Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Le cimetière :: Les archives de la ville :: RP inactifs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Meguro] Should I let you go? Ft. Matsuda Kai
avatar

Date d'inscription : 02/08/2018

Messages : 55

Avatar : Kyary Pamyu Pamyu
Activité RP : 1

Multi : Oguri Satoshi
08.08.18 15:50
Voir le profil de l'utilisateur


SHOULD I LET YOU GO?

Haruna regardait son reflet dans le petit miroir de poche qu'elle amenait partout avec elle. Cet objet et sa fidèle batte rose la suivaient partout. Elle retira une tâche de sang sur sa joue qui lui laissa un jolie trace rosée rappelant un dispendieux fard à joue. Satisfaite que le reste de son maquillage soit resté intact, elle remit le petit miroir dans son sac et prit une grande inspiration.

Meguro était un quartier qu'elle appréciait particulièrement, principalement pour le type de personnes qui fréquentaient ces lieux. Elle choisissait rarement les junkies comme victimes. Ils étaient généralement ennuyants, peu réactifs ou déjà à moitié éteint... Haruna préférait s'en prendre aux revendeurs et aux membres de différents gangs de rue. Pour ceux qui ignoraient toujours sa réputation, il était particulièrement divertissant de constater leur surprise en réalisant sa force et la merde dans laquelle ils s'étaient mis.

C'est d'ailleurs cette situation qui était arrivé cette nuit-là. Armée de son arme fétiche, Haruna avait repéré un homme, début trentaine, effectuant un marché quelconque avec une femme d'un âge avancé qui avait sans doute été une prostitué dans ses jours plus glorieux. La jeune fille avait décidé de s'occuper personnellement de son cas, faisant fuir la pauvre femme dont la vie avait été épargné. Après avoir retiré chaque organe externe de l'homme, Haruna dessina un petit coeur sur la joue de ce dernier avec un rouge à lèvre qu'elle abandonna tout près du cadavre par la suite.

Cette petite distraction l'avait tout de même bien épuisée, demandant un travail de précision et de bras pour empêcher l'homme de se débattre. Haruna entendit un bruit, tout au bout de la ruelle, se retournant pour découvrir la provenance de ce dernier. La ruelle s'était rapidement désertée suite à son altercation avec l'homme. Elle était donc étonnée que quelqu'un ose maintenant s'y aventurer.

  
BY MITZI


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matsuda Kai
Kyodai ✘ Muranaka

Date d'inscription : 18/03/2018

Messages : 73

Avatar : Kyo - DIR EN GREY
Activité RP : 0

Emploi : Producteur de films X, Artiste
Multi : @"Fujiwara Daisuke" @"Moriyama Akane" @"Amakusa Nagato" @"Sato Tetsuya"
21.08.18 10:00
Voir le profil de l'utilisateur

Should I let you go?


La ville de Tokyo regorge de choses étonnantes, de rencontres improbables. Elle forme comme un miroir du monde entier, montrant les vices cachés de l'humain que j'affectionne particulièrement. Ici, l'humain est poussé dans ses derniers retranchement. L'ambiance globale de l'endroit donne lieu à des tas de débordements, que ce soit l'émergence de groupuscules rebelles, l'arrivée de psychopathe dans mon genre ou simplement de faibles vermines prêts à tout pour rêver un peu. Il y a de tout, et c'est cette diversité qui les rend intéressants à mes yeux. Même si je prends plaisir à exterminer quelques unes de ces créatures, ne leur trouvant aucune utilité et aucun intérêt. Tout ne peut pas être parfait, n'est-ce pas?

Même si je ne laisse pas cours à mes pulsions, il m'arrive de me balader dans les bas quartiers pour observer le genre humain se battre pour sa survie. J'observe les junkies en plein trip, les putes faire le trottoir alors qu'elles n'en ont pas le droit. J'observe les dealers compter leurs thunes, les scientifiques relâcher quelques expériences. J'admire les cadavres en décomposition pas encore retrouvés par les nettoyeurs, je regarde les rats se nourrir sur des mendiants aux membres gangrenés. L'odeur de la pourriture, l'odeur de la mort...on pourrait se demander comment un endroit tel que celui-ci peut exister dans une ville comme Tokyo, surtout lorsqu'on vient de l'est. Mais c'est ainsi; Tanaka reste aveugle face à ces horreurs, et c'est la raison pour laquelle les quartiers de l'ouest sont peu à peu en train de tomber en ruines. Pour prendre un point de comparaison, leur état actuel est semblable à celui de l'Europe au Moyen Âge, lors de la grande épidémie de peste noire. Les gens ne sont pas éduqués, ne savent pas comment se débarasser de maladies pourtant si simples...et pour couronner le tout, les laboratoires dans le sud s'amusent à relâcher des substances toxiques, des expériences de mutations génétiques qui viennent faire des ravages. Moi-même, je ne suis pas assuré d'avoir contracté quelques maladies simplement en posant le pied ici...mais c'est une autre histoire. Je me fiche de la façon dont je vais mourir, tant que je peux m'éclater jusqu'au bout.

Ce soir est une soirée creuse une fois de plus. Je n'ai pas envie de tuer qui que ce soit, tout simplement parce que je me sens un peu fatigué. Je cherche seulement l'inspiration, de quoi faire de beaux rêves et montrer quelques visions d'horreur au type qui partage son corps avec moi. Je peux bien m'amuser, non? Je me fais chier au quotidien! Je déambule dans les rues de Meguro, là où se trouve mon spectacle favori, lorsque j'entends des hurlements et gargouillis très charactéristiques. Eh? En général, c'est moi qui crée ce genre de choses...y aurait-il un autre psychopathe dans les parages? Je me le demande. J'affiche un sourire cruel, et me dirige sans trop me presser vers le son en question. Il commence à faiblir, signe que le type est sur le point de mourir...ah, le voilà mort, si j'en juge par le silence absolu qui suit. La ruelle est désormais déserte, mis à part cette masse sombre au loin. La scène du crime?

Je m'approche prudemment, histoire de savoir s'il faut que je lâche le monstre pour me protéger ou si je peux rester moi-même. Le souci avec le monstre, c'est que je n'ai plus aucun contrôle sur lui; s'il sort, alors la personne qui suivra sera probablement Kai à qui il laissera volontiers la place. J'aperçois une batte de baseball rose bonbon à côté d'un cadavre tout frais, dans un état déplorable. Oh, cette jeune demoiselle n'a pas fait dans la dentelle...c'est étrange pour une fille de faire ce genre de choses, en général elles devraient plutôt être plus délicates, non? Même si j'ai déjà rencontré une jolie demoiselle responsable d'un petit carnage.

"C'est étrange de rencontrer quelqu'un comme toi ici. N'es-tu pas un peu jeune pour te balader seule à Meguro? Certains monstres rôdent dans les parages..."

Mon sourire a une pointe de moquerie. Bien évidemment, je lui dis cela mais je sais bien qu'il s'agit aussi d'un monstre. Nulle doute qu'elle masque aisément sa force dans ce frêle corps...à moins qu'on l'ait aidée? Je regarde autour de nous, mais ne détecte aucune autre présence. Etrange...

EXORDIUM.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 02/08/2018

Messages : 55

Avatar : Kyary Pamyu Pamyu
Activité RP : 1

Multi : Oguri Satoshi
23.08.18 15:24
Voir le profil de l'utilisateur


SHOULD I LET YOU GO?

Haruna fixa la silhouette qui se rapprochait d'elle et du cadavre, à quelques pas seulement. Comme la ruelle était sombre, elle crut d'abord qu'il s'agissait d'un enfant. Elle lui donnait une douzaine d'années, tout au plus. Cependant, lorsque la silhouette prononça ses première paroles, elle comprit qu'il s'agissait plutôt d'un homme. Elle retenait un léger rire en constatant son erreur. Enfin, elle pu mettre un visage sur la voix en question qui était maintenant assez près d'elle pour qu'elle puisse distinguer ses traits.

Un sourire moqueur sur les lèvres, il semblait très confiant et Haruna devait bien avouer, elle adorait son style! Elle le détailla attentivement de la tête aux pieds avant d'enfin lui adresser la parole. Elle trouvait ironique que ce jeune homme commente son âge alors qu'elle même l'avait confondu pour un gamin.

« Les monstres, je les mange au petit déjeuner. »

Évidemment, Haruna ne se considérait pas comme étant un monstre. Les monstres étaient ces hommes ingrats qui parcouraient les ruelles la nuit avec leurs mauvaises manières et leur impression de posséder le monde dans le creux de leur main. Elle fit un pas vers le jeune homme, résistant à l'envie de toucher ses cheveux ébènes.

« Et toi, tu es l'un de ces monstres? »


Elle n'y croyait pas, mais peut-être se considérait-il ainsi? Elle devait avouer qu'Elle était impressionné par la confiance qu'il avait en lui-même. Haruna avait sa réputation et un cadavre tout frais se trouvait non loin. N'importe qui aurait prit ses jambes à son cou pour s'éloigner d'elle le plus rapidement possible. Peut-être que ce jeune homme savait s'amuser aussi alors. L'idée lui plut aussitôt.

« Tu dois être un habitué. Je ne t'effraie pas? »

Elle fit mine d'hisser tel un chat prêt à attaquer et à mordre sa victime.

  
BY MITZI


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matsuda Kai
Kyodai ✘ Muranaka

Date d'inscription : 18/03/2018

Messages : 73

Avatar : Kyo - DIR EN GREY
Activité RP : 0

Emploi : Producteur de films X, Artiste
Multi : @"Fujiwara Daisuke" @"Moriyama Akane" @"Amakusa Nagato" @"Sato Tetsuya"
13.09.18 16:51
Voir le profil de l'utilisateur

Should I let you go?


Si je suis un monstre? Pauvre petite chose naïve, elle ne sait pas à qui elle s'adresse. Je suis le monstre des monstres, celui qui les contrôle et celui qui les observe avec attention. Si j'ai décidé pour une fois d'aborder une des créatures qui peuplent les bas quartiers, c'est seulement parce que je m'ennuyais. Je lui souris, et rigole même en l'entendant feuler. Elle ne doit pas être très vieille, et pourtant son cerveau semble aussi tordu que le mien...disons que celui de l'original, cet organe principal qui nous a tous créés. Je me stoppe à quelques mètres, pour observer à loisir le cadavre qu'elle a laissé derrière elle. Une petite touche personnelle, n'est-ce pas? C'est adorable! J'en suis tout ému. Si je pouvais, je prendrais cette gamine sous mon aile pour en faire mon animal de compagnie. A la place, je pense pouvoir lui offrir un autre animal qui pourrait lui plaire...

"Je suis un monstre, mais pas du même genre que ceux qui profitent des faibles d'esprit. Je m'attaque aux déchets qui pullulent ici, mais je ne suis pas un justicier...je suis un artiste."

Si elle est là depuis un petit moment, elle n'a pas dû passer loin de mes oeuvres macabres d'il y a quelques mois. Je suis triste de ne pouvoir en créer de nouveau, mais n'ai malheureusement pas la force physique nécessaire à ce genre d'activité. Maintenant que le monstre m'a abandonné, je ne peux plus sculpter quoi que ce soit dans le corps d'hybrides. Je suis triste parfois, en repensant à cette merveilleuse époque, mais c'est ma punition pour ne pas avoir réussi mon petit "coup d'Etat". Exilé, maltraité, je ne peux plus sortir qu'en cachette des autres. Quelle vie insignifiante que celle-ci!

"J'étais sculpteur, il n'y a pas si longtemps. Je créais de belles oeuvres éphémères, mélangeant les corps et créant une jolie galerie d'hybrides humains. Peut-être que tu en as aperçu quelques unes, si tu te balades par ici depuis un moment...elles portaient toutes un titre, toutes possédaient une âme particulière."

Me voilà face à elle, maintenant. A portée de sa batte évidemment, comme si je voulais lui prouver ma bonne foi en lui laissant libre choix de me buter maintenant ou de m'écouter. Je ne suis pas là pour l'empêcher de sévir, bien au contraire; je préfère largement l'assister si jamais elle en a envie, ou lui donner un peu d'inspiration si elle en manque. Mais je doute qu'une gamine de ce genre soit une véritable artiste. A mon avis, elle est plutôt de la trempe du monstre.

"Tu dis que tu les manges au petit déjeuner...mais les as-tu réellement mangés? As-tu déjà plongé tes petites dents dans la chair de ces ordures? Tiens-tu une comparaison avec une chair plus tendre et plus ordinaire?"

Une lueur cruelle passe dans mon regard, tandis que la faim se réveille en moi. Je sais ce que signifie cette faim, le monstre est réveillé et ne va pas tarder à s'exciter face à un festin de choix. Mais c'est moi qui contrôle ce corps pour le moment, et je ne veux pas le laisser sortir. Il serait capable de faire un carnage incontrôlable, puis d'être brimé par l'autre pute qui l'a apprivoisé. Quelle poisse!

"L'humain est une denrée rare et unique. Chaque viande est spéciale, chaque morceau possède des caractéristiques différentes. La chair est sèche et porte le goût de l'extérieur, mais les organes sont d'une tendresse exquise. Bien préparés, ils peuvent être un véritable régal."

Si le monstre dévore toujours ses proies crues, il m'est arrivé plus d'une fois de récupérer quelques bouts sur les victimes pour les cuisiner comme n'importe quelle autre viande. Ma curiosité n'est jamais assouvie, il me fallait tenter l'expérience...qui s'est soldée par un succès retentissant. L'humain est savoureux.

"Alors? As-tu déjà tenté cette expérience? Souhaiterais-tu l'essayer?"

EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 02/08/2018

Messages : 55

Avatar : Kyary Pamyu Pamyu
Activité RP : 1

Multi : Oguri Satoshi
27.09.18 17:10
Voir le profil de l'utilisateur


SHOULD I LET YOU GO?

Haruna dévisagea le jeune homme de la tête au pied lorsqu'il prononça le mot artiste. Elle n'était pas une experte en la matière, mais elle considérait qu'il dégageait effectivement un certain côté artistique. Cependant, elle voyait mal comment un monstre pouvait être à la fois un artiste. Elle écouta donc l'inconnu qui lui donnait maintenant des explications sur son art, tout en se rapprochant d'elle. Comme elle était intriguée par ce dernier, elle n'avait pas l'intention de lui faire du mal. Du moins, pas pour le moment. Elle devait également reprendre des forces vu le travail qu'elle venait tout juste d'accomplir.

Elle réfléchit un moment, tentant de se remémorer si elle avait aperçu les sculptures dont parlait le jeune homme. À vrai dire, elle avait quitté l'institution depuis peu et fréquentait souvent les mêmes endroits. Elle avait bien aperçu un ou deux cadavres qui n'avaient rien à voir avec ses victimes, mais des sculptures, elle en doutait.

« Je ne crois pas. Il faudrait me montrer pour que je juge leur valeur artistique. »

Et la voilà qui prenait de grands airs, comme si elle connaissait l'art alors que c'était loin d'être le cas. Elle fronça légèrement les sourcils et pencha la tête pour observer le jeune homme sous un autre angle lorsqu'il se mit à parler de chaire humaine. Il se payait sans doute sa tête.

« Eh? »

Pourtant, aucune trace de moquerie sur son visage, seulement un sourire à la fois cruel et honnête. Peut-être se nourrissait-il de chaire humaine lui-même? C'était bien possible. Dans un passé plutôt récent, elle connaissait une fille qui mangeait ses propres cheveux pour le déjeuner alors la chaire humaine, c'était bien plausible. Elle ne pu s'empêcher de rire et secoua vivement la tête.

« Ah non, moi je ne mange pas de viande humaine. »

Elle afficha un air de dégoût et ajouta.

« Les humains avec lesquels je m'amuse sont beaucoup trop répugnants! »

Haruna eut soudainement une idée qui plairait sans doute à sa nouvelle rencontre. Ce dernier l'intriguait particulièrement. Un artiste passionné par la souffrance humaine, ils avaient quelques points en communs. Elle attrapa la main de ce dernier pour l'entraîner plus près de sa récente victime, pointant les différents organes.

« Vous voulez vous servir? Quelle partie préfères-tu? »

  
BY MITZI


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Boss Tanaka
Oyabun ✘ Muranaka

Date d'inscription : 12/03/2018

Messages : 176

Activité RP : 0

Masculin
Emploi : Chef de la ville
01.11.18 12:54
Voir le profil de l'utilisateur
Attention, votre sujet a été jugé inactif pour la deuxième fois car sans réponse depuis le 27 Septembre.

Vous avez jusqu'au 27 Décembre 2018 pour vous manifester au près de l'un des deux admins par message privé, afin de remettre votre RP en jeu.

Si rien n'a été fait d'ici le 27 Décembre, votre sujet sera considéré comme abandonné et seule Tajima Haruna bénéficiera des 500 yens par poste en cas de RP abandonné.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matsuda Kai
Kyodai ✘ Muranaka

Date d'inscription : 18/03/2018

Messages : 73

Avatar : Kyo - DIR EN GREY
Activité RP : 0

Emploi : Producteur de films X, Artiste
Multi : @"Fujiwara Daisuke" @"Moriyama Akane" @"Amakusa Nagato" @"Sato Tetsuya"
15.11.18 13:18
Voir le profil de l'utilisateur

Should I let you go?


Je ne peux m'empêcher d'éclater de rire. Pas de moquerie, mais d'un amusement véritable. Cette petite est si...étrangement adorable ! Je m'essuie le coin des yeux, des larmes perlant sans que je m'en sois vraiment rendu compte, et retrouve mon sérieux sans me départir d'un sourire cruel, ma marque de fabrique. Elle me propose de me servir...quelle gentille considération de sa part ! Cependant je ne suis pas du genre à me servir comme ça sur un cadavre à même le sol. J'ai des principes, des préférences également. Et je ne mange jamais rien cru, aussi ! Seul le monstre ose toucher à la viande fraîche, moi, je préfère toujours la cuisiner un minimum. D'ailleurs, je pourrais peut-être lui montrer toute l'étendue de mes talents culinaires ?

« Ah, malheureusement je ne mange pas de nourriture si elle a traîné par terre. Sais-tu que tu peux attraper tout un tas de maladies si tu l'oses ? Et je ne parle pas que de manger de l'humain ! Aussi, je ne mange pas de viande crue. C'est digne d'un animal sauvage, et ici, ce n'est pas moi l'animal. »

Pourtant, je sens que le monstre ne va pas tarder à s'éveiller. Est-ce qu'il tenterait de l'agresser, elle ? Serait-il capable de voir son potentiel ? Je l'ignore. Je ne suis malheureusement pas dans sa tête, enfin...c'est une façon de parler. Je m'approche néanmoins du cadavre et m'agenouille devant, calme. Peut-être que quelque chose est intéressant là-dedans ? Les organes ne sont pas tous dévoilés après tout, il n'était peut-être pas si pourri que ça...

« Ce que je préfère, c'est le foie. Mais c'est difficile d'en trouver un non malade par ici, il faudrait chasser dans les quartiers neutres...j'ai déjà tenté il y a quelques mois, mais je me suis fait...réprimander, si je puis dire. Tiens, regarde. »

Je plonge ma main dans les entrailles du type pour en ressortir un organe brunâtre, à l'apparence rugueuse et pustuleuse. C'est assez moche à vrai dire, et à juste titre.

« Ca, c'est un foie malade. Cuisiné il n'est pas particulièrement dangereux pour la santé, mais il n'est pas très bon. Un foie en bonne santé est tout lisse, mais chez les humains c'est difficile à trouver...pourtant qu'est-ce que c'est bon ! Ce qui est chiant, c'est que les labos s'emparent toujours des meilleurs, pour faire leurs tests à la con. »

Ce que je n'aime pas à Meguro, c'est que les scientifiques se croient toujours tout permis. Il y a quelques années, j'ai même failli être pris comme cobaye à mon tour ! Ils ont cherché à m'attraper, mais j'ai lâché le monstre dessus. Ah, eux au moins avaient de bons foies pas trop malades !

« Le mieux, c'est de goûter les enfants. Mais certaines personnes m'empêchent de m'attaquer à eux en général, alors...je dois me contenter des rebuts de la société. C'est comme ça. En plus, j'aime pas trop m'attaquer à peut-être de futurs mini-moi...mais trêve de bavardages. Tu as quelque chose de prévu pour ce soir ? Sinon je pourrais te montrer des choses intéressantes...toi qui as l'air de t'acharner sans trop de méthodes sur tes victimes. Tu sembles avoir de la force pour un petit bout de femme comme ça. Peut-être même plus que moi. »

Elle pourrait me servir, maintenant que le monstre s'est éloigné de moi. Et puis c'est toujours plus simple de laisser un autre se faire blesser ou tuer ! Le désavantage avec le monstre, c'est que s'il venait à être grièvement blessé, il me repoussait sur le devant de la scène et je douillais. Un problème qui pourrait être évité si elle me suit. Nous pourrions faire tellement de choses intéressantes...

« Ca te dirait qu'on joue ensemble ? »

EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 02/08/2018

Messages : 55

Avatar : Kyary Pamyu Pamyu
Activité RP : 1

Multi : Oguri Satoshi
03.12.18 16:44
Voir le profil de l'utilisateur


SHOULD I LET YOU GO?


​Haruna ne pu s'empêcher d'accompagner le jeune homme homme​ et de rire avec ce dernier, bien qu'elle ignorait ce qui avait causé cet amusement soudain. Une fois que l'inconnu eu repris le contrôle de ses émotions, elle repris à son tour un air plus sérieux, écoutant les paroles qui lui étaient adressées. Petite, elle écoutait rarement les enseignants qui s'adressaient à elle, et encore moins les médecins, spécialistes et infirmières lorsqu'elle était internée. Cependant, le sujet actuel l'intriguait particulièrement. Elle secoua lentement la tête, son regard alternant entre le cadavre et le jeune homme qu'elle n'avait certainement pas voulu insulter.

« Je ne savais pas... Autrement je ne vous l'aurai pas offert, promis ! »

Heureusement, le jeune homme ne semblait pas insulté. Elle observa d'ailleurs ce dernier se rapprocher du cadavre et s'agenouiller à ses côtés avant de plonger ses mains dans ses entrailles. Haruna n'y était pas allée de main morte mais elle s'y connaissait peu en anatomie. C'est donc avec intérêt qu'elle observait cet expert qui, après tout, n'en était peut-être pas un. Elle grimaça en observant ce qui s'avérait être un foi, n'appréciant pas particulièrement la vue de ce dernier tout en discutant gastronomie. Encore une fois, elle ne réalisait pas qu'elle risquait d'offenser son interlocuteur en affichant ses émotions de façon si transparente mais elle n'y pouvait rien.

« C'est répugnant! »

Elle, qui n'était généralement pas dégoûtée par ce genre de vue, détourna le regard, ne pouvant s'empêcher d'imaginer le jeune homme engloutir l'organe. Elle se ravisa, se disant qu'il semblait finalement plutôt du genre à accompagner son repas d'un verre de vin dispendieux avec une coutellerie luxueuse. Haruna fronça légèrement les sourcils en entendant les paroles qui suivirent. Il voulait qu'elle travaille pour elle?

« Oui, je suis plutôt forte mais je tue pour le plaisir.... »

Elle semblait peu emballée, jusqu'à ce qu'il l'invite plutôt à jouer, ce qui lui semblait bien plus amusant que sa proposition initiale. Un sourire réapparu sur son visage.

« Oui! Pourquoi pas ! »

Elle s'approcha davantage et lui tendit la main, en bonne et du forme.

« Cependant, je ne joue pas avec les inconnus alors je me présente. Tajima Haruna. »
  
BY MITZI


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: