Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

God is a woman ft Kurosaki Kei
 :: La zone des vermines :: Shibuya

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Tajima Haruna

Date d'inscription : 02/08/2018Messages : 53Avatar : Kyary Pamyu PamyuActivité RP : 1Multi : Oguri Satoshi
avatar
Mushi ✘ Rejects
Voir le profil de l'utilisateur
12.11.18 15:25


GOD IS A WOMAN

​Haruna n'insista pas. Si Kei voulait payer, c'était sans doute qu'elle avait les moyens alors que, pour sa part, ce n'était pas particulièrement le cas. L'argent de poussait pas dans les arbres, il poussait sur ses victimes et malheureusement, la majorité d'entre elles n'étaient que des vermines qui grouillaient dans les ruelles une fois la nuit tombée. Et puis, l'autre jeune femme marquait un point; c'était par sa faute qu'elles s'étaient retrouvé dans cette situation, bien que Haruna ne comprenait pourquoi, ni comment. ​

Enfin, elles quittèrent l'établissement miteux du vétérinaire-gynécologue-médecin et Haruna poussa un long soupir de soulagement. Les heures passaient et la nuit était maintenant bien avancée, cependant, Kei semblait avoir la dalle, soudainement. Son exclamation rappela d'ailleurs à la jeune fille que son repas, un peu plus tôt, avait sauvagement été interrompue. La faim se faisait donc sentir également de son côté.

« Oui j'aimerai bien manger. »

Il y avait cependant quelque chose qu'elle désirait régler avant tout. Elle s'approcha de Kei et posa ses mains sur la taille fine de cette dernière qui lui rappelait celle des jeunes garçons à une époque où les adolescents se découvraient au sein des quatre murs les séparant du monde extérieur. En fait, depuis leur rencontre, elle n'avait pas eu la chance d'observer Kei bien longtemps. À première vue, elle semblait être à mi chemin entre un garçon et une fille. Cependant, ses traits délicats, sa minceur et sa voix trahissaient son sexe féminin. Haruna prit un air sérieux.

« J'espère que ce repas n'est pas le cadeau dont tu parlais. »


Kei était sans doute la première personne, hors du système médical, à prendre soin d'elle, à sa façon et, pour cette raison, Haruna s'était attachée à elle en quelques heures seulement. Elle prit une grande information et plongea son regard dans le sien, prenant un air sérieux pour l'une des seules fois de toute sa vie.

« Je ne sais pas ce que tu fais dans la vie, par contre, je crois que tu pourrais avoir besoin de moi.... Que je pourrai t'aider, en fait. Ce que je veux dire, c'est que je peux te protéger des mecs comme ceux qui s'en sont pris à toi ce soir. »

Il s'agissait, en quelque sorte, d'un offre de ses services. Toutes deux avaient quelque chose à y gagner, c'est pourquoi Haruna avait décidé de prendre cette décision plutôt impulsive.


  
BY MITZI


Kurosaki Kei

Date d'inscription : 05/04/2018Messages : 90Avatar : Mally - exist traceActivité RP : 4 FémininEmploi : Femme d'affaire - chef des RapacesMulti : Hisakawa Kohaku - Yagami Akira - Tokugawa Ryosuke
avatar
Kyodai ✘ Muranaka
Voir le profil de l'utilisateur
04.12.18 23:38
Elle aussi a faim. Parfait ! Il ne nous reste plus qu’à trouver un endroit ouvert à cette heure-ci. Ça doit bien exister ! Enfin peut-être pas dans ce quartier mais en retournant vers la zone neutre on devrait tomber sur un fastfood. C’n’est pas très chic mais ça fera l’affaire pour deux ventres aussi affamés que les nôtres. D’ailleurs avec tout ce qui nous est arrivé, ça sera largement mérité.

J’éclate de rire lorsqu’elle me dit qu’elle espère que le repas n’est pas le cadeau dont je parlais.
« Mais non ne t’en fait pas. Je t’offrirais un vrai cadeau. Nous n’aurons qu’à faire les boutiques lorsqu’elles seront ouvertes et tu choisiras ce qui te plaira. »
Après tout, une promesse est une promesse. Je n’ai qu’une parole et je compte bien la tenir. Et puis franchement ce n’est pas ce qui va me ruiner.

Je lui adresse un regard surpris lorsqu’elle me propose ses services. J’avoue que je ne m’y étais pas attendu mais l’idée me plait. Cette fille est forte et pourrait s’avérer être utile. Bien sûr je n’ai pas besoin de protection, je sais me débrouiller seule mais pourquoi pas ? Elle ne paie pas de mine, personne ne pensera qu’elle est à mes côtés comme garde du corps ou homme de main. On la prendra pour une jolie potiche, un nouveau caprice que je me suis payée. Quoi de mieux pour endormir la méfiance de mes ennemis.
« Pourquoi pas. Il faut qu’on en parle sérieusement. Ce n’est pas quelque chose qui se décide à la légère. »
En réalité j’ai déjà décidé de la recruter mais avant d’officialiser les choses, j’ai besoin de mieux la cerner et de savoir ce qu’elle attend en retour.
« Regarde là-bas ! On dirait que c’est notre jour de chance, ça a l’air encore ouvert. »
Ce n’est pas un fast-food comme je l’espérais mais une petite échoppe de nouille. Au final le cadre se prêtera davantage à l’affaire qui nous occupe, à savoir son recrutement parmi les Rapaces. Nous entrons et je constate qu’il n’y a pas d’autres clients. Parfait, on sera tranquille ! Je commande un bol de ramen et lui dis de choisir ce qu’elle veut. Je demande également du sake et en bois une coupe d’une traite avant de me décider à lui en dire plus sur mes activités :
« Je suis la chef des Rapaces. Je ne sais pas si tu as déjà entendu parler de nous mais on nous qualifie souvent de mercenaire. Pour ma part, je préfère me qualifier de femme d’affaire. On accepte des contrats et on rend service aux plus offrants en suivant malgré tout quelques règles. Si tu veux bosser pour moi, tu devras également les suivre. On ne touche pas aux femmes, ni aux enfants et encore moins aux putes surtout si ce sont des hommes, sauf pour se défendre. De toute façon, si je t’embauche, tu seras principalement avec moi. Est-ce que ça te va ? D’ailleurs quel est ton prix ? »

Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: