Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Feelings blossoming [Ryuichi & Kohaku ]
 :: La zone neutre :: Chiyoda

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Imai Ryuichi

Date d'inscription : 01/04/2018Activité RP : 0Messages : 105Avatar : Tomo MasculinEmploi : Gérant de casino¥ : 152,000
avatar
Kyodai ✘ Muranaka
Voir le profil de l'utilisateur
02.04.18 9:25
Il avait bien du mal à se concentrer au travail. Chose qui était très rare, il avait la compétence de pouvoir tout oublier pour se plonger au mieux dans son travail et à oublier tout ce qui pouvait constituer sa vie privée. Mais aujourd’hui était bien différent car sa vie allait radicalement changer et il ne savait pas trop s’il était prêt. Ça lui mettait beaucoup de pression, encore pire que celle du boulot, il n’aurait jamais imaginé une seconde que ce soit possible. Il soupira un grand nombre de fois, et il ne comptait même plus le nombre de cigarettes qui étaient écrabouillées dans son cendrier. Parfois, il se disait qu’il devrait peut-être arrêter, mais c’était plus fort que lui car c’était son antistress principal. Tout comme la petite poche de gâteau maison que lui avait faite son chéri. Sans oublier sa fille chérie qui était en train de dormir sur ses genoux, elle était peut être très vilaine mais c’était tout de même le plus adorable des chats. Rare étaient les fois où elle venait se poser ici alors il en profitait au maximum.

Heureusement qu’il n’avait pris aucun rendez-vous ce matin sinon il n’aurait pas été concentré du tout. Il faisait que de regarder l’heure, il avait dit à Kohaku qu’il venait le chercher vers 11h30 pour aller manger un bout au restaurant. Bien sûr, il avait dû se poser des questions car ce n’est pas souvent qu’il prenait l’initiative de l’emmener manger à l’extérieur. En plus de ça il avait mis son costume le plus cher pour être le plus beau possible, prétextant qu’il voyait une personne très importante aujourd’hui.

Il eut une vague de stress en voyant l’heure, bon, maintenant il fallait qu’il y aille, tout allait bien se passer. Il en profita pour lui envoyer un message pour qu’il se tienne prêt, il ne voulait pas attendre son petit prince trop longtemps. Même s’il n’était pas vraiment loin, son petit atelier avait élu résidence dans une pièce de son casino dont il ne se servait pas car elle n’avait pas une assez bonne configuration et la taille laissait à désirer. C’était loin d’être assez grand pour ses convives. Au moins il pouvait profiter un peu plus de lui lors des pauses. Sans compter les caméras, au moins il pouvait voir si des gens venaient, et ça lui permettait aussi de mater, mais ça, c’était une autre histoire !

Une fois debout, il paniqua de plus belle, il venait de toucher ses poches et… Rien. Ah non pas de ça maintenant, c’était LA chose qu’il ne devait pas perdre. Il se mit à tout fouiller rapidement en jurant un bon nombre de fois. Il soupira bruyamment quand il la sentit dans la poche de son pantalon, ouf elle était là ! Il sortit donc le boîtier et l’ouvrit pour la regarder une nouvelle fois. C’était une très belle bague, elle lui avait coûté un bras… Mais il voulait faire les choses en grand même s’il n’était pas dans l’optique de faire un grand mariage après, signer uniquement des papiers c’était pas mal aussi. Il prit Kasumi dans ses bras qui ne manquait pas de râler, elle n’aimait pas trop être portée, une vraie compliquée, une fille quoi. Il allait la poser à son appartement à l’étage, il ne pouvait pas l’emmener au restaurant alors elle allait pouvoir dormir sur le lit, il irait la chercher sur le chemin du retour. Il ne tarda pas à arriver à la pièce de son Haku et il lui fit un chaste baiser

- Ça pue ici. Tu es prêt ?


Une fois son accord il lui donna une petite tape aux fesses pour le faire avancer. Il fit bien sûr son petit tour avant de partir, c’était bien plus fort que lui. Ca prenait un peu de temps car il était obligé de s’arrêter de temps en temps pour parler à des clients qui adoraient ne pas lui lâcher la grappe. Une fois fait il s’installa dans sa belle voiture qu’il avait bien fait nettoyer avant d’emmener Kohaku.

- On va directement au restaurant ou tu dois passer faire autre chose ?

Hisakawa Kohaku

Date d'inscription : 01/04/2018Activité RP : 9Messages : 86Multi : Tokugawa Ryosuke - Kurosaki Kei - Yagami AkiraAvatar : Hakuei MasculinEmploi : Faussaire¥ : 111,000
avatar
Mushi ✘ Rejects
Voir le profil de l'utilisateur
02.04.18 10:16

C’est rare que Ryuichi prenne l’initiative de déjeuner à l’extérieur. Généralement nous mangeons au casino puisqu’il n’a rien à payer et dieu sait à quel point mon chéri a horreur de dépenser de l’argent, surtout lorsqu’il peut faire autrement. Du coup ça m’intrigue un peu… non ça m’intrigue tout court au point que je n’ai pas réussi à peindre de la matinée. Dans le fond ce n’est pas plus mal sinon Ryuichi aurait râlé que je sens la peinture. Alors je me suis contenté de crayonner comme ça je sentirais bon pour déjeuner à l’extérieur. De temps en temps, je jette un coup d’œil à l’horloge et soupire en trouvant le temps long jusqu’à ce qu’il me prévienne qu’il passe me chercher.

Ryuichi m’a installé un atelier au casino, dans une petite pièce qui ne lui sert à rien. C’est pratique comme ça nous partons et rentrons ensemble. Du coup j’adapte mes horaires aux siens et profite de ses déjeuners ou diner d’affaire pour prendre l’air et partir en quête d’inspiration.

Lorsque la porte s’ouvre, je me redresse et un sourire se dessine sur mon visage en le voyant. Malgré les semaines et les mois, je sens toujours mon cœur battre dans ma poitrine et mon estomac se contracter agréablement lorsque mon regard se pose sur lui. Je pensais que le temps estomperait ces sensations mais non, à chaque jour qui passe je l’aime un peu plus malgré ses défauts et son mauvais caractère.

Après avoir déposé un chaste baiser sur mes lèvres, la première chose qu’il me dit est une critique. Bien sûr c’est Ryuichi, j’ai l’habitude !
« Non ça ne pu pas, ça sent juste la peinture puisque j’en stocke. Bon allons-y. Je suis prêt. »
Ryuichi me donne une tape sur les fesses pour me faire signe de sortir le premier et nous voilà parti pour faire son petit tour de l’établissement. Je le suis docilement sans rien dire, c’est sa routine et je ne vais pas le contrarier surtout qu’il me fait le plaisir de m’emmener manger dehors !

Une fois son tour terminé, direction la voiture. Par pitié, faites qu’il ne roule pas comme un dingue ! Surtout qu’il a l’air un peu bizarre, comme nerveux ou dans la lune, je ne sais pas trop. En tout cas il n’est pas comme d’habitude.
« Non, allons directement au restaurant, j’ai une faim de loup ! Alors où est-ce que tu m’emmènes mon chéri ? »
Je pose ma main sur sa cuisse après avoir bouclé ma ceinture. Avec Ryuichi au volant on ne sait jamais.
« Au fait, puisqu’on mange dehors j’imagine qu’on peut prendre tout notre temps ? Tu n’as pas de rendez-vous important cet après-midi ? »
C’est le printemps, il fait bon et je me dis que ça peut être l’occasion de faire une belle balade.

Imai Ryuichi

Date d'inscription : 01/04/2018Activité RP : 0Messages : 105Avatar : Tomo MasculinEmploi : Gérant de casino¥ : 152,000
avatar
Kyodai ✘ Muranaka
Voir le profil de l'utilisateur
02.04.18 11:03
Il attacha sa voiture et c’est plutôt rapidement que son bolide arriva sur la route. Bon, il y avait du monde à cette heure ci, il n’allait pas pouvoir rouler bien vite, chose qui le fit soupirer. Il n’était pas du tout patient sur la route ! Et ça Kohaku le savait, mais ça devait l’arranger car il n’aimait pas les voitures. Ce n’était pas faute d’avoir essayé de lui apprendre à conduire. Mais bon, ça devait être son côté artiste qui devait faire ça. Après tout, il fallait déjà être bizarre de base pour faire ce genre de trucs. En plus voir son ami Tsubasa ne faisait que de renforcer son idée. Les artistes, c’est spécial.

- Tu verras c’est une surprise.


Enfin, il n’allait pas être trop surpris car ça leur arrivait de temps en temps d’y aller. C’était le restaurant là où il lui avait demandé de sortir avec lui. Il s’en souvenait encore, et avait toujours honte d’être passé pour un adolescent amoureux. Au moins le temps des bouchons ça allait leur permettre de parler un peu. Ca allait aussi creuser sa faim alors il allait pouvoir manger encore plus au restaurant à volonté, et ça, c’était une bonne chose, il ne payait pas pour rien.

- Non je n’ai rien cet après midi. Je passerais juste dans la soirée pour vérifier au cas où. Et puis il ne faut pas oublier Kasumi non plus.

Ah ça non ! Il n’aimait pas la laisser seule, c’est pour ça qu’elle venait avec eux au boulot, ça la rendait contente en plus. Il en profitait d’être arrêté pour se préparer une cigarette, en profitant de la présence de son chéri pour qu’il lui allume.

- Allume là.

Avec son amabilité légendaire, ça ne changeait pas avec le temps.

- Si tu veux on pourra aller faire une promenade, pour aller voir les cerisiers en fleur.

C’était exactement la saison, il était sûr que ça allait lui plaire. Il avait déjà de la chance qu’il ne s’arrête pas dessiner sinon il pouvait attendre des heures. Ah ! Voilà que ça commençait à avancer, enfin, pas celui de devant, c’est pour ça qu’il klaxonna en bougonnant.

- Allez on se réveille !

Il fronça les sourcils et d’un coup il accéléra pour lui passer devant, il n’allait pas attendre des heures, il s’en moquait de faire des queues de poisson ou quoi que ce soit ! Il ne se retenait pas de faire ronfler un peu son moteur.

- C’est pas possible ces gens qui ne savent pas conduire. C’est désolant.

Il tira longuement sur sa cigarette en soupirant une fois de plus.

- Tes peintures ne t’attendent pas ce soir ?


Il ne pouvait pas s’empêcher d’être un peu jaloux. Il aimait que Kohaku s’occupe que de lui et être le centre du monde.

- D’ailleurs, tu ne m’as pas répondu à mon dernier message quand je te demandais si tu voulais m’accompagner à un restaurant avec un client.

Hisakawa Kohaku

Date d'inscription : 01/04/2018Activité RP : 9Messages : 86Multi : Tokugawa Ryosuke - Kurosaki Kei - Yagami AkiraAvatar : Hakuei MasculinEmploi : Faussaire¥ : 111,000
avatar
Mushi ✘ Rejects
Voir le profil de l'utilisateur
02.04.18 11:33

Je pousse un profond soupir et lui adresse un regard fâché lorsqu’il m’ordonne de lui allumer sa cigarette. Non mais il le fait exprès ? Il sait que j’essaie d’arrêter mais il ne fait aucun effort pour se retenir de fumer devant moi, en plus j’ai oublié d’emporter ma cigarette électronique, résultat je vais être condamné à avoir envie de lui piquer une taf…

Sa proposition soudaine et surprenante me déride aussitôt. Un large sourire fend mon visage alors que j’hoche vivement la tête.
« Oui ! J’ai envie d’aller voir les cerisiers en fleur avec toi. »
D’ailleurs maintenant que j’y pense, ça fait presque un an qu’on est ensemble. Bon il y a eu une rupture entre temps mais elle n’a pas duré longtemps alors j’imagine que ça ne compte pas. Et puis les circonstances étaient particulières. À l’époque je lui mentais sur ce que je faisais pour vivre alors Ryuichi ne pouvait que mal le prendre en découvrant la vérité. Mais aujourd’hui tout ça est derrière nous. Nous n’avons plus de secret l’un pour l’autre et j’ai arrêté la prostitution depuis bien longtemps. Désormais il  n’y a que lui et les choses resterons ainsi jusqu’à ce qu’il en décide autrement… et j’espère que cela n’arrivera jamais car j’aimerais rester à ses côtés pour toujours. Après tout même s’il a mauvais caractère, je ne peux pas m’empêcher de l’aimer.

Alors que je suis plongé dans mes pensées, la conduite brutale de mon petit-ami m’en tire brusquement. Je m’accroche à la portière et lui adresse un regard inquiet. Mon dieu, un jour on va finir par avoir un accident !

« Mes peintures m’attendent toujours, pourquoi ? »
Lorsqu’il me fait remarquer que je n’ai pas répondu à son dernier texto, je sors mon téléphone pour vérifier. Zut, j’avais répondu mais oublié d’envoyer le message… En même temps on est dans le même bâtiment et on était sur le point de se retrouver pour déjeuner. Enfin je ne peux pas le lui dire car il risquerait de prendre la moche. C’est assez tentant mais on va éviter de le contrarier surtout quand il est au volant !
« Bien sûr que je veux venir avec toi ! C’est un client important ? Il faut que je porte un costume ? Ou bien je peux porter quelque chose de moins strict ? »
Autrement dit quelque chose de plus féminin et sexy, ce qui inclus que je pourrais me maquiller et lâcher mes cheveux.

Lorsque la voiture s’arrête enfin, je ne peux m’empêcher de retenir un soupir de soulagement. Je ne m’y ferais jamais et si j’étais capable de conduire, c’est moi qui conduirais.
« En tout cas, encore merci pour l’invitation mon chéri. »
Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’il me propose de déjeuner dehors en tête à tête, du coup ça mérite un baiser. Je détache ma ceinture et me penche vers lui pour lui en donner un particulièrement langoureux. J’en profite car une fois à l’intérieur, nous ne pourrons pas nous donner en spectacle.

Imai Ryuichi

Date d'inscription : 01/04/2018Activité RP : 0Messages : 105Avatar : Tomo MasculinEmploi : Gérant de casino¥ : 152,000
avatar
Kyodai ✘ Muranaka
Voir le profil de l'utilisateur
21.04.18 12:07
Il ne pouvait pas s’empêcher de lever les yeux au ciel vraiment, il se rendait compte qu’il pouvait en dire des idioties parfois ? Enfin.. C’est juste qu’il était jaloux de ses toiles, il passait beaucoup de temps avec et ça ne lui plaisait pas trop, il voulait qu’il s’occupe de lui, uniquement de lui ! La preuve, il avait préféré mettre des coups de pinceau sur une toile pourrie plutôt que de lui répondre.

- Oui il est important. Il sera accompagné de sa femme.

Ca sera une meilleur image pour lui de s’afficher aussi avec son compagnon. Il n’allait pas jouer avec le feu en se payant les services d’une femme pour faire genre. Surtout que ce n‘était plus du tout un secret qu’il entretenait une relation avec Kohaku. Mais bien sûr il ne montrait aucune marque d’affection en public, juste des petits bisous volé au coin d’un couloir.

- Hm entre les deux. Mais je ne veux rien de sexy. Rien d’aguicheur, je ne veux pas voir un petit bout de peau dépasser.

Surtout pas celle de ses cuisses. Non, c’était rien qu’à lui ! En plus les gens l’avaient déjà vu autrement qu’avec un costume. Peu après, voilà qu’il gara sa voiture, il avait de la chance il n’avait pas tourné des heures. En même temps c’était un petit restaurant plutôt reculé. D’ailleurs Kohaku devait reconnaitre l’endroit, ce n’était pas la première fois qu’ils y allaient. En plus de ça, ça lui rappelait de vieux souvenirs comme sa demande en couple. Il profitait de ce petit moment en tête à tête pour répondre à son baiser. Il n’avait pas trop prit le temps de s’occuper de lui depuis qu’ils étaient partis de son lieu de travail.

- Ne perdons pas trop de temps, il ne faudrait pas qu’on décommande notre table.

Il avait surtout très faim comme à son habitude, c’était l’heure précise à laquelle il avait tendance à manger. Il lui offrit un nouveau baiser plus profond tout en caressant sa cuisse. Une fois fait il lui fit un baiser dans le cou et sortit de la voiture, il n’eut même pas le temps de partir loin que Kohaku était déjà dehors.

- Même pas tu attends que je vienne t’ouvrir la porte.


En même temps… Ce n’était pas du tout son habitude. Il ferma la porte et c’est rapidement qu’il rentra dans le restaurant, on les mena d’ailleurs à leur première table, Ryuichi avait choisi exactement celle-ci ! Il soupira en s’asseyant et sauta directement sur la carte, il ne voulait pas perdre de temps. C’était à volonté mais bon, c’était en plusieurs services.

- Je crois que je vais prendre des gyoza avec des nouilles sautées.

Il n’allait pas faire le goinfre même si Kohaku connaissait déjà cette facette de lui.

- A part ça ta journée s’est bien passée ?

Qu’il s’intéresse un peu à lui quand même et pas au festin qu’il allait s’engouffrer. Mais le pauvre, voilà que son plat arrivait déjà, et s’est le plus poliment possible qu’il commençait à manger. Après tout il allait leur arriver de grande chose alors il devait essayer de rendre son après midi la meilleur possible.

Hisakawa Kohaku

Date d'inscription : 01/04/2018Activité RP : 9Messages : 86Multi : Tokugawa Ryosuke - Kurosaki Kei - Yagami AkiraAvatar : Hakuei MasculinEmploi : Faussaire¥ : 111,000
avatar
Mushi ✘ Rejects
Voir le profil de l'utilisateur
23.04.18 9:29

Je savoure le baiser que je lui donne mais également celui qu’il m’offre juste après, frissonnant de plaisir en sentant sa main sur ma cuisse. Malgré le temps, ma libido ne s’est pas calmée et j’ai toujours autant faim de lui. Après tout j’avais un rythme sexuel particulièrement soutenu lorsque j’étais escort et désormais je ne le fais plus qu’avec mon chéri mais je ne vais pas m’en plaindre, loin de là. Je suis heureux de ne partager ce genre de moment intime qu’avec l’homme que j’aime. D’ailleurs le fait qu’il veuille que je l’accompagne à un diner avec un important client me prouve à quel point il tient à moi. Il n’a pas honte de ce que j’étais ni de ce que je suis et tiens désormais à ce que je m’affiche à ses côtés comme son officiel. Voilà pourquoi je soignerais particulièrement ma tenue, pour ne pas avoir l’air d’une putain mais de son compagnon.

Il sort le premier et je ne tarde pas à l’imiter. Lorsqu’il me fait remarquer que j’aurais pu attendre qu’il m’ouvre la portière, je ne peux m’empêcher de le regarder d’un drôle d’air tout en souriant largement. Mais d’où lui vient ce soudain sursaut de galanterie ? C’est nouveau mais je ne vais pas m’en plaindre, bien au contraire. Sans rien dire, pour ne pas le vexer, je le suis à l’intérieur du restaurant, retrouvant ainsi une table bien familière. C’est celle où il m’avait demandé de sortir avec lui. Je m’en souviens d’ailleurs comme si c’était hier. Il était tellement adorable, tellement craquant ! Rien que d’y penser, un large sourire se dessine immédiatement sur mes lèvres.

« Je prendrais comme toi. »
Je ne sais pas quoi prendre et Ryuichi sait choisi toujours ce qu’il y a de meilleur alors autant me fier à lui.
« Ma journée s’est très bien passer. J’ai trouvé un nouveau client. Enfin c’est lui qui m’a trouvé. Il a pris contact avec moi via mon site internet de vente et aimerait des toiles très spéciales. Je n’en sais pas plus pour le moment. Nous devons nous rencontrer à la fin de la semaine. J’imagine que j’en saurais plus à ce moment là. Et de ton côté ? Comment ça a été ? »
Je pose ma main sur sa cuisse et lui sourit tout en commençant à manger. J’adore ce genre de petit moment à deux. Ryuichi travaille beaucoup pour faire tourner son casino mais il trouve toujours du temps pour moi. Il faut dire que travailler dans le même bâtiment aide beaucoup.
« En tout cas j’adore ce restaurant. Merci de m’y avoir emmené. Ça me rappelle ce fameux jour où tu m’as demandé de sortir avec toi. »
D’ailleurs si je pouvais, je l’embrasserais là tout de suite, juste parce que j’en ai envie et que me souvenir de ce repas me rend heureux.

Imai Ryuichi

Date d'inscription : 01/04/2018Activité RP : 0Messages : 105Avatar : Tomo MasculinEmploi : Gérant de casino¥ : 152,000
avatar
Kyodai ✘ Muranaka
Voir le profil de l'utilisateur
29.04.18 10:33
Ses sourcils se froncèrent d’un coup quand il évoqua un nouveau clients. Il avait horreur de ça, s’il pouvait il le garderait à la maison à ne voir personne. Il avait une folle envie de garder sa beauté que pour lui. En plus il en était sûr que les gens venaient le voir pour avoir des faveurs. Dans son ancien métier il n’était pas des plus nuls alors il s’attendait à tout. Et surtout à ça, hors personne n’avait intérêt à poser le moindre doigt sur lui. Sinon, il ne valait mieux pas que leur brun tombe dessus car ça risquait de très mal tourner. Et encore, le mot était bien faible.

- Hm je vois. Si tu veux je peux être là.

Il n’avait vraiment pas envie qu’il tombe sur un mec étrange. Avec tous les fous qu’il pouvait y avoir dans la ville ! En plus il aimait bien savoir qui pouvait bien travailler avec lui. Il avait une bonne mémoire des visages et c’était aussi une manière de marquer son territoire sur son amant.

- La journée a été plutôt tranquille. Ça ne change pas trop de d’habitude.


Il leva comme à son habitude les yeux au ciel a sa réflexion. Il avait encore honte de ce jour là, heureusement qu’il était très loin de lui désormais.

- Cesse donc de penser à cela.

Ca serait vraiment un moment à effacer s’il le pouvait. Bientôt le roux n’y penserait plus car il allait lui arrive quelque chose qui risquait de le marquer encore plus. Du moins il espérait sinon il était dans de beaux draps…Mais bon, il était plutôt confiant là-dessus, sinon il ne comprenait plus rien à la vie. M’enfin, c’est avec plaisir et envie qu’il piochait dans ses gyoza, c’était tellement bon ici ! Il préférait mille fois ça à ce qu’il pouvait trouver dans les grand restaurant. En même temps c’était un couple de petit vieux qui le tenait alors c’était forcément fait avec amour et dans le grand respect des traditions. D’ailleurs ça lui donnait déjà faim alors qu’il n’avait même pas fini son assiette. Vu comment elle était remplie en plus !

- J’espère que tu n’as pas prévu de rendez-vous ce soir.

Il ne manquerait plus que ça pour mettre tous ses efforts en l’air. Dans tous les cas, si ça devait arriver il comptait bien l’en empêcher. C’était leu journée et il n’avait aucune envie de le partager.

- j’ai fait l’effort de me libérer tout aujourd’hui.

Et oui, alors qu’il ne pouvait pas s’empêcher d’être toujours fourré à son travail. Et c’était un moyen détourné de lui faire comprendre qu’il n’avait pas intérêt à faire un pas loin de lui ! Il n’avait pas mis trop longtemps à engouffrer son assiette qu’il était déjà en train de regarder a nouveau la carte. Quand c’était le même prix pour avoir accès à tout il ne se privait pas ! Il appela la serveuse pour demander un peu de plusieurs plats il était tout content de se remplir la pense.

Hisakawa Kohaku

Date d'inscription : 01/04/2018Activité RP : 9Messages : 86Multi : Tokugawa Ryosuke - Kurosaki Kei - Yagami AkiraAvatar : Hakuei MasculinEmploi : Faussaire¥ : 111,000
avatar
Mushi ✘ Rejects
Voir le profil de l'utilisateur
30.04.18 0:27

Je ne dis rien lorsqu’il se propose d’être présent à mon rendez-vous. Comment dire ? Ryuichi est assez possessif et jaloux mais je ne lui en veux pas. C’est sa façon de me dire qu’il m’aime et qu’il tient à moi. Et puis, il faut le comprendre surtout quand on sait ce qu’on a traversé. Bref, nous verrons ça plus tard. Je n’ai pas envie de le fâcher ou de le vexer maintenant.
« Ce soir ? Non. Je n’ai rien prévu de spécial. »
Je n’ai pas besoin de consulter mon agenda pour le savoir. Je ne suis pas un homme très occupé mais surtout j’ai une mémoire extraordinaire et très fiable. Quand il me dit qu’il s’est arrangé pour se libérer, un large sourire fend mon visage :
« Vraiment ? »
Ryuichi dirige l’un des casinos les plus en vogue de la ville, il a donc toujours beaucoup de travaille. Alors ce genre de soirée en tête à tête n’arrive pas souvent. C’est aussi pour palier à ça que j’ai installé mon atelier dans son établissement. Pour qu’on puisse se voir quand on en a envie, même si ce n’est que pour quelques minutes. Comme ça, il n’a pas besoin de négliger son travail et moi quand je me languis de lui, je n’ai que quelques pas à faire.
« Et tu as envie de faire quelque chose de spéciale ce soir ? »
Le connaissant, ça m’étonnerait qu’il veuille sortir, surtout qu’il fait l’effort de m’emmener au restaurant ce midi. Du coup je pense que je lui cuisinerais quelque chose. Heureusement, Ryuichi n’est pas difficile, il aime tout sauf le chocolat, ce qui est un sacrilège à mes yeux. Comment ne peut-on pas aimer le chocolat ? Surtout le blanc, c’est celui que je préfère ! Si je m’écoutais, j’en mangerais à longueur de journée… ce qui ne serait vraiment pas bon pour ma ligne. En parlant de ligne voilà les plats qu’il a commandé qui arrivent. Parfois je me demande comment il fait pour manger tout ça sans prendre le moindre kilo. Il a peut-être un trou à la place de l’estomac… C’est en tout cas ce que je finis par me dire.
« Tu n’auras qu’à me dire ce qui te ferait plaisir et je te le cuisinerais. »
Je me penche alors vers son oreille et tout en caressant sa cuisse, je lui susurre :
« Et comme nous aurons tout notre temps, je pourrais t’aider à digérer avant de passer au dessert. »
Je crispe doucement mes doigts sur le tissu de son pantalon tout en souriant avant de me redresser et de me remettre à manger. Après tout, nous sommes dans un lieu public et il ne faudrait pas que l’envie de sexe l’emporte sur celle de manger. Surtout qu’un rien m’enflamme et que si ça ne tenait qu’à moi, je me comporterais très mal. Malheureusement je vais devoir être patient pour ça.

Imai Ryuichi

Date d'inscription : 01/04/2018Activité RP : 0Messages : 105Avatar : Tomo MasculinEmploi : Gérant de casino¥ : 152,000
avatar
Kyodai ✘ Muranaka
Voir le profil de l'utilisateur
05.05.18 11:03
- Bien sur si je te le dis.

Il ne pouvait pas s’empêcher de lui parler avec son air presque le moins agréable. Mais bon, il était habitué car il était comme ça tous les jours. Il avait son petit caractère bougon bien à lui. il fit mine de réfléchir à sa question, il fallait vraiment qu’il se doute de rien. S’il voulait garder la surprise il devait faire comme si de rien était. Même s’il avait déjà l’impression que son amant se doutait de quelque chose, ce n’était pas souvent qu’il l’emmenait manger, ni qu’il prenait une après-midi entière. Il devait se dire qu’une mouche l’avait piqué. Tant qu’il ne croyait pas qu’il voulait se faire pardonner d’une bêtises… Avec lui il s’attendait à tout !

- Je ne sais pas. Je veux juste être tranquille.


Il n’avait jamais été trop attiré par les endroits trop plein de monde, a part dans sa folle jeunesse. Et puis il voyait déjà assez de monde comme ça toute la journée au casino. Même s’il adorait son boulot. Il aimait aussi sa petite vie tranquille avec son chéri et son chat sur le canapé à manger de gâteaux.

- J’ai juste envie de nager un peu. Ça fait longtemps que je n’ai pas eu l’occasion de le faire.

Il avait beaucoup mis sa vie de côté avec son boulot. Enfin, depuis qu’ils s’étaient remis ensembles il avait gardé son rythme habituel. Alors qu’à leur rencontre il était beaucoup moins concentré et se prenait bien plus de temps libre. En plus quand il entendait son plan ça lui donnait encore plus envie de rester cloitré.

- Hm… Je veux que tu me fasses du port au caramel, et du tempura ou  du Karaage… Je ne sais pas, ce qui te plaît le plus.


Qu’il mange un minimum aussi. Bien sûr il comprit le double sens de ses propos, il n’avait plus de secrets pour lui.

- Ca sera ta récompense si tu es sage.

Il lui fit un petit sourire en coin, même si dans tous les cas il allait lui offrir ce qu’il lui désirait. Il avait réussi à prendre le rythme dont il avait besoin, bien que ce ne soit pas facile tous les jours. Il se mit alors à manger, il essayait de prendre sur lui pour ne pas tout engouffrer, ça serait dommage qu’il ait mal au ventre dans l’après-midi.

- Sinon, a part te promener un peu tu souhaites faire quoi cet après-midi ?

Vu que ça allait être une journée spéciale il fallait qu’il cherche à lui faire un minimum plaisir. Il ne sortait pas souvent avec lui a part pour manger. Mais peut-être avait-il envie d’aller faire un tour dans les boutiques ou quelque chose de ce genre ? Vu qu’il ne lui proposait jamais il ne savait pas ce dont il avait envie, vu que le brun n’aimait pas trop ça, ça ne devait pas une être chose à laquelle il devait penser de demander.

Hisakawa Kohaku

Date d'inscription : 01/04/2018Activité RP : 9Messages : 86Multi : Tokugawa Ryosuke - Kurosaki Kei - Yagami AkiraAvatar : Hakuei MasculinEmploi : Faussaire¥ : 111,000
avatar
Mushi ✘ Rejects
Voir le profil de l'utilisateur
06.05.18 1:09

J’esquisse un sourire lorsqu’il commence à me passer commande et note mentalement ce qu’il aimerait manger. J’aime cuisiner et encore plus pour l’homme que j’aime. Et puis on ne peut pas dire que je contribue beaucoup financièrement à notre ménage. Je gagne malgré tout de l’argent mais mon budget est dérisoire à côté de ce qu’il peut gagner en une journée mais c’est comme ça et Ryuichi m’aime en dépit du fait que je sois pauvre. Après tout, je suis sa petite cendrillon pour ne pas dire sa petite souillon pour reprendre son expression.

Ça me surprend lorsqu’il ajoute que je n’aurais qu’à cuisiner également des choses qui me plaisent. Mais que se passe-t-il ? Mon prince pas très charmant commencerait-il à se changer en prince charmant ? En tout cas je note qu’aujourd’hui il fait vraiment beaucoup d’effort même s’il a dû mal à s’empêcher de râler. Heureusement j’ai l’habitude et puis ça fait parti de son charme. C’est comme ça que je l’aime et pas autrement.
« Tu sais que je suis toujours sage et méritant. »
Je lui adresse mon plus beau sourire et me fais violence pour ne pas l’embrasser. Quoique je finis quand même pas craquer. J’attrape le menu encore posé sur le bord de la table et l’ouvre de manière à ce que nos visages soient dissimulés derrière lorsque je me penche vers lui pour capturer doucement ses lèvres. C’est si bon ! Mais je ne dois pas en abuser au risque de m’enflammer.
« Mon dieu ce que je peux vous aimer Imai-san. »
Je soude à nouveau nos lèvres et savoure ce doux moment.
« Vous êtes vraiment ma nouvelle drogue et ma raison de vivre. »
J’ai le cœur qui bat aussi vite que la première fois. D’ailleurs quand j’y pense ça fait presque un an qu’on s’est rencontré totalement par hasard et quand je repense à la manière dont il m’a abordé, un large sourire se forme sur mon visage.

Je repose le menu et essaie de me concentrer sur mon repas bien que je n’ai plus vraiment faim. Je pense que je vais continuer à grignoter pour l’accompagner en attendant le dessert.
« Quand tu nageras cet après-midi, je resterais avec toi près de la piscine. Je prendrais le soleil avec Kasumi. »
Je ne suis pas très doué en natation pour ne pas dire que je suis très mauvais nageur. Je suis capable de flotter et de faire quelques longueurs mais je me fatigue vite. Pourtant je suis habituellement doué pour toutes les activités physiques en général et je ne parle pas que du sport en chambre. Mais que voulez-vous ? On ne peut pas être bon en tout. Du coup je reste généralement au bord de l’eau et ne viens barboter dedans qu’à la demande de Ryuichi qui en profite toujours pour m’embêter sinon ce n’est pas drôle !

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: