Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Ginza Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Ginza] (NC 18) Blood on the bed sheets ✘ ft. Ryosuke
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Hisakawa Kazuki
[Ginza] (NC 18) Blood on the bed sheets ✘ ft. Ryosuke - Page 4 Tumblr_oxhhc5Alu81w05qaho1_400
Date d'inscription : 16/03/2018

Messages : 119

Avatar : Yoshiatsu (Dadaroma)
Activité RP : 0

Emploi : Proxénète & acteur X
Crédits : VTP // Vent Parisien // Tumblr
Multi : Yoshimaru - Kagami - Asami - Tsunade
28.12.18 13:18
Voir le profil de l'utilisateur
Blood on the bed sheets

2059年10月

Amertume. C'est le mot qui me viens à l'esprit. Lové dans les draps frais du lit qui sentent encore la sueur et le sexe, je me blottis timidement dans les bras de Ryosuke. Pour la dernière fois. J'en suis conscient, ça ne peut plus durer. A partir de demain matin, nous ne serons plus que des amis. Les larmes aux yeux, je m'efforce de me retenir par fierté, par pudeur. Je me suis juré il y a bien longtemps que personne ne pourrais me briser le coeur, mais c'est en train d'arriver. Deux hommes sont en train de me faire du mal. Je renifle, essuie la larme sur ma joue et me force à sourire comme j'en ai l'habitude. Une putain triste, c'est inadmissible. J'ai beau ne plus me prostituer... j'ai conscience que je resterai une pute toute ma vie. Ce n'est pas le genre de chose que l'on peut oublier, effacer d'un coup de gomme magique.

« Bonne nuit, Ryo. »

Je presse de manière chaste mes lèvres contre sa joue et le laisse éteindre la lumière. Ma chienne s'est installée avec nous, au pied du lit par terre. Elle a un bon instinct et je dois avouer que je dors de manière plus tranquille maintenant qu'elle est là. Si jamais... Il devait arriver quelque chose, je n'aurais plus à me défendre seul, Poupinette ferais le travail avant même que je n'ai le temps d'ouvrir complètement les yeux. Mon monstre domestiqué à ses avantages.

Demain sera un autre jour. Mon banquier a bien raison... Peut-être que je changerai d'avis, qui sait.
(c) AMIANTE





モラル
も恥じらいも忘れさせる


ポルノグラフみたいだね汚いものが多すぎて上手にお片づけが出来ない



Revenir en haut Aller en bas
Tokugawa Ryosuke
Date d'inscription : 01/04/2018

Messages : 80

Avatar : Ryoga [Razor]
Activité RP : 5

Masculin
Emploi : Directeur de la branche recouvrement à la Banque Générale de Tokyo
Multi : Hisakawa Kohaku - Kurosaki Kei - Yagami Akira
02.02.19 4:19
Voir le profil de l'utilisateur
« Bonne nuit. »
Rongé par les doutes et la culpabilité, je finis malgré tout par m’endormir. Mon sommeil est agité et peuplé de cauchemar. J’entends grogner puis crier et je finis par me réveiller, transpirant et respirant avec difficulté. Je réveille par la même occasion Kazuki à moins que ça ne soit autre chose qui l’ait réveillé ? D’ailleurs ces gémissements et ces grognements me semblent encore plus réels maintenant que j’ai les yeux ouverts. Je scrute la pénombre et distingue plusieurs formes sans réellement comprendre ce qui se passe. Le chien est là mais il n’est pas seul. Je crois que quelqu’un s’est introduit dans la chambre.

Je tends la main vers la table de chevet et presse l’interrupteur pour découvrir un macabre spectacle. Si cette nuit devait être la dernière avec Kazuki, je crois que je ne suis pas près de l’oublier. Elle était censée être merveilleuse. Ce devait être un bon moment pour tous les deux mais je crois que le destin en a voulu autrement. C’est en drame qu’elle se termine et nous ne sommes pas près d’avoir la paix avant le levé du jour.

« Rappel ton chien. »
Je parle à voix basse sans oser bouger. C’est que ce molosse est plutôt impressionnant de base alors une fois déchainé c’est encore pire. Quant à l’homme sur qui elle s’est jetée, s’il n’est pas encore mort, il le sera bientôt. J’imagine qu’il ne s’attendait pas à trouver un tel monstre dans notre suite. D’ailleurs je me demande ce qu’il fichait là. Était-il venu nous voler ? Ou bien… nous tuer ? Mais qui était visé ? Moi ? Kazuki ? nous avons autant d’ennemi l’un comme l’autre.

Je ne pose le pied sur le sol que lorsque j’ai l’assurance que le chien ne me sautera pas dessus. Je me rhabille sommairement au cas où, avant de m’adresser à mon amant :
« J’imagine qu’il devait être seul sinon ton chien serait encore à cran. »
Le moins que je puisse dire c’est que cette chienne est plutôt efficace et qu’avec elle, Kazuki est tranquille. Je devrais peut-être m’en procurer un mais j’avoue que je n’aurais pas la patience qu’il a eu pour m’en occuper dès le berceau et j’imagine que c’est ça qui fait la différence. Kazuki a été sa maman et c’est pour ça qu’il est sûr de son monstre.


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Sauter vers: