Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Okiya] Secret Garden - 17 mars 2060 - Kei feat Kiyoshi
 :: La Zone Yakuza :: Taito :: Asakusa :: Okiya

Aller à la page : Précédent  1, 2

Ito Kiyoshi

Date d'inscription : 13/04/2018Messages : 98Avatar : Kim Hyo Jong (e'dawn)- PENTAGONActivité RP : 0 MasculinEmploi : geisha
avatar
Mushi ✘ Rejects
Voir le profil de l'utilisateur
19.11.18 22:37
Je ne saurais décrire la gentillesse avec laquelle Kei-sama m’a aimablement redressé. Je prends son bras du mien et me laisse guidé jusqu’à la voiture. « Je ne fréquente pas beaucoup les boutiques à vrai dire. Lorsque qu’une geisha a besoin d’un nouvel habit, c’est une confectionneuse qui vient directement à l’Okiya pour nous prendre nos mesures sous le regard de la directrice. Cette personne les fabrique et nous les livre, de sorte que nous, les geishas, nous n’ayons pas à nous fatiguer avec ce genre de choses. » Je monte dans la voiture lorsque Kei-sama m’y invite et je m’installe confortablement et surtout convenablement.

La voiture nous conduit jusqu’aux boutiques. Je regarde beaucoup par la fenêtre lorsque Kei-sama ne me parle pas. Je suis curieux de savoir quel chemin nous prenons, où exactement nous allons. Je me fais discret pour ne pas que Kei-sama pense que je suis à l’ouest, que je ne l’écoute pas et que je ne suis qu’un pauvre gamin. J’ai des manières et il ne faut pas que je montre une mauvaise impression alors que Kei-sama me fait confiance pour une importante soirée.

Lorsque nous arrivons enfin, Kei-sama descend la première et me tend la main pour m’aider à descendre à mon tour. Je ne suis pas vraiment à l’aise au début ; il y a beaucoup de monde et je n’ai pas vraiment l’habitude de ce genre d’endroit. Kei-sama m’emmène gentiment et rapidement dans le magasin. Les tissus y sont magnifiques et délicats. Je comprends pourquoi elle tenait à venir ici. Je reste un peu en retrait de Kei-sama alors que je regarde les tissus. J’aimerais que ce soit Kei-sama qui me choisisse mon kimono, ça me ferait extrêmement plaisir.

Kurosaki Kei

Date d'inscription : 05/04/2018Messages : 90Avatar : Mally - exist traceActivité RP : 4 FémininEmploi : Femme d'affaire - chef des RapacesMulti : Hisakawa Kohaku - Yagami Akira - Tokugawa Ryosuke
avatar
Kyodai ✘ Muranaka
Voir le profil de l'utilisateur
05.12.18 1:06
Kiyo-kun prend le temps de m’expliquer comment les choses se font habituellement et je suis surprise de découvrir qu’au final, il ne sort pour ainsi dire jamais de l’Okiya. Tout vient à lui… À lui et à toutes les geishas en général. Voilà un monde bien différent du mien. Il est un peu mystérieux et je me rends compte que je casse toutes les convenances comme d’habitude. Tant pis, ça me ressemble bien de ne pas faire comme les autres et de ne pas respecter les règles. De toute façon nous avons l’autorisation de la directrice alors nous allons pouvoir nous amuser un peu ! Et puis ça va le changer.
« C’est vrai que c’est un peu fatiguant, mais ça sera amusant tu verras. Tu seras traité comme une princesse dans les boutiques où nous irons et tu auras bien plus de choix. »
Nous arrivons vite. Il n’y a pas de circulation. Avoir une voiture est en quelque sorte un privilège dans cette ville. Pas uniquement celui des yakuzas mais disons que posséder son propre véhicule marque clairement à quelle catégorie sociale on appartient.

Je sors la première de la voiture. Je lui tends ensuite la main pour l’aider à s’en extraire à son tour puis nous entrons ensemble dans la boutique. La première chose qui frappe tout client qui passe le pas de la porte, c’est la profusion de tissu de toute beauté. Nous ne sommes pas à Ginza pour rien et c’est dans cette boutique qu’on trouvera les plus belles étoffes pour nous confectionner les plus beaux kimonos.

Alors que nous regardons les tissus, une vendeuse s’approche de nous et nous demande si elle peut nous aider.
« Il nous faudrait deux kimonos pour une soirée. Un pour la geisha qui m’accompagne. »
Je lui désigne alors Kiyo-kun.
« Et un pour moi. Le prix m’importe peu. Je veux ce que vous avez de meilleur. »
Je me tourne alors vers mon petit protégé et lui demande s’il a une préférence, en termes de motif ou de couleur. Le cas échéant je choisirais pour nous.

« J’ai du mal à me décider. Il y en a plusieurs qui me plaisent mais ce n’est pas grave, nous en ferons un de chaque ! »
J’en achète si rarement que c’est l’occasion de faire une folie. De toute façon ce n’est pas comme si je n’en avais pas les moyens.

Une fois les tissus choisis, on nous fait passer dans une autre pièce pour prendre nos mesures.
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: