Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
 :: Le Birdcage :: Club de strip tease Filth Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Le Filth] Midnight celebration - 18 Février 2060 - Kohaku feat Ryuichi
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Hisakawa Kohaku
[Le Filth] Midnight celebration - 18 Février 2060 - Kohaku feat Ryuichi Tumblr11
Date d'inscription : 01/04/2018

Messages : 144

Avatar : Hakuei
Activité RP : 4

Masculin
Emploi : Faussaire [Ancien escort-Boy]
Multi : Tokugawa Ryosuke - Kurosaki Kei - Yagami Akira - Sanada Yukimura
08.06.18 3:39
Voir le profil de l'utilisateur
18 Février 2060



Il est presque 22h et nous roulons vers Chuo. Nous revenons d'un diner d'affaire qui apparemment se prolonge un peu. En effet le yakuza avec qui Ryuichi a traité ce soir, lui a proposé de prendre un dernier verre dans un établissement très tendance que mon chéri semble connaitre au moins de nom. J'imagine qu'il ne pouvait pas refuser alors au lieu de rentrer nous mettre au chaud, nous prenons la direction de ce quartier que je ne connais que trop bien.  

Depuis que j'ai arrêté la prostitution je mets rarement les pieds à Chuo. Je n'aime pas particulièrement y aller. Cela me rappelle de très mauvais souvenir et en même temps j'y ai aussi vécu des choses intéressantes qui font parties de mon histoire. Je sais aussi que tôt ou tard les moments les plus douloureux me feront moins mal quand j'y repenserais. Tout n'est qu'une question de temps et d'habitude. De toute façon j'y vais pour accompagner Ryuichi et dans un sens je préfère être avec lui qu'à la maison à l'attendre comme une bonne épouse.  

Nous ne mettons pas longtemps à arriver à destination. Je ne suis pas fan des clubs de striptease mais maintenant que nous sommes là, il n'y a plus qu'à entrer et prendre un verre. Nous sommes d'ailleurs rapidement rejoints par l'autre yakuza qui semble très emballé par le lieu. Au moins il y en a un qui s'amuse. Quant à Ryuichi, il a l'air familier de l'enseigne mais ce n'est peut-être qu'une impression. Après tout si l'endroit est côté, ce n'est peut-être pas la première fois qu'il doit finir un repas d'affaire comme ça. J’ai été escort, je sais donc comment ces choses-là fonctionnent.  

Il y a du monde mais nous n'avons aucun mal à nous installer sur des banquettes libres. L'ambiance est bonne et les danseurs hommes et femmes sont agréables à regarder même s'ils me laissent complètement indifférent. Je viens de ce monde. Il a été mon quotidien pendant si longtemps et me retrouver dans une nouvelle position ne change en rien mon regard dessus.  

Une serveuse arrive et nous demande ce que nous souhaitons boire. L'autre homme commande le premier, Ryuichi ensuite puis moi.  
« Une flûte de champagne. »
Je n'ai pas vraiment réfléchi en disant cela, c'est disons… venu naturellement. Je lui demande également des amuse-bouche pour grignoter. De ce que j'ai pu voir sur la carte, ils ont pas mal de tapas appétissants. Bien sûr nous sortons de table mais je connais mon homme. Il a toujours faim et ne sera pas contre grignoter un peu. D'ailleurs avec un peu de chance s'il se goinfre, il matera moins même si le lieu s'y prête.  

Revenir en haut Aller en bas
Imai Ryuichi
Imai Ryuichi
Kyodai ✘ Muranaka
Date d'inscription : 01/04/2018

Messages : 136

Avatar : Tomo
Activité RP : 2

Masculin
Emploi : Gérant de casino
12.06.18 21:34
Voir le profil de l'utilisateur
C’est sagement qu’il profitait du silence de la voiture. Il était déjà un peu tard et ça lui permettait de se reposer un peu la tête. Surtout que leur prochaine destination n’allait pas être toute calme. Il ne savait pas vraiment s’il était très content d’y aller. D’un côté oui car il allait pouvoir regarder de jolies créatures, mais d’un autre côté son homme était à ses côtés alors il devait faire un minimum attention. En tout cas, il allait bien faire attention que son chéri n’ai pas les yeux qui traînent trop. Sachant qu’il appréciait à la fois les hommes et les femmes, ça lui faisait pas mal de concurrence. Il en profitait aussi pour répondre à quelques messages sur son téléphone. Ils parlaient bien d’affaire avec l’autre homme alors il n’avait pas encore eu le temps de s’y attarder.

En tout cas il était pressé d’arriver, il allait pouvoir se détendre un peu. Surtout que c’était plus rare qu’il aille dans ce genre d’endroits. C’était son grand ami Yukimura qui était triste, mais avec lui c’était toujours trop compliqué de ne pas se laisser aller. Sachant qu’il connaissait parfaitement ses gouts. D’ailleurs il ne savait même pas pourquoi il avait convié Kohaku à venir, il espérait que ce ne soit pas une mauvaise idée.

Une fois arrivé il entra dans le lieu et il attendait que l’autre homme les rejoignent. C’est d’ailleurs lui qui choisit ou s’installer, il c’était mis a un endroit ou il y avait un homme et une femme. Vu que l’autre homme était en compagnie d’une femme depuis le début de la soirée ce n’était pas une surprise. Mais il avait fait exprès de choisir un homme aussi pour faire plaisir à Ryuichi. Ce n’était pas trop compliqué à voir vu qu’il était officiellement avec Kohaku. Il regarda un peu autour de lui, ne voyant pas le propriétaire. Il ne le connaissait pas vraiment mais avaient déjà eu l’occasion de le voir, comme son mari d’ailleurs. Mais tout ça, il n’allait pas s’amuser à en parler à son officiel. Une fois la serveuse ici il réfléchit un peu à ce qu’il allait bien pouvoir prendre.

- Un whisky aussi.


Il avait tendance à prendre la même chose que les gens avec qui il était, il ne voulait pas passer pour un faible. Il n’aimait pas boire mais dans ces moments là il faisait toujours des efforts, comme avec son caractère. Il plissa les yeux à la réponse du roux, bon, il allait surveiller sa consommation. C’est bon ça qu’il se pencha un peu vers lui pour glisser à son oreille.

- Tu n’as pas le droit à plus.

Il était déjà bien gentil d’accepter ça alors qu’il était censé avoir arrêté. L’autre homme était enchanté de voir la femme danser en femme de lui.

- N’est-elle pas très belle ?

Une fois de plus il prit sur lui, mais il devait bien le brosser dans le sens du poil.

- Tout à fait, à croquer.

Au fond il pensait moins à la femme qu’à l’homme. D’ailleurs ce dernier lui lançait déjà des petits regards sous entendu en se dandinant contre la barre. Voilà qui allait être difficile à ne pas regarder.

- Merci pour cette soirée, c’est très plaisant.


Revenir en haut Aller en bas
Hisakawa Kohaku
[Le Filth] Midnight celebration - 18 Février 2060 - Kohaku feat Ryuichi Tumblr11
Date d'inscription : 01/04/2018

Messages : 144

Avatar : Hakuei
Activité RP : 4

Masculin
Emploi : Faussaire [Ancien escort-Boy]
Multi : Tokugawa Ryosuke - Kurosaki Kei - Yagami Akira - Sanada Yukimura
13.06.18 5:01
Voir le profil de l'utilisateur
Alors que la serveuse s'en va, je sens Ryuichi se pencher vers moi et me glisser quelques mots à l'oreille pour me faire comprendre que cette flute de champagne sera la seule de la soirée. J'acquiesce tout en lui adressant une petite moue boudeuse. En réalité je râle plus pour la forme car au plus profond de moi je suis content qu'il m'ait à l'œil malgré l'endroit où nous nous trouvons. Il a beau avoir mille et une distractions à portée de main, il ne me délaisse pas complètement et ça suffit à mon bonheur.  
« Je serais sage promis. »
Cela fait longtemps que je n'ai pas bu d'alcool. Ma période se sevrage est terminée mais ça ne veut pas dire que j'ai le droit d'en boire. Quand on a été un jour alcoolique, on peut trébucher et y sombrer à nouveau à tout moment. Le moindre verre peut nous y conduire mais je sais que ça n'arrivera pas. Ce n'est qu'une flute de champagne et puis Ryuichi est là pour veiller sur moi.  

Mon chéri reporte son attention sur son partenaire d'affaire alors que de mon côté je m'occupe en balayant la salle du regard tout en les écoutant d'une oreille distraite. C'est la première fois que je viens ici et je dois dire que l'endroit est assez classe. J'ai l'impression de reconnaitre certains visages mais après tout, nous sommes à Chuo et le monde est si petit !  

Lorsque l'autre homme fait remarquer à Ryuichi que la danseuse est très belle, je ne peux m'empêcher de reporter mon regard sur elle. C'est vrai qu'elle est jolie mais elle n'est absolument pas mon genre et je sais que c'est encore moins le cas de Ryuichi qui est complètement gay, contrairement à moi qui mange des deux bords. D'ailleurs la réponse de mon chéri me fait sourire. Hypocrite jusqu'au bout. Enfin l'autre devrait savoir qu'il préfère les hommes. Après tout même si je n'ai pas été clairement présenté à lui, ça se voit que Ryuichi préfère les mâles. À moins que ça ne soit mon jugement qui soit biaisé. Qui sait ?  

Le danseur qui nous fait face n'est pas mal non plus si bien sûr on aime ce genre de garçon. Je crois qu'il plait à Ryuichi. Je vois bien la façon qu'il a de la regarder se déhancher et on dirait que l'attirance est réciproque. En même temps un seul coup d'œil suffit pour comprendre que Ryuichi est yakuza mais surtout très riche. C'est le genre de proies que les prostitués et autres vermines du genre aiment. Et si en plus ils sont bels hommes, c'est le jackpot ! Malheureusement pour lui, Ryuichi est déjà pris et n'est là que pour le travail. Je n'ai donc aucune raison d'être jaloux, ni de me jeter sur ma flute de champagne lorsqu'on me l'apporte. D'ailleurs j'attire l'attention de Ryuichi sur les tapas afin qu'il décroche un peu son regard du danseur. Il a beau être discret, je vois parfaitement les œillades concupiscentes qu'il pose sur ce corps à moitié nu qui ondule devant nous.  

Son partenaire d'affaire propose de trinquer. J'ai déjà bien entamé mon verre mais me joins eux. Lui adressant un sourire un peu crispé lorsqu'il attire notre attention sur les prestations qu'offrent l'établissement. 9000 yens pour une heure. Je sens qu'il ne va pas tarder à prendre une chambre celui-là. Il a l'air en tout cas d'excellente humeur au point de nous proposer de commander une bouteille et puisqu'elle est à ses frais, pourquoi la refuser ? Pour ma part j'ai déjà terminé mon verre et je ne serais pas contre un second même si les effets de l'alcool se font déjà sentir et que ça ne serait pas raisonnable. D'ailleurs c'est drôle quand on y pense. Un seul verre suffit désormais pour me rendre un peu pompette. Ah ! C'est Ryuichi qui sera fâché s'il s'en rend compte.  

Je me penche discrètement vers mon chéri et lui glisse à l'oreille :
« Je reviens, je vais juste aux toilettes. »
Je me retiens de l'embrasser et esquisse un sourire avant de me lever.  


Revenir en haut Aller en bas
Boss Tanaka
Boss Tanaka
Oyabun ✘ Muranaka
[Le Filth] Midnight celebration - 18 Février 2060 - Kohaku feat Ryuichi Tenor
Date d'inscription : 12/03/2018

Messages : 177

Activité RP : 0

Masculin
Emploi : Chef de la ville
23.08.18 15:49
Voir le profil de l'utilisateur
Attention, votre sujet a été jugé inactif car sans réponse depuis le 13 juin.

Vous avez jusqu'au 13 septembre 2018 pour vous manifester au près de l'un des deux admins par message privé, afin de remettre votre RP en jeu.

Si rien n'a été fait d'ici le 13 septembre, votre sujet sera considéré comme abandonné et seul Hisakawa Kohaku bénéficiera des 500 yens par poste en cas de RP abandonné.
Revenir en haut Aller en bas
Imai Ryuichi
Imai Ryuichi
Kyodai ✘ Muranaka
Date d'inscription : 01/04/2018

Messages : 136

Avatar : Tomo
Activité RP : 2

Masculin
Emploi : Gérant de casino
02.09.18 11:51
Voir le profil de l'utilisateur
Alors qu’il était concentré sur son convive, voilà que son amant officiel attira son attention. Oh à manger ! Voilà qui était parfait. Ils avaient mangé dans un truc luxe, alors comme toujours, les assiettes n’étaient pas vraiment remplies. Au moins il pouvait se concentrer sur quelque chose d’agréable vu qu’il se retenait de trop regarder ailleurs. S’il avait été seul il aurait pu se le permettre, mais là ce n’était pas le cas. Quand Kohaku était là il prenait garde, en plus il savait qu’il était du genre jaloux. Même un peu trop d’ailleurs ! Pourtant l’homme en face n’était pas mal du tout, pas exactement son style mais il avait la chance d’avoir de jolies formes. Dont une belle paire de cuisses.

M’enfin, il se contentait de picorer dans ce que son amant avait préparé, et il avait fait un très bon choix. De toute façon tant qu’il n’y avait pas de fruits de mer gluants ça lui convenait. Bien sûr, même si le sujet ne lui convenait guère, il était obligé de faire comme s’il était intéressé. Dans tous les cas, il espérait bien que Kohaku comprenne son manège. Ce qui semblait se passer sinon il savait qu’il aurait eu une toute autre réaction. Alors qu’il buvait dans son verre comme si de rien était, il ne savait pas comment il allait finir la soirée. Tient, son amant s’en allait au toilettes ? Hm.. Bon ok. Il retira sa main de sa cuisse pour le laisser partir. Puis il se laissa un peu aller au niveau du regard, tout en surveillant si son amoureux n’était pas en train de le regarder dans l’encadrement d’une porte.

Mais au bout d’un moment il trouvait ça étrange qu’il ne soit pas revenu. Même s’il était occupé avec son compère, il avait bien remarqué l’absence de Kohaku. Il s’excusa alors auprès de lui, de toute façon il était bien occupé à regarder la personne se pavaner devant lui alors son absence n’allait surement pas le déranger. Il se leva donc et alla jusqu’au toilettes. Il se demandait bien ce qu’il pouvait être en train de faire. Si ça se fait un bel homme viril lui avait fait signe de venir et il l’avait surement rejoint. Vu le temps qu’il mettait c’était obligé que ce soit ça. Et ça, il ne pouvait pas le laisser passer. Quand il arriva, il vit SON homme en train de se laver les mains à côté d’un autre. En plus de ça il lui avait fait un sourire avant de partir. Il fronça alors les sourcils et se rapprocha de lui. Il devait connaitre le fin mot de cette histoire ! Une fois à côté, il abattait alors ses deux mains sur le bord du lavabo en se redressant. Il devait s’imposer, ici c’était lui le chef !

- Je peux savoir ce que vous vous disiez ? J’ai vu qu’il t’a fait un sourire.


Sans attendre de réponse de sa part, il alla voir dans les toilettes ouverts s’il ne voyait pas une marque suspicieuse. En plus son amant c’était mis un peu d’eau sur le visage. Ca ça voulait dire qu’il avait transpiré. De la transpiration, pas seul dans le lieu, se laver les mains et un sourire… Ça voulait tout dire, il le savait. Mais il ne trouvait rien de spécial, peut-être qu’ils avaient effacés les preuves. En plus il pouvait voir quelques mauvais plis sur la tenue de son amant. Ah un indice de plus, maintenant il ne pouvait plus rien lui cacher, il savait tout.

- Pourquoi ton habit est tout froissé comme ça ? Il n’était pas dans cet état tout a l’heure.
Revenir en haut Aller en bas
Hisakawa Kohaku
[Le Filth] Midnight celebration - 18 Février 2060 - Kohaku feat Ryuichi Tumblr11
Date d'inscription : 01/04/2018

Messages : 144

Avatar : Hakuei
Activité RP : 4

Masculin
Emploi : Faussaire [Ancien escort-Boy]
Multi : Tokugawa Ryosuke - Kurosaki Kei - Yagami Akira - Sanada Yukimura
03.09.18 6:49
Voir le profil de l'utilisateur
Je marche jusqu’aux toilettes sans me retourner. Je connais bien les hommes et je connais surtout Ryuichi. Est-ce qu’il est occupé à me mater les fesses ou bien est-ce qu’il en profite pour reluquer le danseur ? J’ai ma petite idée sur la question et parce que j’ai envie de passer une bonne soirée, je ne chercherais pas à la vérifier. Quant aux autres clients, si je ne m’étais pas habillé pour un diner d’affaire, j’imagine que certains se seraient retournés sur mon passage. Après tout, mes petits shorts en cuirs faisaient fureur lorsque j’étais escort mais cette époque me parait si loin alors que l’an dernier je me livrais encore à de la prostitution.

Je pousse la porte des toilettes et commence par me soulager la vessie. J’ai beaucoup bu pendant le repas. Malheureusement ce n’était pas de l’alcool mais de l’eau. Mon premier verre est cette coupe que j’ai terminé et même si son client à commandé une bouteille, je doute que Ryuichi me laisse en boire.

Mon affaire étant terminé, je vais me laver les mains et en profite pour me rafraichir. J’ai chaud et je pense que la coupe de champagne y est pour quelque chose. J’ai envie d’en boire plus mais ça ne serait pas raisonnable. Il y a un homme à côté de moi. Il se lave aussi les mains. Nous échangeons quelques politesses puis il s’en va en me souriant. Je lui souris également à travers la glace qui me fait face. J’aime l’idée qu’il ait pu me prendre pour un jeune yakuza et non pour une ancienne putain. Mon sourire se fige l’espace d’un instant lorsque le reflet de Ryuichi apparait à son tour dans la glace. Je ne m’y attendais pas et je dois dire que c’est une agréable surprise, à ceci près que mon charmant compagnon ne semble pas ravi. Est-ce que son client l’aurait froissé ? Possible, mon chéri est tellement susceptible…

Il se rapproche de moi alors que je me retourne pour lui faire face, lui adressant mon plus beau sourire et n’imaginant pas un seul instant que je suis à l’origine de son froncement de sourcil. Lorsqu’il abat ses mains sur le lavabo et qu’il commence à parler, je comprends que je vais avoir le droit à une crise de jalousie aussi adorable que déconcertante.

Je n’ai pas le temps de répondre à sa première accusation déguisée qu’il commence à s’agiter. Mais qu’est-ce qu’il cherche ? Une capote usagée ? Des traces de sperme ? Lorsqu’il commente ma tenue, j’arque un sourcil puis me décide enfin à parler :
« J’étais aux toilettes. Je crois que tu sais ce qu’on fait aux toilettes. Je n’ai pas besoin de te faire un dessin. Un faux pli, ça arrive. Il ne faut pas te mettre dans tous tes états pour ça. Allons mon chéri. »

Je lui prends doucement les mains et efface la distance qui nous sépare pour le rassurer. J’ai envie de rire de la situation et en même temps ça ne serait pas correcte surtout quand on sait que je l’ai déjà trompé par le passé. Pas par choix, simplement parce qu’à notre rencontre je me prostituais et qu’il ne le savait pas.
« Tu as envie de vérifier et de m’examiner dans les moindres détails ? »

Je guide doucement sa main sur le bas de mon dos, juste au dessus de mes fesses. Il peut à présent sentir la chaleur de mon corps contre le sien et mon souffle sur son visage.
« Je ne me prostitue plus et plus aucun autre homme que toi, ne pourra désormais me toucher, tu le sais. »

C’est ce que je murmure contre son oreille.

« Tu es ici pour affaire, pas pour te monter la tête. »

Et surtout pas pour ruminer le passé ainsi que mes fautes.
« Profite de la soirée. Tu ne vas pas me dire que tous ces androgynes ne t’excitent pas ? »
Je pose alors ma main contre son entrejambe. Je suis jaloux et possessif mais je veux bien faire un effort ce soir si ça l’aide à oublier le mal que j’ai pu lui faire par le passé.
« Tu ne veux pas qu’on retourne nous assoir et profiter de ce que ce club a à nous offrir ? »


[Le Filth] Midnight celebration - 18 Février 2060 - Kohaku feat Ryuichi Tumblr12
Revenir en haut Aller en bas
Imai Ryuichi
Imai Ryuichi
Kyodai ✘ Muranaka
Date d'inscription : 01/04/2018

Messages : 136

Avatar : Tomo
Activité RP : 2

Masculin
Emploi : Gérant de casino
27.09.18 20:13
Voir le profil de l'utilisateur
Il ne pouvait pas s’empêcher de garder les sourcils froncés, voilà pourquoi il n’aimait pas que son amant aille où que ce soit tout seul. Si c’était pour qu’il croise quelqu’un qui lui fasse des avances non merci. Il lui disait peut être le contraire mais il en était sûr qu’il l’avait dragué, il voulait juste sauver les meubles en lui disant non. Comme si il était dupe.

- Je ne sais pas. On peut faire plein de choses différentes dans les toilettes. Par contre moi il faut peut-être que je te fasse un dessin non ? J’ai vu vos deux sourires. Ne me dis pas que vous vous êtes souris juste de bonne grâce.

Non, ils devaient un minimum être en train de se mater. Et même ça, ça avait tendance à l’agacer. Une fois les mains sur son dos il ne se gênait pas du tout pour la descendre un peu plus. Il regarda à droite et à gauche pour voir s’il n’y avait personne et le poussa dans le cabinet. Il préférait faire comme ça car il n’avait pas trop envie que quelqu’un leur tombe dessus alors qu’ils étaient en train de faire un truc un peu étrange. Une fois en tête à tête il ne se gêna pas pour voir que tout était correct et c’était le cas. Une fois fait il glissa la tête dans son cou histoire de sentir, aucune odeur particulière, aucune trace, bon… Ils avaient l’air de n’avoir rien fait.. Après un bisou ne laisse pas de marques alors il était toujours un peu perplexe de ce qui avait pu se passer entre les deux hommes. C’est après un très chaste baiser qu’il s’éloigna un peu de lui.

- Je ne les regarde même pas.


Du moins il essayait, car il voulait justement que ce que touchait son amant n’ai pas une réaction un peu trop vive. Il savait très bien que ça allait lui donner droit à une crise de jalousie sinon.

- Allons-y. Mais que je ne te surprenne pas à nouveau à sourire à quelqu’un compris ?

Une fois le roux ayant acquiescé sa requête, il sortit du toilette et bien sûr il fallait qu’il y ai du monde au lavabos. Bonjour l’affiche devant tout le monde. C’est non sans gêne qu’il alla se laver les mains comme si de rien était. Les gens autour d’eux allaient se faire des films c’était certain et ça le mettait un peu mal à l’aise. C’est rapidement qu’il s’éloigna et  qu’il alla rejoindre son client. Il eut cependant un temps d’arrêt en voyant le danseur à côté de lui, là où il était précédemment assis. Son client lui fit un grand sourire un ajoutant :

- Monsieur Imai, je vous ai fait une petite surprise en plus du champagne. Vous prendrez bien un petit extra non ? Allons asseyez-vous, vous aimez bien les hommes non ?

Ah mais voilà que sa soirée était en train de tourner un peu au fiasco. Mais bon, il se devait bien de refuser, il était à présent fidèle à son petit prince, en plus de ça il était à ses côtés. Il reprit sa coupe une fois assis tout en restant toujours à un peu de distance du bel androgyne. Heureusement qu’il était un maitre en hypocrisie sinon ça aurait été compliqué.

- Aussi gentille soit votre proposition je me dois de la décliner.

Le tout avec un grand sourire très poli alors qu’il était en train de s’énerver lui-même dans sa tête. Bon, il n’avait pas l’air trop vexé et heureusement. Il n’aurait pas pu faire ça alors que son amoureux était à ses côtés et de toute façon ça ne se faisait pas. Histoire de faire passer cette information il prit la bouteille pour remplir son verre et des autres hommes sauf son chéri, interdit. Il se redressa alors et se tourna vers lui pour lui glisser à l’oreille, tout en lui faisant passer sa carte bancaire.

- Tu peux aller te prendre quelque chose à boire. Mais tu sais ce à quoi tu n’as pas le droit.


L’alcool bien sûr, et il lui faisait assez confiance pour aller faire ça tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Hisakawa Kohaku
[Le Filth] Midnight celebration - 18 Février 2060 - Kohaku feat Ryuichi Tumblr11
Date d'inscription : 01/04/2018

Messages : 144

Avatar : Hakuei
Activité RP : 4

Masculin
Emploi : Faussaire [Ancien escort-Boy]
Multi : Tokugawa Ryosuke - Kurosaki Kei - Yagami Akira - Sanada Yukimura
28.09.18 7:21
Voir le profil de l'utilisateur
Il est beaucoup moins excité que je ne l'aurais cru. Je suis aussi surpris que satisfait. S'il ne bande pas comme un taureau ça veut dire qu'il fait preuve de retenu et de respect vis-à-vis de moi. Cette idée me plait autant qu'elle me remplit de soulagement. Tout en esquissant un petit sourire je le suis hors des toilettes sans me soucier des autres hommes qui peuvent nous regarder. Tout ce qui compte pour moi, c'est Ryuichi et cette agréable soirée que nous passons ensemble. Du moins jusqu'à ce que nous rejoignons son client.

J'arque un sourcil en voyant un bel androgyne installé à la place de mon bien-aimé. Avec une personne de plus, nous allons être particulièrement serré sur cette banquette. J'imagine que c'est le but. Sans rien dire, je m'assois. J'essaie d'affiche mon sourire le moins crispé possible surtout en écoutant la proposition de son client. Un petit extra ? Sauter une pute quoi. Appelons un chat, un chat.

Je sens mon cœur battre la chamade dans ma poitrine alors que j'attends la réponse de Ryuichi. Il peut difficilement refuser et pourtant c'est ce qu'il fait. Un sourire sincère orne alors mon visage alors que je sens mon corps se détendre. Il a refusé. Il ne sautera pas cette pute. Est-ce que c'est uniquement parce que je suis là ou bien réagit-il toujours de cette manière ? Je ne sais pas et dans le fond je m'en fiche. Tout ce qui compte là tout de suite c'est qu'il ait dit non.

Pour aider à faire passer son refus, Ryuichi propose à tout le monde du champagne. Sauf à moi bien entendu. Je fais un peu la moue même lorsqu'il me tend sa carte. C'est mignon et embarrassant en même temps. Je sais que je n'ai pas le droit de boire de l'alcool mais quand même… Je me sens un peu à l'écart d'eux qui semblent si bien s'amuser tous les quatre. Je me sentirais presque de trop.
« Merci. Je reviens. »

Je prends sa carte et me lève pour aller commander directement au bar. Être sobre et le rester ce n'est vraiment pas facile tous les jours. Il y a du monde alors on ne s'occupe pas immédiatement de moi. Je me hisse sur un tabouret et attends patiemment, jetant de temps en temps un coup d'œil vers la banquette où les deux yakuzas sont installés avec leurs putains bien entreprenantes. Lorsque le barman s'approche enfin de moi, je peux lui commander un cocktail de fruit sans alcool bien entendu… Ce qui n'est pas le plus rapide à préparer… Mais j'imagine que Ryuichi ne va pas trop râler à mon retour. Il est bien entouré et bien occupé. En plus son client va très certainement le faire boire puisqu'il a refusé sa putain. Et il ne pourra pas lui dire à chaque fois au risque de le froissé.

Je mets presque dix minutes à revenir vers la banquette. Autant dire une éternité qui a amplement suffit pour que la bouteille de champagne soit déjà vide et que le danseur invité à notre table en profite pour tenter sa chance avec Imai-san.



[Le Filth] Midnight celebration - 18 Février 2060 - Kohaku feat Ryuichi Tumblr12
Revenir en haut Aller en bas
Boss Tanaka
Boss Tanaka
Oyabun ✘ Muranaka
[Le Filth] Midnight celebration - 18 Février 2060 - Kohaku feat Ryuichi Tenor
Date d'inscription : 12/03/2018

Messages : 177

Activité RP : 0

Masculin
Emploi : Chef de la ville
01.11.18 12:09
Voir le profil de l'utilisateur
Attention, votre sujet a été jugé inactif car sans réponse depuis le 28 Septembre.

Vous avez jusqu'au 28 Décembre 2018 pour vous manifester au près de l'un des deux admins par message privé, afin de remettre votre RP en jeu.

Si rien n'a été fait d'ici le 28 Décembre, votre sujet sera considéré comme abandonné et seul Hisakawa Kohaku bénéficiera des 500 yens par poste en cas de RP abandonné.
Revenir en haut Aller en bas
Imai Ryuichi
Imai Ryuichi
Kyodai ✘ Muranaka
Date d'inscription : 01/04/2018

Messages : 136

Avatar : Tomo
Activité RP : 2

Masculin
Emploi : Gérant de casino
20.11.18 19:11
Voir le profil de l'utilisateur
Bon, son client ne semblait pas trop vexé pour le petit plaisir. En même temps il n’aurait pas gagné grand-chose à lui faire faire ça. Ce n’est pas trop l’envie qui lui manquait car il était à son goût mais il était capable de se retenir. Il profita de l’absence de son amant pour parler de choses un peu plus sérieuses. Il y avait quelques trucs qu’il n’avait pas forcément besoin d’entendre. Ce n’est pas qu’il ne lui faisait pas confiance mais il aimait bien garder ses petits secrets. Et en plus de ça, il devait un peu lancer des louanges aux deux personnes de plaisir histoire de cirer un peu les bottes de son client. Et ce genre de compliments il ne voulait pas les faire devant Kohaku.

Il essayait de ne pas trop regarder Kohaku, son client était en train de lui parler alors ça l’aurait mise un peu mal qu’il voit qu’il n’était pas en train de l’écouter. Surtout qu’il était important alors il ne voulait pas du tout le froisser. Encore il pouvait toujours se réconcilier avec Kohaku en faisant des câlins mais ça ne fonctionnait pas avec tout le monde. Il avait d’ailleurs dû mettre son bras le haut du canapé le temps qu’Hakuei ne soit pas là. Même s’il ne se montrait pas tactile il fallait qu’il soit un minimum avenant pour ne pas paraître suspect. Surtout vu le lieu dans lequel ils étaient. Ils parlaient d’ailleurs de son roux, il ne voulait pas dire grand-chose pour ne pas trop avouer qu’il était en couple avec lui.

La chose qu’il ne pouvait pas refuser c’était la boisson. Il vidait les verres au rythme de son client. Il faisait semblant de rien mais sa tête tournait déjà, il voyait même un peu flou parfois. Heureusement qu’il avait mangé sinon il aurait déjà été au bout de sa vie. Il devait être un peu rouge et avait vraiment très chaud, c’est pour ça qu’il avait retiré sa veste sinon il se voyait déjà suer à grosses gouttes. Son client lui se portait comme un charme, il voyait là bien la différence entre lui et une personne tenant l’alcool. Il était d’ailleurs un peu plus avenant avec les gens. Il avait même laissé l’androgyne se coller à lui. En plus, au moment où Kohaku se mettait à ses côté l’androgyne s’accrocha à son bras en lui proposant de danser un peu plus pour lui.

II se tourna alors vers son amant, il devait bien voir à sa tête que c’était monté à son cerveau. Après tout ils se connaissaient bien et le roux devait très bien voir qu’il était complètement ivre. Ça se voyait encore plus quand il se pencha vers lui pour lui faire un bisou avec sa main sur sa cuisse. Il était beaucoup plus avenant, il lui prit la main pour lever son verre pour gouter un peu. Il préférait vérifier quand même au cas où. Et glissa à son oreille pour ne pas se faire entendre de son client :

- Je te jure je n’ai pas trop bu.


Même si son visage montrait tout le contraire, il était rouge et il était plutôt joyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers: