Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Like a tattoo engraved in my skin - Akira feat Asami
 :: La zone neutre :: Chiyoda

Yagami Akira

Date d'inscription : 02/04/2018Activité RP : 12Messages : 89Multi : Hisakawa Kohaku - Tokugawa Ryosuke - Kurosaki KeiAvatar : Aki -Sid MasculinEmploi : Croupier / étudiant¥ : 202,500
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
24.04.18 23:54

Mars 2058



Je fais une infidélité à mon tatoueur. Je le sais. Il le saura aussi et il me fera la gueule mais ça ne durera pas. Il me pardonnera dès que je lui aurais adressé mon plus beau souvenir tout en lui offrant une de ces douceurs vegans dont il raffole tant et qui n'est pas si mauvaise que ça même si je ne suis pas adepte de ce régime alimentaire.

La raison qui me pousse à aller voir la concurrence c'est mon père qui m'a formellement interdit de faire un nouveau tatouage tant que je vivrais sous son toit. Sauf que je viens de déménager dans un appart par très loin d'ici. Donc techniquement je ne suis plus sous son toit. Vous me direz, dans ce cas je peux retourner voir mon tatoueur habituel. Sauf que je connais mon père et qu'il me connait aussi. Il va se douter que je saisirais la première occasion pour braver son autorité. Donc si je vais voir mon habituel, il le saura d'une manière ou d'une autre. Du coup je me fais discret et je m'en ferais un discret surtout. Je laisserais couler un peu d'eau sous les ponts et puis je retournerais à mon salon habituel. En attendant, j'ai trop envie mais également besoin de me faire marquer. Est-ce que ça fait de moi un maso ? Je ne sais pas trop. J'aime juste la sensation de l'aiguille sur la peau et la satisfaction de me la faire encrer.

C'est un ami qui m'a donné l'adresse de ce tatoueur. J'espère qu'il est bien. Il a bonne réputation et il est à deux pas de mon nouvel appart. C'est presqu'un appel à se faire tatouer ! De toute façon aller y jeter un coup d'œil n'engage à rien. Je verrais bien sur place.
Alors que j'arrive non loin de la boutique, j'entends mon téléphone sonner. À la musique, je sais déjà que c'est ma mère. Depuis que j'ai quitté le cocon familiale, elle n'arrête pas. Elle a peur que j'oublie de fermer ma porte d'entrée la nuit, que je ne m'alimente pas correctement ou encore que je ne sois pas capable de gérer mon budget. Sauf que suis parti il y a trois jours ! Enfin je me fais une raison. Je suis son fils unique et j'avoue que j'ai eu une crise d'adolescence mouvementée. Alors j'imagine qu'il lui faudra du temps pour couper complètement le cordon.

Je décroche et lui réponds distraitement tout en avançant vers la boutique, la surveillant du coin de l'œil pour ne pas la rater.
« Oui maman, écoute je vais rater mon bus je te rappelle plus tard. »
Oui je suis un abominable menteur. En même temps je me vois mal lui dire que j'arrive devant le salon de tatouage. Tout en raccrochant je tends la main vers la poignée et la pose involontairement sur la main d'un autre. Je sursaute tout en rangeant mon téléphone et m'excuse poliment. J'ai beau avoir des tatouages et des piercings, je n'en suis pas moins un garçon bien élevé.
« Excusez-moi je ne vous avais pas vu. »
Je relève les yeux vers lui tout en lui adressant un sourire et... il est plutôt pas mal. Ok, il a le double de mon âge et alors ? Je suis majeur et vacciné. En plus malgré ses tatouages, il n'a pas l'air d'un yakuza ni d'un mauvais bougre. Bon ok, je me plante très souvent et j'ai tendance à être attiré par les mauvais garçons mais bizarrement cette fois-ci je suis quasi certain que ça n'en est pas un. De toute façon il n’y a qu’une seule façon de le savoir !

Je m'écarte pour le laisser entrer en premier sans pour autant perdre mon sourire. Bonjour la subtilité Akira !

Yamashita Asami

Date d'inscription : 16/03/2018Activité RP : 7Messages : 55Multi : Yoshimaru - Kazuki - Kagami - TsunadeAvatar : Niikura KaoruEmploi : Employé chez légumes +¥ : 94,000Crédits : VTP // Vent parisien // Tumblr
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
01.05.18 18:04
Like a tattoo engraved in my skin

2058年03月

Rendez-vous chez le tatoueur. J'ai besoin de refaire quelques retouches légères au niveau de mes doigts. ça ne prendra pas très longtemps, même si ça va me faire mal. Je le sais d'avance et je dois avouer que j'y vais un petit peu à reculons. Je sais d'avance que je vais avoir du mal à me servir de mes mains dans les jours à venir et que du coup, ça va me faire chier au travail. Mais tant pis, c'est un mal nécessaire car l'encre de mes phalanges commence à partir un petit peu.

Heureusement, le tatoueur n'est pas loin de chez Légumes +. J'ai donc mangé rapidement au petit stand de ramen en face, puis suis parti directement à mon rendez-vous. Même si ça ne va pas durer trois heures, c'est tout de même mieux de manger un petit quelque chose avant de se faire tatouer. Une cigarette au bord des lèvres, je fume devant le salon avant d'y rentrer. Histoire de me détendre un petit peu avant de passer à la casserole.

« Oui maman, écoute je vais rater mon bus je te rappelle plus tard. » Ah, le gamin ment à sa mère. Je ne sais pas trop quel âge il peut avoir. Plus je vieillit, plus je rajeunit les gens. J'ai cru qu'un type avait quinze ans alors qu'il en avait dix neuf l'autre jour ! Je le regarde me pousser puis s'excuser avant de me laisser entrer. Je le regarde de manière sévère, comme à mon habitude.

« C'est pas bien, de mentir à sa maman. »

J'esquisse un petit sourire moqueur pour la forme et rentre dans le salon tranquillement, maintenant que j'ai terminé ma pause cigarette. Je m'annonce au gars de l’accueil, qui me demande d'attendre un petit peu le temps que mon tatoueur termine son client. On avait convenu qu'il me prendrait entre deux cet après midi, puisque mes retouches ne prendront pas longtemps. Akira, se présente à son tour. C'est un prénom assez simple, assez classique et passe partout pour un garçon. Lui aussi doit attendre, et s'installe donc à côté de moi sur le canapé. Pourtant, il y a un fauteuil libre... Pourquoi est-ce qu'il se colle à moi ? Il a des Daddy issues ou quoi ?

Je hausse un sourcil en le regardant, puis attrape un magazine pour le feuilleter en attendant. Comme chez le médecin, sauf que c'est plus cool. Au moins, c'est pas un magazine people un peu naze, c'est un truc de tatouages. Et il y en a quelques uns qui sont assez sympa là dedans.
(c) AMIANTE




This is
Tokyo bitch


U.C




Yagami Akira

Date d'inscription : 02/04/2018Activité RP : 12Messages : 89Multi : Hisakawa Kohaku - Tokugawa Ryosuke - Kurosaki KeiAvatar : Aki -Sid MasculinEmploi : Croupier / étudiant¥ : 202,500
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
02.05.18 12:30
Mon sourire se crispe légèrement à sa remarque. Comment se faire remettre à sa place pour un gars plus âgé en une seule phrase. Merci. Je retiendrais la leçon même s’il en faut plus pour me décourager. D’ailleurs je me retiens de lui répondre. Bon ok j’avoue que je n’ai rien trouvé qui tienne en une seule phrase, mais ça va venir. Ce n’est que partie remise. De toute façon je ne me laisse jamais longtemps déstabiliser par un homme. J’ai toujours eu une excellente répartie. C’est juste que là, il m’a pris par surprise.

Il entre le premier, s’annonce et je ne tarde pas à l’imiter. Je suis en avance. Je sais et ça ne me dérange pas d’attendre. Au contraire ça me laisse le temps de me familiariser avec les lieux. Après tout c’est la première fois que je viens ici et même si on ne m’en a dit que du bien, je ne serais rassuré qu’en voyant le résultat final. Et puis je ne vais pas me plaindre. L’homme qui doit aussi patienter est très agréable à regarder même si j’ai un peu peur qu’il ne me prenne pour un gamin… mais vu notre différence d’âge on peut difficilement lui en vouloir.

Je vais m’assoir sur le canapé à côté de mon ainé, délaissant le fauteuil un peu trop éloigné à mon goût et qui ne m’offre aucune occasion d’engager la conversation. On verra bien s’il est réceptif ou si je me prends un vent. Si c’est le cas, je m’en remettrais et je n’aurais plus qu’à tuer le temps en révisant. D’ailleurs en le voyant prendre un magazine, je sors machinalement un bouquin d’économie de mon sac. Maintenant je n’ai plus qu’à me lancer et voir ce que ça va donner.
« Par rapport à tout à l’heure. Je ne lui mens que pour la protéger. Elle n’est jamais rassurée lorsque je vais voir un nouveau tatoueur. Elle a tendance à oublier que je suis majeur et qu’elle doit me laisser vivre ma vie. »
Voilà je l’ai interrompu dans sa passionnante lecture de magazine et je n’ai plus qu’à lui adresser mon plus beau sourire. D’ailleurs parler de ma mère c’était très nul comme entrée en matière mais au moins, ça m’a permis de placer le fait que je suis majeur au cas où je paraitrais trop jeune.
« Au fait je me présente, Yagami Akira. Et vous ? Vous venez souvent ici ? Moi c’est la première fois et ça me rend un peu nerveux de changer de tatoueur. »

Yamashita Asami

Date d'inscription : 16/03/2018Activité RP : 7Messages : 55Multi : Yoshimaru - Kazuki - Kagami - TsunadeAvatar : Niikura KaoruEmploi : Employé chez légumes +¥ : 94,000Crédits : VTP // Vent parisien // Tumblr
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
13.05.18 15:37
Like a tattoo engraved in my skin

2058年03月

Je suis majeur, je fais qu'est-ce que je veux d'abord !
Ah, c'est bien une réaction puérile... Je me retiens de dire quoi que ce soit et esquisse un petit sourire. Après qu'il se soit présenté je hausse un sourcil intrigué. Yagami ?... Même moi qui ai grandi et toujours vécu en zone neutre, j'ai entendu parler d'eux. Peut-être que c'est une coïncidence... J'imagine assez mal ce type faire partie de cette famille malgré son nom. Après tout... C'est un nom comme un autre en dehors de Tokyo et dans le reste du Japon.

Je referme mon magazine, maintenant que j'ai compris qu'il n'allait pas me lâcher ni me foutre la paix et le regarde un peu plus en détails. Il a quel âge ?... Je ne sais pas trop. Peut être dix sept ou dix huit ans ? Il a l'air très jeune, à peine sorti de l'école.

« Yamashita Asami. »

Bon, j'ai été un peu sec. Je ne devrais sans doute pas, il essaye d'être gentil et c'est tout. Je me force à sourire, et c'est au final probablement bien pire que si je n'avais rien fait. Je ne suis pas le type le plus expressif du monde...

« Je suis venu faire des retouches, pour mes doigts. »

Je tend les mains pour lui montrer. ça ne se voit peut-être pas, mais là j'essaye de faire un effort pour être sympa avec lui. C'est un peu difficile pour moi... En dehors de mes clients habituels au magasin, je ne parle pas énormément.

« Et toi, c'est pour faire quoi ? Un nouveau tatouage je suppose, vu que ça inquiéterais ta mère de te savoir chez un autre tatoueur que ton habituel ? »

Ici, il ne risque pas grand chose. C'est très propre, et les types qui bossent là sont très compétents. C'est un petit salon, pas très connu mais qui tatoue majoritairement des gens de la zone neutre. Les putains et les yakuza ne viennent généralement pas dans cet établisement, réputé pour être très calme et sans histoires particulières.

« Tu verras, Akira-kun... C'est un bon salon de tatouage. Ils sont très pro. Tu ressortiras pas d'ici avec une hépatite ou une septicémie ! »
(c) AMIANTE




This is
Tokyo bitch


U.C




Yagami Akira

Date d'inscription : 02/04/2018Activité RP : 12Messages : 89Multi : Hisakawa Kohaku - Tokugawa Ryosuke - Kurosaki KeiAvatar : Aki -Sid MasculinEmploi : Croupier / étudiant¥ : 202,500
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
13.05.18 21:44

J’ai pris l’habitude ces derniers temps d’utiliser le nom de famille de ma mère. Pourtant le nom Yagami devrait faire davantage fuir de Nishima mais allez savoir pourquoi quand je m’intéresse à un homme de plus de trente ans, il connait forcément mon père ou a potentiellement travaillé avec lui et ça devient de suite compliqué. À force, je vais vraiment finir par changer de nom ! Mais bon, je ne le ferais qu’en dernier recours, lorsque mon père ne m’en laissera plus le choix.

Je fais donc la connaissance de Yamashita Asami. Il n’est pas très chaleureux aux premiers abords mais il en faut plus pour me décourager. D’ailleurs il doit le comprendre parce qu’il finit par abandonner son magazine. Nous allons donc pouvoir faire un brin de causette et voir si ça nous mène quelque part. Au pire on ne parlera que tatouage et ça n’ira pas plus loin mais si je me débrouille bien et si la différence d’âge ne le dérange pas trop, on pourra toujours aller boire un verre ensemble.

Je regarde ses tatouages aux doigts et me retiens de les lui prendre pour les examiner en détail. Moi aussi j’aimerais en avoir autant que lui mais pour le moment je me contente d’être un gentil garçon pour que mes parents n’aient pas de crise cardiaque. Je suis majeur mais je les ménages. Après tout mon père finance malgré tout une partie de mon appartement et il serait bien capable de me couper les vivres avant que je ne sois capable de m’assumer entièrement.
« Je ne me fais pas d’inquiétude sur l’hygiène. J’ai eu d’excellents échos de cet endroit. J’espère juste que le courant va bien passer entre le tatoueur et moi. On ne se connait pas encore et j’ai bien envie de me faire quelque chose d’un peu plus gros cette fois. »
Je sors une feuille pliée en deux de mon sac et le lui montre :
« J’aimerais quelque chose dans ce genre là. Deux gros papillons dans le bas du dos. Bien sûr ce n’est qu’une esquisse pour l’idée générale. Je verrais bien ce qu’il me proposera. Bon j’avoue que ce n’est pas très masculin ni très viril mais le but c’est que ça soit sexy et que ça me plaise autant qu’à ceux qui seront amenés à le voir. »
Et il aura peut-être envie de le voir une fois terminé… Mais nous n’en sommes pas là alors je me contente de lui adresser mon plus joli sourire.
« Et vous après vos retouches, vous comptez vous en faire un autre ? Vous avez l’air d’en avoir pas mal pour ce que je peux en voir. »
Mais il en a peut-être sur des zones que je ne peux pas voir  et que je serais ravi de découvrir même si je me vois mal le lui dire de but en blanc.

Yamashita Asami

Date d'inscription : 16/03/2018Activité RP : 7Messages : 55Multi : Yoshimaru - Kazuki - Kagami - TsunadeAvatar : Niikura KaoruEmploi : Employé chez légumes +¥ : 94,000Crédits : VTP // Vent parisien // Tumblr
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
15.06.18 23:00
Like a tattoo engraved in my skin

2058年03月

Akira le grand garçon majeur qui n'écoute plus ses parents me montre ce qu'il compte se faire tatouer tout à l'heure. Je regarde le dessin un peu perplexe. Des... papillons. C'est pas hyper masculin. Mais lui non plus n'est pas spécialement viril. Et vu ce qu'il essaye de me sous entendre, c'est plus pour plaire aux autres hommes qu'autre chose qu'il a choisi cet endroit pour se faire tatouer. D'ailleurs, il me fait des avances là ?... Je pourrais être son père, putain. Mais c'est pas le premier ou la première qui m'en fait. J'ai encore des jeunes qui m'approchent de temps en temps, c'est sans doute ce qu'on appelle "le charme de l'âge mur". Ou une connerie du genre.

« Non, j'ai ce qu'il me faut. ça m'a pris un moment pour tout faire, mais je crois que je vais m'arrêter là maintenant. C'est déjà bien suffisant je trouve. Surtout pour un type qui n'est pas Yakuza. »

Je sais qu'à l'extérieur de Tokyo, les tatouages sont mal vus. Les gens confondent obligatoirement les tatoués avec des Yakuza. Mais à Tokyo, tout le monde connaît la différence. C'est une question de motif, principalement. Fort heureusement, mes tatouages ne sont pas dans un style traditionnel nippon. Alors, ça évite la confusion. Enfin... Généralement. Parce que parfois, quand on ne regarde pas attentivement mes tatouages, avec mon air aimable, on me prend pour un Yakuza.

« J'espère que ton copain aime les tatouages alors, vu l'endroit. Et qu'il a pas la frousse des papillons. »

Ah, oui. C'est vrai j'oubliais... C'est une peur assez peu commue. J'esquisse un petit sourire amusé pour lui expliquer :

« J'ai un ami qui a une peur panique des papillons. C'est con, je sais... Mais c'est comme ça. Alors je me dis que ça doit pas être le seul au monde, même si c'est pas forcément très commun comme peur. En général les gens ont plutôt peur des serpents ou des araignées... Pas des papillons. Mais lui, il a peur. J'ai jamais su pourquoi. »

(c) AMIANTE




This is
Tokyo bitch


U.C




Yagami Akira

Date d'inscription : 02/04/2018Activité RP : 12Messages : 89Multi : Hisakawa Kohaku - Tokugawa Ryosuke - Kurosaki KeiAvatar : Aki -Sid MasculinEmploi : Croupier / étudiant¥ : 202,500
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
17.06.18 9:23
J’acquiesce lorsqu’il me dit qu’il a assez de tatouage. C’est vrai qu’avec ce que je peux voir, il a l’air bien fourni en la matière. D’ailleurs il en a peut-être sur des zones non visibles, ce qui ne me surprendrait pas et qui d’une certaine manière attise ma curiosité. Après tout même si je suis un gentil garçon, il m’arrive d’avoir de très vilaines pensées surtout lorsque je rencontre un homme qui me plait, même si le type en question n’a l’air absolument pas réceptif. D’une certaine manière je sens le vent venir. Heureusement pour moi j’ai les reins solides et ce n’est pas ce qui m’empêchera de passer une bonne journée.

Ceci étant dit sa remarque m’interpelle. Mon copain, hein ? S’il était un peu plus souriant et moins distant, je pourrais croire qu’il essaie de savoir si je suis célibataire mais inutile de trop s’emballer. Il me fait peut-être tout simplement la conversation et essaie d’une certaine manière d’être gentil. Bref, on verra bien où tout ça va nous mener. J’espère bien quelque part, comme ça j’aurais moins de scrupule pour l’infidélité que je fais à mon tatoueur habituel en venant me faire encrer la peau ici.
« Je n’ai pas de copain pour le moment et puis même si c’était le cas, pourquoi aurait-il peur des papillons ?»
C’est un peu bizarre quand même comme peur. C’est mignon comme tout des papillons et ceux que je compte me faire sont très beaux. Il n’y a pas de raison qu’ils fassent fuir un amant.

Il me raconte alors qu’un de ses amis à une peur panique des papillons. Ok… c’est une drôle de phobie et je crois bien que c’est la première fois que j’en entends parler. Ça doit se voir à la tête que je fais. D’ailleurs je finis par me dire que c’est peut-être une manière détournée de sa part de me dire qu’il n’aime absolument pas mon projet de tatouage…
« Et vous ? Ça vous fait peur ? Vous n’aimez peut-être pas ça ? »
Ma question à au moins le mérite d’être direct mais je suis comme ça. Je n’ai jamais été très doué pour lire entre les lignes et je pars du principe qu’il vaut mieux être franc pour éviter tout malentendu. Surtout quand le temps nous est compté et c’est présentement le cas car le tatoueur ne tardera pas à nous interrompre et qui sait si nous nous recroiserons un jour ? Alors autant y aller franchement.
« Je trouve pourtant ça joli et je suis certain que ça m’ira à merveille. »  

Yamashita Asami

Date d'inscription : 16/03/2018Activité RP : 7Messages : 55Multi : Yoshimaru - Kazuki - Kagami - TsunadeAvatar : Niikura KaoruEmploi : Employé chez légumes +¥ : 94,000Crédits : VTP // Vent parisien // Tumblr
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
14.07.18 17:59
Like a tattoo engraved in my skin

2058年03月

Je viens de me rendre compte que je n'avais jamais réléchit à ça. Est-ce que j'aime bien les papillons ?... C'est une drôle de question.

« Peur, non. Est-ce que je les aimes ? Je suppose que oui... Je n'y ai jamais vraiment pensé. »

Je regarde un peu mieux le dessin et esquisse un sourire à sa réflexion. Oui, ça lui iras bien je pense.

« Certains papillons sont jolis. Les tiens vont avoir des grandes ailes, c'est sympa. »

Ce n'est pas le genre de tatouages que je me ferais personnellement, mais... Pourquoi pas. Le tout c'est qu'il ne le regrette pas plus tard quand il sera plus vieux. J'espère qu'il y a bien réfléchi et qu'il est certain de lui. Qu'il ne fait pas juste ça pour faire chier maman qu'il a envoyé bouler au téléphone quelques minutes plus tôt.

Le tatoueur viens d'ailleurs me chercher et je me lève. Je me retourne vers Akira et esquisse un sourire :

« T'as envie de venir, pour continuer à parler de papillons et d'amour ? »

Je le taquine un petit peu j'avoue. Mais il se lève tout de même. Le tatoueur rigole, au moins il n'auras pas à revenir chercher son client suivant dans la salle d'attente à l’accueil. Je m'installe dans le siège et regarde le jeune homme en souriant. Il me plait bien, il a l'air d'avoir son petit caractère.

« Tu as de la chance, le bas du dos il parraît que c'est pas hyper douloureux. N'est-ce pas, Tora-kun ? »
« Oui, il va moins morfler que toi avec tes phalanges ! C'est surtout le remplissage qui pique dans le dos. Mais tu as bien fait de venir vers moi, Akira-kun je suis délicat. »
« A force de tatouer les putes de Chuo, c'est ça ? »

Tora rigole en enfilant ses gants et hoche la tête :

« Exactement, c'est des vraies chochottes les escortes. Les putes de Shinjuku résistaient mieux ! »

(c) AMIANTE




This is
Tokyo bitch


U.C




Yagami Akira

Date d'inscription : 02/04/2018Activité RP : 12Messages : 89Multi : Hisakawa Kohaku - Tokugawa Ryosuke - Kurosaki KeiAvatar : Aki -Sid MasculinEmploi : Croupier / étudiant¥ : 202,500
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
15.08.18 0:32
J’esquisse un sourire à sa réponse. Qu’il soit sincère ou pas, ça n’a aucune importance. Ce qui compte c’est qu’il se montre plus chaleureux, ce qui est un bon début. Avec un peu de chance, ça pourrait nous mener quelque part. Peut-être un café ou bien un verre…

Lorsque le tatoueur vient le chercher, j’avoue avoir du mal à dissimuler ma déception. Après tout le temps est passé si vite ! Et je n’ai même pas eu l’occasion de lui demander son numéro… ni même de lui donner le mien. Mais ce qu’il me dit ravive chez moi l’espoir et je crois que ça doit aussi se voir. Après tout un immense sourire orne mon visage lorsqu’il me propose de le suivre pour parler de papillon mais aussi d’amour… Est-ce que j’ai réellement fait une touche ou bien se moque-t-il de moi ? On verra bien.

Je les regarde faire et les écoute sans cesser de sourire. La différence d’âge est flagrante mais ça ne me gêne pas. J’ai assez donné avec les garçons de mon âge et ça fait un petit moment maintenant que je me dis que les hommes beaucoup plus âgés sont bien meilleurs, à tous les niveaux bien entendu.
« Ne vous en faîtes pas, je ne suis pas douillé et puis ce n’est pas mon premier tatouage. »
Je soulève légèrement mon t-shirt et leur montre la plume que j’ai à l’aine. Celle-là, je l’ai senti passer mais je ne regrette pas. Pareille pour celui que j’ai sur le torse. J’aime les tatouages, les piercings aussi même si j’ai fini par presque tous les retirer. Je n’ai gardé que les oreilles, le téton, la langue et le nombril. En sommes, les points les plus stratégiques.
« Au fait, Yamashita-san, vous faites quoi dans la vie ? »
Il n’est pas yakuza alors je me demande comment un homme comme lui peut bien occuper ses journées. D’ailleurs si au début il paraissait un peu effrayant et antipathique, il se dégage de lui au final quelque chose de très doux. Il faut juste prendre le temps de bien regarder et de réussir à s’approcher suffisamment de lui. J’espère qu’il me donnera l’occasion d’en apprendre plus même si du coup flirter devient compliqué avec un spectateur.
« Moi je ne vais pas tarder à démarrer ma vie d’étudiant. Je cherche un appartement à Chiyoda et je vais sans doute bosser à mi-temps à la mairie. Je n’ai pas spécialement envie d’aller à la fac, je suis plutôt en train de voir pour suivre un cursus par correspondance. »
Je me garde bien de préciser que mes parents financent presque tout… J’aurais beau faire de mon mieux, j’ai encore du mal à me détacher d’eux et reste malgré moi un gosse de riche dépendant du bon vouloir de papa mais ça ne durera pas. Plus vite je couperais le cordon, mieux je me porterais.

Yamashita Asami

Date d'inscription : 16/03/2018Activité RP : 7Messages : 55Multi : Yoshimaru - Kazuki - Kagami - TsunadeAvatar : Niikura KaoruEmploi : Employé chez légumes +¥ : 94,000Crédits : VTP // Vent parisien // Tumblr
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
19.08.18 21:11
Like a tattoo engraved in my skin

2058年03月

Le gamin continue de jouer à l'homme, en nous montrant ses quelques tatouages. Je suis mauvaise langue... C'est vrai il faut bien commencer quelque part et vu son age, il a encore le temps de se recouvrir. Ou pas, c'est personnel. Certains n'ont que deux ou trois petits tatouages, voire un seul même si c'est plutôt rare de n'en faire qu'un.

En tout cas quand il me demande ce que je fais pour discuter un peu... Je suis bien content. ça commence à me faire mal ! Oui, déjà... Mais normal que je souffre vu l'endroit.

« Je suis primeur. A Chiyoda. Et toi? »

Je vends des salades, quoi. Pas bien passionnant. J'ai pas non plus la tête de l'emploi mais justement, c'est le but : mon patron en avait marre de se faire voler, alors il s'est dit qu'en embauchant un vendeur qui fait flipper, ça n'arriverai plus. Il a vu juste... Et maintenant que les clients se sont habitués à moi, principalement des petits papys et des petites mamies du quartier, tout va bien. J'ai aussi quelques mères de famille qui viennent, et le petit Nobu demande toujours à sa mère quand est-ce que lui aussi il pourra se dessiner sur les bras comme moi sans qu'elle rale et lui fasses prendre une douche.

En soi, c'est un travail plutôt tranquille... Akira lui, va commencer la fac. Ah, on a vraiment un gros décalage lui et moi. Si bien que ça me fait grimacer un peu. ça, et aussi la douleur qui s'intensifie. Je jette un oeil pour essayer de voir si Tora a bientôt terminé.

« La fac, hein ?... Et tu veux faire quoi du coup, Akira-kun ? »

Il a de la chance, le gosse... Moi aussi j'aurais aimé pouvoir faire des études.
(c) AMIANTE




This is
Tokyo bitch


U.C




Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: