip top. Ah il manquerait vraiment une bonne petite bière.


M’enfin il avait bien le temps ils étaient en plein milieu de l’après-midi.

- Mais j’en suis sûr que tu te sentiras bien ici.

Et que tout se passera bien avec son colocataire. Après un petit temps il finit par se lever sinon ils n’allaient jamais finir car en plus de ça il fallait tout ranger. Il n’allait tout de même pas le laisser faire tout seul !

Yagami Akira

Date d'inscription : 02/04/2018Activité RP : 10Messages : 68Multi : Hisakawa Kohaku - Tokugawa Ryosuke - Kurosaki KeiAvatar : Aki -Sid MasculinEmploi : Croupier / étudiant¥ : 152,000
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
30.06.18 3:47
J’aime taquiner Sosuke sur l’âge de son chéri. Il est toujours mal à l’aise quand on aborde le sujet. Il faut dire que c’est sa première expérience homosexuelle et elle est loin d’être ordinaire. Quant au fait que son yak’ soit beaucoup plus âgé, ce n’est pas vraiment une critique de ma part lorsque je le lui fais remarquer. Après tout c’est de notoriété publique que j’aime les hommes d’âges mûres même si après ce qui s’est passé avec le dernier, je suis un peu calmé. Je devrais peut-être revenir à des garçons de mon âge ou en tout cas avec moins de différence d’âge. Enfin je n’en suis pas encore là. J’ai d’autres préoccupation en tête que de me caser.
« C’est vrai, tu marques un point mais au moins maintenant tu sais pourquoi je les aime si âgé ! »
Je lui fais un clin d’œil avant de reprendre ma tâche et je suis bien content de ne pas avoir beaucoup de carton. Emménager devrait être aussi rapide que de déménager même si je ne compte rien déballer ce soir. Sortir mon futon et quelques rechanges sera amplement suffisant.
« Parfait ! Faisons ça ! J’aurais juste besoin de prendre une douche et toi aussi je crois. Je te prêterais des fringues, t’inquiète. »
Histoire qu’on soit un minimum propre et présentable quand on ira prendre notre bière bien méritée !

Le temps passe vite quand on est deux et voilà que nous avons déjà terminé ! Je m’assois lourdement dans le canapé et ne tarde pas à être rejoint par Sosuke.
« Bon tout est dans ma chambre. Merci en tout cas pour ton aide.  Je ne sais pas comment j’aurais fait sans toi. »
Sosuke est vraiment mon meilleur ami et je sais que je peux toujours compter sur lui en cas de coup dur. C’est aussi pour ça que j’ai essayé autant que possible de ne pas le mêler aux soucis que j’ai eu l’an dernier. Je crois avoir plutôt bien réussi même si je pense qu’il m’en voudrait un peu s’il apprenait en détail tout ce qui m’est arrivé.
« Tu passes à la douche le premier ? Je vais te sortir des fringues. »
Je me lève non sans mal et prend la direction de ma nouvelle chambre. J’en suis assez content et ce n’était pas gagné, surtout quand je repense à la première réaction de Tsunade quand j’ai frappé à sa porte. Heureusement pour moi elle s’est très vite ravisée...
« Au fait, fait pas gaffe aux maquillages qui inondent la salle de bain. C’est ceux de mon colocataire. »
En fait je devrais dire ma colocataire… Parce qu’en réalité c’est avec une fille que je vis, ma cousine pour être plus exacte mais pour le moment c’est un détail sans importance. Je préfère que les gens croient que je vis avec un mec et comme je sais que Sosuke a la gaffe facile, mieux vaut ne pas le lui dire immédiatement. Il comprendra de toute façon par lui-même que c’est une fille qui partage mon appart. En plus il finira forcément par la croiser un jour !

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: