Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Kita] Alice in Wonder Underground - Kei feat Su
 :: La zone neutre :: Kita

Aller à la page : Précédent  1, 2

Metsi Su

Date d'inscription : 08/08/2018Messages : 43Avatar : Sara Bueno - ObliviatenActivité RP : 0 FémininEmploi : Sans Emploi
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
14.11.18 22:44
Su attendit sagement la réponse de son interlocutrice, le regard perdu dans le rouge de la carte de visite qui faisait écho à de trop nombreuses choses. Elle faisait frotter l’extrémité de ses doigts sur le carton de manière régulière, en en appréciant la texture, ce qui apaisait son esprit et détendait son corps tout entier si bien qu’elle en oubliait de respirer. Lorsque Kei lui répondit, la jeune fille se rendit seulement compte que ses poumons réclamaient de l’air et, sans attendre aucune réaction de sa part, son système rétablit le manque en la faisant bailler de nombreuses fois à la suite, lui laissant à peine le temps de placer sa main de sorte à masquer cette grimace peu gracieuse. Ce fut alors gênée qu’elle s’excusa en japonais, s’y reprenant à plusieurs reprises car aillant du mal avec la prononciation.

Son esprit ne tenait plus et divaguait de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps mais elle s’efforçait de lutter contre lui, elle ne devait pas paraître impolie et elle tenait vraiment à faire tout son possible pour remercier sa sauveuse. Elles finirent leurs consommations et Su s’empressa de déchiffrer la note afin de payer avant que Kei puisse le faire. C’était déjà un petit quelque chose pour la remercier mais elle ne comptait pas s’arrêter là.

La jeune femme avait quelques bijoux de luxe que son mari lui avait offerts et qu’elle avait emmenés avec elle, comme pour se raccrocher à lui et à sa vie Anglaise mais elle en avait tellement qu’elle pouvait se permettre d’en offrir un ou deux à la personne qui lui avait sauvé la vie.

- Pouvons-nous aller chez moi ? À ma maison ? J’ai quelque chose pour vous.

Elle ne savait pas si elle s’était bien fait comprendre, elle avait tenté quelques mimes afin d’illustrer ses propos, espérant que ça suffise. Il fallait vraiment qu’elle s’applique à l’apprentissage de cette langue mais… En avait-elle seulement la capacité intellectuelle ? Ça, elle ne pouvait pas en être certaine.

Kurosaki Kei

Date d'inscription : 05/04/2018Messages : 90Avatar : Mally - exist traceActivité RP : 4 FémininEmploi : Femme d'affaire - chef des RapacesMulti : Hisakawa Kohaku - Yagami Akira - Tokugawa Ryosuke
avatar
Kyodai ✘ Muranaka
Voir le profil de l'utilisateur
04.12.18 21:30
Nous finissons nos consommations puis je fais signe à la serveuse de nous apporter l’addition. À peine fut-elle posée sur la table que la jolie rouquine qui me fait face, s’empresse de la prendre pour la régler. Je la laisse faire en esquissant un sourire amusé. Je n’ai pas pour habitude de laisser une femme payer à ma place mais j’imagine que c’est sa façon de me remercier pour tout à l’heure alors si ça peut lui faire plaisir, je ne vais pas la contrarier. Je me contente de la remercier, me disant que ça me fera une excuse pour l’inviter à nouveau. En tout bien tout honneur bien entendu…

Elle me fait alors comprendre qu’elle souhaite rentrer chez elle. Naturellement, j’avais l’intention de l’y raccompagner. Après ce qui vient de se passer, la laisser seule ne serait pas raisonnable. J’acquiesce et me lève la première, lui offrant ainsi mon bras à la manière d’un gentleman. J’ajoute également dans un mauvais anglais que je vais la ramener chez elle. J’ignore si elle habite loin ou non mais je me dis que ça sera l’occasion de faire une belle balade. Après tout le quartier est loin d’être déplaisant. Les commerces y sont nombreux et les parcs agréables.

Nous quittons le café et une fois dans la rue, je l’interroge du regard pour connaitre la direction à suivre. Droite ? Gauche ? Je me demande où peux bien vivre une femme comme elle. J’espère également qu’elle se souvient de son adresse ou en tout cas du chemin à suivre pour rentrer chez elle.

Je me contente de l’escorter, de m’assurer qu’elle rentre chez elle indemne et qu’elle ne fasse surtout pas de nouvelles mauvaises rencontres. Nous sommes dans un quartier sûr mais même ici nous ne sommes pas à l’abris de la délinquance et on l’a vu tout à l’heure.

Nous passons devant plusieurs boutiques et je finis par m’arrêter devant une librairie. Je lui fais comprendre que j’aimerais m’y arrêter un instant et elle accepte sans mal de m’y accompagner. Une fois à l’intérieur je demande au libraire deux manuelles anglais/japonais. Un pour elle, un pour moi. De cette manière, nous devrions pourvoir davantage communiquer sur le chemin du retour. Je paie les livres puis lui tend le sien en déclarant qu’il s’agit d’un cadeau

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: