Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Kita] Lost ✘ ft. Akane
 :: La zone neutre :: Kita

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Yamashita Asami

Date d'inscription : 16/03/2018Messages : 71Avatar : Niikura KaoruActivité RP : 1Emploi : Employé chez légumes +Crédits : VTP // Vent parisien // TumblrMulti : Yoshimaru - Kazuki - Kagami - Tsunade
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
01.06.18 18:10
Lost

2060年04月

Afin de m'occuper l'esprit, je m'affaire à nous préparer le déjeuner. Comme ça, je ne pense pas trop à tout ce bordel. J'évite de me poser trop de questions et de reconsidérer mes choix. Nous avons besoin de ces types, pour assurer notre survie. Pour me rassurer, je me dis que j'ai tout de même eu le choix : accepter leur marché, ou risquer de perdre l'homme de ma vie une nouvelle fois.

Notre relation est récente. Néanmoins... j'ai ce sentiment, tout au fond de moi. C'est dans mes tripes, c'est instinctif et j'en suis persuadé. Tout comme je sais que deux et deux font quatre. Je n'ai jamais ressenti ce genre de choses pour qui que ce soit avant de le rencontrer. Akane est mon âme sœur. C'est une évidence, comme le nez au milieu de la figure.

J'esquisse un petit sourire quand il viens se coller à mon dos et hoche la tête. Il a raison, c'est calme ici. ça nous feras du bien, de nous retrouver dans cet environnement. On pourras enfin être heureux, tous les deux. Notre vie sera moins chaotique.

« Oui. On a même un petit jardin. On pourras en profiter quand il fait beau, je suis sur que ça t'irais bien d'être un peu bronzé ! »

De toute manière, tout va bien à Akane. Il pourrais porter un sac à patates que je le trouverai quand même attirant.

« Avec mes tatouages, je préfère éviter le soleil. ça a tendance à abîmer l'encre puis je crois que c'est pas très bon pour la peau. Qu'on peut avoir un cancer par exemple... Donc je reste souvent à l'ombre en été pour ne pas prendre de risques. »

Je termine nous pâtes, me retourne pour déposer un baiser chaste sur la joue de mon bien aimé puis me dépêche à préparer nos bols. Je ne peine pas à trouver la vaisselle dans le placard. Tout est déjà bien organisé, c'est comme si... On avait toujours habité ici. Je commence même à trouver ça particulièrement dérangeant, ça me met mal à l'aise que tout soit aussi parfait et lisse, comme sur une photo d'un magazine de décoration.
(c) AMIANTE







This is
Tokyo bitch





Moriyama Akane

Date d'inscription : 18/03/2018Messages : 84Avatar : Aoi - the GazettEActivité RP : 0Emploi : Barman et gérant au CassisMulti : @"Fujiwara Daisuke" @"Matsuda Kai" @"Amakusa Nagato" @"Sato Tetsuya"
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
14.06.18 15:18

LOST


Je souris à la réflexion de mon daddy. Moi, bronzé? Pourquoi pas...je n'ai pas tellement l'habitude de me prélasser au soleil puisque je travaille le soir, mais j'aime déjà beaucoup les sorties avant le boulot. Ca me calme en général, puisque je fais toujours autant de cauchemars la nuit...et ça me permet aussi de me resourcer. Par contre, je trouve son explication contradictoire, au point que j'en pouffe de rire sans me retenir.

"Tu veux pas aller au soleil parce que ça donne le cancer, mais tu me dis à moi d'y aller pour bronzer? Tu es paradoxal, Asami-chan..."

C'est vrai que les tatouages ne vont pas au soleil, c'est peut-être pour ça que je vois toujours des yakuza fringués de la tête aux pieds alors qu'on approche de l'été donc qu'il fait super chaud. D'ailleurs, si j'en avais le courage, j'irais faire un peu de shopping...je n'ai pas beaucoup d'affaires pour l'été je trouve. Mais je n'ai pas le courage de sortir pour m'acheter de nouveaux vêtements, tout simplement parce que...je sais pas. Je ne suis pas tellement sorti depuis mon séjour en labo qui commence à sérieusement dater. Le manque de confiance, sûrement. Mon apparence en a pris un sacré choc après tout.

"Asami-chan? T'as l'air perplexe..."

Je connais ce visage soucieux, c'est le même qu'il m'a servi hier soir lorsqu'il m'a annoncé notre déménagement et l'histoire de la puce dans ma nuque. Là? Je ne vois pas ce qui a pu le rendre aussi sérieux d'un seul coup. Peut-être rien de spécial, peut-être que ce ne sont que ses pensées...mais quelque chose me dit qu'il n'est pas à l'aise dans cette maison. C'est normal, nous venons d'y entrer, et...elle est quand même spéciale, elle signifie beaucoup de choses. Ajouté à cela le fait que nous venons de quitter un endroit personnalisé qu'il connaît depuis des années, qui appartenait à ses parents il me semble, et je pense que le déménagement l'affecte encore plus que moi!

"Si tu veux, après le déjeuner, on peut essayer de décorer la maison! On a le droit, non? C'est la nôtre maintenant, et j'ai pas tellement envie de rester dans un truc tout blanc qui me rappelle trop l'hôpital. On a pas trop d'argent, mais je sais faire de jolies choses avec rien du tout! Tu verras, on sera ici comme chez nous, comme avant. Et puis...on est en sécurité ici, non? C'est mieux que de rester là-bas!"

On aurait risqué beaucoup à Chiyoda, quand bien même il s'agit théoriquement d'une zone neutre où la vermine n'a pas le droit d'entrer. Ce n'est pas la vermine qui vient nous harceler malheureusement, ce sont d'authentiques yakuzas...mais ici, ils ne peuvent pas nous trouver. Je me demande même si les hommes qui ont contacté Asami n'ont pas fait semblant de nous délocaliser hors de Tokyo...comme ça personne ne peut nous retrouver! Mais c'est stupide, parce que je n'ai pas changé de travail et que je refuse de toute façon d'en changer. Alors peut-être qu'ils ne font que nous protéger. Ce qui est déjà beaucoup, si vous voulez mon avis.

"C'est décidé! On sort cet après-midi, ça te changera les idées en plus. Et ça fait longtemps qu'on s'est pas baladés ensemble. Il faut aussi qu'on trouve quoi planter dans le jardin, il a l'air un peu à l'abandon...j'aimerais bien planter de jolies fleurs colorées, ou peut-être des fruits! Qu'est-ce que tu en dis? Ca te plairait?"

C'est à moi de prendre des initiatives maintenant, parce que je veux absolument le soulager du poids que je lui ai involontairement mis sur les épaules. Si je n'étais pas aussi lâche, je donnerais ma vie pour cet homme. Alors puisque j'en suis incapable, autant essayer de la lui rendre plus facile.

EXORDIUM.



Yamashita Asami

Date d'inscription : 16/03/2018Messages : 71Avatar : Niikura KaoruActivité RP : 1Emploi : Employé chez légumes +Crédits : VTP // Vent parisien // TumblrMulti : Yoshimaru - Kazuki - Kagami - Tsunade
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
15.06.18 23:20
Lost

2060年04月

Akane me connaît bien. Il trouve que j'ai l'air perplexe. Je hausse les épaules tout en amenant nos bols à table et lui tend sa paire de baguettes :

« Je trouves ça un peu étrange, que tout soit aussi ordonné. Tu sais que j'aime bien avoir mon petit bordel à la maison, genre sur la table du salon. »

Je commence à manger et esquisse un petit sourire à sa proposition. Oui, pourquoi pas. ça pourrait être bien d'aller s'acheter quelques meubles et un peu de déco, quitte à bricoler nous même. Surtout pour économiser, mais aussi parce que c'est nettement plus cool et qu'on pourra faire quelque chose ensemble. Je suis pas super bricoleur, mais je sais repeindre un meuble c'est déjà ça je suppose ?

« On peut se traîner jusqu'à Ota si tu veux. On a une voiture avec la maison. J'ai appris à conduire sur le tas et j'ai pas le permis, mais ça devrais aller... Je sais que là-bas il y a un magasin qui vend des meubles d'occasion, et tout un tas d'autres trucs. C'est là-bas que j'avais trouvé mon four pour presque rien. »

Bon, ici on n'a pas besoin de quoi que ce soit niveau électro ménager. Enfin, presque. On a le nécessaire, il nous manque peut être quelques petits trucs mais c'est tout de même bien équipé. J'ai tout ce qu'il me faut dans la cuisine, il y a une télé et une box internet. Et même une imprimante...

« J'ai surtout envie de repeindre les murs et peut-être quelques meubles. ça fait trop net, ici. ça a pas vraiment d'âme, on dirais que personne n'habite ici même s'il y a tout ce qu'il faut. »

Nous terminons les pâtes et... Je remarque qu'il y a un lave vaisselle dans la cuisine. Wow. Alors c'est terminé la vaiselle à la main ? Je fronce les sourcils tout en mettant les bols, baguettes et casseroles dans la machine. On la fera tourner ce soir ou peut être demain matin... Je ne veux pas gaspiller de l'eau et de l'électricité pour trois merdes. Je trouve rapidement les clefs de la voiture dans l'entrée. Je vais faire attention, de toute manière j'ai tendance à rouler comme un petit vieux, vu que je ne suis pas spécialement sur de moi sur la route. Je demande à Akane de bien s'attacher et démarre avec prudence. C'est une voiture très récente, il y a des boutons partout et je ne sais pas à quoi servent les 3/4 d'entre eux. Mais je trouve rapidement comment la conduire, avec les fonctions de base. Comme les phares et les essuies glaces. Il ne m'en faut pas plus.

« Essayes de voir si t'arrives à régler la radio ou le GPS... Moi j'y comprend rien. Je vais suivre les panneaux jusqu'à Ota en attendant. »

(c) AMIANTE







This is
Tokyo bitch





Moriyama Akane

Date d'inscription : 18/03/2018Messages : 84Avatar : Aoi - the GazettEActivité RP : 0Emploi : Barman et gérant au CassisMulti : @"Fujiwara Daisuke" @"Matsuda Kai" @"Amakusa Nagato" @"Sato Tetsuya"
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
20.06.18 13:48

LOST


Je suis heureux que Asami accepte ma proposition. Ca nous changera les idées à tous les deux de nous occuper tout l'après-midi, que ce soit pour acheter des trucs ou bricoler. Je n'ai jamais vraiment bricolé dans ma vie, seulement vite fait au studio dans lequel je vivais avant de l'avoir lui. Par contre, j'ignorais qu'il savait conduire...et à bien y réfléchir, d'après ce qu'il raconte, il ne sait pas. Je soupire, mais le laisse quand même décider d'aller si loin. Si ce n'était que pour de la peinture et quelques bricoles, on aurait pu y aller en métro quand même...mais il a peur d'être sous terre, ou même peur des attaques terroristes qui n'arrivent jamais. Avec le métier qu'il s'apprête à faire, je le laisse choisir comment se déplacer. Après tout, il va quand même s'occuper de beaucoup trop de trucs à la fois...

Nous terminons de manger, de ranger le bazar mis et nous dirigeons ensemble vers la jolie voiture garée dehors. Wow. On est quand même passés d'un peu pauvres à ultra riches en l'espace d'une nuit, quand même. C'est énorme...je sais pas si je vais pouvoir m'y habituer. Je soupire en entrant dans le véhicule, et regarde un peu tous les boutons pour essayer de comprendre. Mes parents n'avaient pas de voiture, je n'en ai jamais eu besoin, alors...je crois que c'est la première fois que j'entre dans l'une d'elle. Quoique, il y a plus d'un an un type m'avait ramené chez lui comme ça...meh, c'était dans une autre vie, j'ai l'impression.

"Pas de problème, jiji, laisse faire la jeunesse!"

Je le taquine toujours un peu sur son âge, mais il sait que je l'aime comme il est. C'est mon daddy à moi, mon homme, l'amour de ma vie. C'est pour ça que je me permets ce genre de choses. Il a beau être vieux, je ne serais peut-être pas tombé sous son charme s'il était plus jeune. Quand je pense que c'est moi qui lui ai sauté dessus à notre rencontre! Lorsque je me rappelle cet instant, il me parait si lointain...ah, la vie continue, ne?

"Je crois que j'ai trouvé le GPS, jiji! Laisse-moi juste le temps de le régler. C'est quoi le nom de ton machin?"

J'entre le nom de la rue, puisque l'engin ne reconnaît pas celui de la boutique, et me laisse guider à travers les rues de Tokyo. C'est bizarre de se faire conduire...surtout par quelqu'un qui ne sait visiblement pas prendre le volant. On manque d'avoir un accident avec un chauffard, nous qui ne roulons qu'à trente km/h. Mais finalement, je crois que nous sommes arrivés à destination près d'une heure plus tard. définitivement, le métro aurait été bien meilleur...

"Je te suis, daddy! C'est cette rue-là apparemment, mais j'ai pas regardé où était le magasin. On va chercher la peinture d'abord?"

EXORDIUM.



Yamashita Asami

Date d'inscription : 16/03/2018Messages : 71Avatar : Niikura KaoruActivité RP : 1Emploi : Employé chez légumes +Crédits : VTP // Vent parisien // TumblrMulti : Yoshimaru - Kazuki - Kagami - Tsunade
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
21.06.18 17:26
Lost

2060年04月

Je roule comme un petit vieux. Mais en même temps, j'ai peur d'avoir un accident si je vais trop vite... Il faudrait quand même que je passes mon permis maintenant, non ? Ce serait une bonne idée je suppose. Surtout qu'on a une voiture ! Je vais surement me renseigner dans la semaine, pour voir les tarifs des auto écoles. Ils vont sans doute trouver ça étrange qu'un vieux comme moi passe son permis à quarante ans passés, mais j'en ai rien à foutre.

« C'est le Dépôt Yamaguchi.  »

Le GPS a besoin du nom de la rue. Mais j'en sais foutrement rien moi ! Je donne donc l'adresse de l'entrepôt qui store les légumes de chez légumes +. Normalement c'est pas très loin du dépôt, c'est dans le même secteur. Et ça au moins, je connaît l'adresse. C'est la moindre des choses quand on est manager non ?... Puis je bosse chez légumes + depuis quatre ans maintenant.

Une fois arrivés, je tourne un peu pour trouver le dépôt Yamaguchi puis me gare à quelques pas. Quand Akane me propose de commencer par la peinture, j’acquiesce tout en prenant un chariot à l'entrée du magasin. On va en avoir besoin pour porter tout ça. Déjà qu'on est pas spécialement musclés lui et moi... J'aurais peut-être du appeler Matsuda. Il est petit, mais il est costaud. Le soucis, c'est que Akane a peur de lui et que je ne veux pas être le type qui appelle juste quand il a besoin de quelque chose, ce n'est pas très correct ni très sympa.

« Maintenant la question c'est... Qu'est-ce qu'on prend comme couleur ? Et pour quelle pièce ? »

C'est pas très cher ici. Ils revendent les fins de séries et les articles un peu défectueux mais toujours fonctionnels. Genre un pot de peinture cabossé qui ne peut pas être vendu dans un magasin où ça doit être joli, ou un meuble avec quelques éraflures. Rien de bien méchant en soi, mais ça permet d'économiser quand même quelques centaines de yens, voire plus ! On fait des bonnes affaires ici. C'est à cet endroit que j'avais tout acheté ou presque pour mon ancien appartement.

« On peut prendre du bleu pour la chambre peut-être ?... ça détend, ça calme. Mais par contre, pas de bleu dans la cuisine ou la salle à manger, ça coupe l'appétit à ce qu'il paraît ! »

Et moi qui adore cuisiner, je vais tirer la gueule si Akane arrête de manger mes bons petits plats que je me fais chier à préparer pour nous.
(c) AMIANTE







This is
Tokyo bitch





Moriyama Akane

Date d'inscription : 18/03/2018Messages : 84Avatar : Aoi - the GazettEActivité RP : 0Emploi : Barman et gérant au CassisMulti : @"Fujiwara Daisuke" @"Matsuda Kai" @"Amakusa Nagato" @"Sato Tetsuya"
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
03.07.18 17:36

LOST


Nous finissons heureusement par arriver sains et saufs à la boutique d'Asami, là où nous devons tout d'abord trouver la couleur des murs. Je sais pas si nous avons vraiment le droit de tout repeindre, mais...au pire des cas, si nous devons déménager, nous repeindrons tout en blanc! C'est mieux que de vivre dans un hôpital, non?

Nous entrons dans le magasin, qui ressemble en fin de compte à un gigantesque entrepôt de tout et n'importe quoi. Je n'aime pas trop les grands espaces dérangés comme ça, c'est un problème familial...mais je fais quand même l'effort de ne rien laisser paraître, pour ne pas inquiéter inutilement Asami ou le mettre en colère. Si je suis irritable, il va en avoir marre, non? Alors autant tout faire pour ne pas l'être!

"Je te fais confiance pour les couleurs, je vois pas du tout ce que ça a comme rapport...après, si on peut prendre du rouge pour quelques trucs...j'aime bien le rouge, mais si c'est pas possible...ah, et le violet aussi...ma chambre d'ado était violette chez mes parents, c'était classe!"

Bon, c'était un peu sombre, mais on peut prendre du violet plus clair aussi. Je suis nostalgique lorsque je pense à mon enfance...mais ah, je ne devrais pas y songer. Ca risque de me déprimer pour la journée!

Nous avons fini nos achats, et sommes rentrés difficilement à la maison. Je dis "difficilement", car ni Asami ni moi n'avons vraiment de muscles, et...bah que ce soit les nouveaux meubles ou les pots de peinture de plusieurs kilos, nous avons bien galéré à tout ramener au salon! Tout y est entreposé, ce qui donne l'impression que cette pièce a été réduite de moitié entre ce matin et là. Je profite qu'Asami soit à portée pour l'attirer à moi, et lui vole un baiser langoureux avant de lui sourire.

"Prêt à commencer les travaux, monsieur Yamashita? Il faudrait commencer par la cuisine, comme ça si on a pas fini ce soir ça aura déjà séché pour le dîner..."

Il semble d'accord avec moi, alors je commence à m'atteler à la tâche. déjà, je nous fais chauffer un thé à tous les deux; je protège ensuite les meubles restants et le sol avec des bâches en plastique, puis m'occupe de diluer la peinture comme indiqué. Il ne faut pas trop en mettre, mais suffisamment pour ne pas laisser voir le blanc en-dessous. J'espère qu'on en aura assez...il n'y a pas de raison pour qu'il en manque, mais tout de même! Dans le pire des cas, le magasin n'est pas très loin, ne?

"Si ça te dérange pas, j'vais faire ça en caleçon. J'ai pas de vieux vêtements à abîmer, alors...tant pis!"

Je suis le geste à la parole, retirant tous mes vêtements pour rester en boxer. S'il est taché je m'en branle, c'est qu'un sous-vêtement! Heureusement qu'il fait chaud par contre, sinon j'aurais peut-être pas tenté la peinture à poil. Et surtout...heureusement que nous sommes seuls. Personne d'autre que lui n'a le droit de voir ma cicatrice.

"T'as qu'à faire pareil, daddy! Peut-être que ça nous donnera des idées, ne?"

Je le taquine...à moitié. Ca fait longtemps qu'on a pas baisé, j'ai l'impression que ça fait une éternité...en vrai, ça doit faire genre deux ou trois jours, mais c'est déjà trop pour moi! Il me manque, mon daddy...surtout, ça fait trop longtemps qu'il ne m'a pas laissé les rênes!

EXORDIUM.



Yamashita Asami

Date d'inscription : 16/03/2018Messages : 71Avatar : Niikura KaoruActivité RP : 1Emploi : Employé chez légumes +Crédits : VTP // Vent parisien // TumblrMulti : Yoshimaru - Kazuki - Kagami - Tsunade
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
07.07.18 19:54
Lost

2060年04月

Finalement Akane et moi sommes assez rapides au magasin de bricolage. On galère un petit peu à tout ramener, et je suis bien content d'enfin avoir terminé de tout porter avec lui ! On devrais faire un peu plus de sport, pour avoir des biscotos. Remarque, je porte des cageots de légumes au travail tous les jours et ce n'est pas forcément très léger. Tout de même moins lourd que les pots de peinture, mais croyez moi cinq ou dix kilos de tomates ça pèse !
Je ne suis pas pressé d'être en été. Parce que... ça va vouloir dire que je vais m'occuper des pastèques, et c'est chiant.

Akane nous fait du thé, et j'avoue que j'aurais préféré une bière fraiche. Mais ah, tant pis non ? Je souris et le laisse préparer la cuisine pendant que je tente de trier nos merdes pour qu'on y voit un peu plus clair. Savoir quel pot va dans quelle pièce avec quel meuble, en faisant des petits tas dans le salon. Finalement, il n'est pas si grand que ça !

Quand je le vois se mettre en boxer je rigole et lève les yeux au ciel à sa réflexion. Ah, tout de suite il pense à ça ! Je lui colle la fessée et j'hésite à retirer moi aussi mes vêtements. La pudeur et moi on est très amis. Je me montre rarement torse nu, même devant mon propre petit copain. Alors en slip ce serait une première... Je sais pourtant que je n'ai pas spécialement à avoir honte de mon corps, pour un quadragénaire je suis relativement bien conservé. Mais... J'ai toujours été comme ça. Question de timidité je suppose.

J'hésite donc un peu, puis décide d'aller me changer, de mettre un vieux short déjà abîmé pour peindre, mais je consent à être torse nu, pour lui faire plaisir. Je devrais faire des efforts, être un peu moins coincé mais... hn, ça va me prendre du temps. Je dépose un baiser sur la joue de Akane et commence donc à repeindre au dessus du plan de travail. On a pris de la peinture qui fait office de craie, pour pouvoir écrire dessus la liste des courses ou des petits mots. Il y avait un pot à -80% parce qu'il en manquait la moitié dedans, défaut de fabrication. Une bonne affaire pour nous, qui n'avions pas besoin d'énormément de peinture pour cette petite partie de la cuisine. Il en reste même un petit peu, alors je décide de faire un petit rectangle à côté du bar de la cuisine ouverte. Je mesure comme il faut, m'assure que mes bouts de scotch sont droits et termine le pot de peinture comme ça.

« C'est une bonne idée, cette peinture qui fait office de tableau noir. Si on avait un enfant on pourrais en mettre dans sa chambre. »

Merde, voilà que je parle d'avoir un enfant. Je suis trop vieux pour ça moi!

« Je pourrais te laisser des petits mots d'amour en partant au travail tôt le matin comme ça. »

Akane et moi sommes un peu décalés... C'est pour ça que pour profiter de lui, j'ai demandé à changer d'horaires et d'être d'ouverture qu'une semaine sur deux.
(c) AMIANTE







This is
Tokyo bitch





Moriyama Akane

Date d'inscription : 18/03/2018Messages : 84Avatar : Aoi - the GazettEActivité RP : 0Emploi : Barman et gérant au CassisMulti : @"Fujiwara Daisuke" @"Matsuda Kai" @"Amakusa Nagato" @"Sato Tetsuya"
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
13.07.18 13:23

LOST


Asami est pudique, c'est le moins qu'on puisse dire. Il est toujours du genre à se fringuer de la tête aux pieds, c'est un miracle s'il possède un ou deux shorts dans son placard que je ne l'ai d'ailleurs jamais vu mettre pour sortir. Mais je le comprends, maintenant. Moi non plus je ne veux pas que les autres me voient torse nu, seul mon amant a le droit. Je suis devenu pudique avec cette horreur, mais...au moins maintenant j'accepte qu'Asami me voit à poil!

Comme il semble vouloir rester torse nu, je ne peux m'empêcher de le mater bien comme il faut. Ses tatouages m'excitent...ils sont loin de ressembler à ceux d'un yakuza, même si je l'ai pris pour un membre du clan à notre rencontre. Ces tatouages, ce sont des oeuvres d'art. J'aime les retracer du bout des doigts le soir, lors d'un moment intime avec lui. J'aime aussi le regarder dormir, imaginer une vie meilleure avec lui à mes côtés. Si nous pouvions sortir...ah, mais je crois qu'il n'en a pas très envie maintenant. Il y a quelques temps, il m'avait confié ce rêve de gosse, de passer de l'autre côté de la frontière pour retrouver une partie de sa famille ainsi qu'une vie saine. Mais à quarante ans, les rêves de ce genre ne peuvent pas être poursuivis. Que ferait-il, dehors? Moi aussi...je ne sais pas si je pourrais me faire à cette nouvelle liberté. Je serais sûrement paumé. Mais ah, autant ne pas y penser maintenant. Nous nous installons à peine ici!

"Eh? Daddy? Tu penses déjà à me faire un enfant?"

C'est la première fois que je l'entends parler de ça, et je crois qu'il regrette un peu ses paroles. Moi, ça me fait rire. Entre lui l'éternel blasé qui va risquer sa vie tous les jours et moi le gamin immature vivant d'amour et d'eau fraîche, je ne suis pas sûr que nous puissions élever un enfant. Je lui pince la joue avant de déposer un baiser sur son nez.

"Tu es adorable, daddy. Mais je crois qu'on est pas vraiment qualifiés pour élever un gosse, surtout moi!"

Je trempe mon rouleau dans la peinture et commence à peindre les murs, puisque mon chéri s'occupe des meubles. C'est long et fastidieux, mais je sais qu'on sera satisfait une fois le tout terminé!

"J'ai un copain d'école, Kazuki...tu sais, je t'en avais parlé! Eh bien son meilleur ami a eu un enfant avec son mari, et apparemment c'est vraiment un travail à plein temps. Le type passe ses journées enfermé à la maison à s'occuper de la gosse! Je pourrais tellement pas, il me faut ma liberté. J'aime mon travail aussi, ça y fait...même si ces derniers jours, j'ai un peu la flemme d'aller bosser le soir, j'avoue. J'ai envie de rester avec toi, constamment!"

Je n'ai pas l'habitude de faire des déclarations d'amour comme ça, mais avec Asami...je ne peux pas m'en empêcher. J'aime cet homme et mon coeur me le fait savoir chaque fois que mon esprit s'égare vers lui. Je résiste difficilement à la tentation de venir le bécoter là tout de suite...il faut terminer la peinture aujourd'hui après tout, sinon elle va faire des traces demain si on recommence avec une journée d'écart!

EXORDIUM.



Yamashita Asami

Date d'inscription : 16/03/2018Messages : 71Avatar : Niikura KaoruActivité RP : 1Emploi : Employé chez légumes +Crédits : VTP // Vent parisien // TumblrMulti : Yoshimaru - Kazuki - Kagami - Tsunade
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
13.07.18 22:16
Lost

2060年04月

Akane viens de me passer l'envie d'avoir des enfants pour l'instant. Il me raconte l'histoire du pote d'un de ses potes. Il est marié, et reste enfermé à s'occuper de sa fille toute la journée. C'est vrai que ça prend du temps, un enfant... Et nous n'en avons pas énormément Akane et moi.

J'esquisse un sourire amusé en commençant à peindre le lit que nous avons trouvé. ça nous changera du truc trop moderne qu'on a actuellement dans la nouvelle chambre... Et puis c'était seulement à 7000 yens. En plus, celui-là a des barreaux. Sans être des gros pervers, ça nous a plu à tous les deux et je suis certain qu'il a pensé à la même chose que moi en le voyant.

« C'est un choix, les gosses. Et j'ai déjà bien assez à faire avec toi, ça me demande du temps d'être ton daddy. »

En soi, Akane est un adulte. Il est capable de se débrouiller tout seul sans moi et c'est seulement parce que je suis bien plus vieux que lui qu'il m'a collé ce surnom. Et aussi parce que une fois, un type a demandé si j'étais son père... C'était un peu gênant sur le coup.

« Je ne travailles pas demain matin. Alors on va pouvoir veiller un petit peu ce soir si tu veux. Mais pas trop tard, il faut que tu te couches tôt toi. »

J'aime bien le taquiner et le traiter un peu comme un gamin dès fois. ça fait partie de notre petit jeu, depuis qu'il a commencé à m'appeler Daddy.
Le nouveau lit n'est pas très long à peindre. Je le lasse sécher correctement sur la terrasse, on pourras le monter demain je suppose. Il est maintenant temps de m'attaquer aux tables de chevet. Nous allons garder les mêmes, juste les repeindre de la même couleur que le nouveau lit. Akane viens m'aider pour aller les chercher à l'étage et elles sont elles aussi vides. Comme beaucoup de choses dans cette maison.

« Tu sais quoi ?... J'espère qu'on se sentiras vite chez nous. »

C'est le but de notre petite sortie improvisée. Alors j'espère que ça va réellement fonctionner...
(c) AMIANTE







This is
Tokyo bitch





Moriyama Akane

Date d'inscription : 18/03/2018Messages : 84Avatar : Aoi - the GazettEActivité RP : 0Emploi : Barman et gérant au CassisMulti : @"Fujiwara Daisuke" @"Matsuda Kai" @"Amakusa Nagato" @"Sato Tetsuya"
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
16.07.18 18:11

LOST


"Pff. Tu exagères."

Je boude en entendant sa réflexion. Comment ça, je suis un gamin? C'est pas vrai, d'abord! Je suis juste jeune et insouciant, c'est tout. Et encore, ces derniers temps je me soucie de tout! C'est pas ma faute, ma bulle de naïveté a été crevée et l'air s'échappe petit à petit, me laissant me noyer dans un monde qui ne me correspond pas. Est-ce que je vais pouvoir m'en sortir? Est-ce que je m'en sortirais sans Asami, surtout? Non. la réponse est toujours la même. J'ai tenté de fuguer après être sorti du labo, par peur qu'il me rejette et par lâcheté. Je ne voulais pas l'entendre me dire que j'étais devenu laid, impur, qu'il ne pouvait plus m'aimer désormais car d'autres avaient souillé mon corps d'une façon aussi atroce. J'aurais subi un viol que j'aurais probablement réagi de la même façon.

"Maaaaiiiiis Daddyyyy! J'ai plus cinq ans, je suis majeur, ne?"

Et ça, il le sait très bien. Si je ne l'étais pas, nous ne serions pas ensemble, ne? Même si lorsqu'il m'a connu, je n'étais même pas encore majeur hors de Tokyo. En même temps, c'est super tard vingt ans pour la majorité! Comme Seize ans est un peu tôt, je trouve...non, le mieux serait de la passer à dix-huit ans! Je faisais déjà beaucoup de trucs à dix-huit ans, je travaillais déjà au Cassis et vivais seul...je draguais des gonzesses et des petits minets, et je sortais en boîte. Bon, d'accord, c'est pas très "adulte" ça! Qu'importe, moi je me sens assez mature pour vivre seul. Mais j'aime bien faire le bébé avec Asami, il est adorable avec moi.

"T'en fais pas Daddy, avec moi, tu te sentiras chez toi n'importe où! Je vais faire en sorte que tout soit personnalisé pour toi. Et puis de toute façon, c'est que notre deuxième jour ici! Et je compte bien inaugurer toutes les pièces avec toi...enfin, sauf les toilettes, ça ce serait vraiment bizarre. Je te laisserai les inaugurer tout seul, eh!"

Ma petite blague le fait rire, et c'est tant mieux. C'était le but recherché! Je me colle à lui pour lui réclamer un câlin, même si nous sommes couverts de peinture tous les deux. Comme nous avons terminé et qu'il faut attendre que cela sèche, pourquoi ne pas profiter d'une douche tout les deux? Même mieux! Un bain! Une douche d'abord pour se décrasser, puis un bain pour se prélasser. J'aime déjà cette idée.

"Ne, Daddy, tu viens te doucher avec moi? Il faut qu'on teste la baignoire, j'ai vu qu'elle était encore plus grande que celle de ton ancien appartement! J'ai grave envie d'un bain, ça me manque...pas toi?"

En plus, il faut qu'on organise la salle de bain aussi. On a décidé de ne pas la repeindre pour ne pas trop se faire chier, alors tant pis, elle restera blanche! J'ai quand même choisi des autocollants à placer sur les meubles et la porte, mais on ne peut pas les poser maintenant parce que la condensation de l'eau les décollerait direct. Il faut qu'on attende ce soir tard, pour que la colle sèche pendant la nuit. C'est compliqué d'emménager!

"J'y vais en premier, ne tarde pas, ne? ~"

Je compte bien faire disparaître cet air soucieux de son visage! Il faut qu'il se détende, ou il ne dormira pas de la nuit. Il est encore tôt mais quand même! Mieux vaut commencer maintenant, ne? En plus, ça fait longtemps qu'on s'est pas simplement posés ensemble, lui et moi!

EXORDIUM.



Contenu sponsorisé


Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: