Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Let's play together - Akira & Ryuichi
 :: La zone des vermines :: Nakano :: Casino Lucid dream

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Yagami Akira

Date d'inscription : 02/04/2018Messages : 118Avatar : Aki -SidActivité RP : 3 MasculinEmploi : Croupier / étudiant¥ : 203,300Multi : Hisakawa Kohaku - Tokugawa Ryosuke - Kurosaki Kei
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
07.04.18 11:32
2 avril 2060



J’ai un entretien aujourd’hui, au Casino Lucid Dream. Je suis un peu nerveux et je dois avouer que je ne tiens pas vraiment en place. J’espère que tout ira bien. Ces derniers temps j’ai eu beaucoup de mal à garder un emploi. Mon père y est pour beaucoup. Il a le bras long et a décidé de me pourrir l’existence jusqu’à ce que je me décide enfin à rentrer à la maison, ce que je ne ferais pas. Plus il s’obstinera, plus je m’obstinerais aussi. Après tout j’ai de qui tenir !

Normalement tout devrait bien se passer. Depuis que j’ai changé de nom de famille et que Kazuya m’a pris sous son aile, ma vie est devenue beaucoup plus simple. C’est d’ailleurs lui qui m’a dégoté ce job. Je ne sais pas quel genre de rapport il entretient avec Imai-san, ni s’ils se connaissent vraiment en tout cas j’ai tenté ma chance. J’ai postulé et on m’a rapidement contacté pour un entretien. C’était trop beau pour être vrai et j’ai encore du mal à y croire. Me dire que c’est le début de la fin de mes galères… Il a même fallu que mon coloc’ me mette à la porte de l’appartement pour que je prenne mon courage à deux mains pour y aller. Pourtant je n’en manque pas d’habitude. J’ai juste du mal à réaliser que la chance me sourit enfin après tout ce que j’ai traversé.

J’ai entendu beaucoup de chose sur Imai-san. Je me suis d’ailleurs renseigné sur son compte et même si c’est un yakuza, je crois que je pourrais travailler pour lui sans que mon sens moral n’en souffre trop. De toute façon je postule pour être croupier, pas homme de main. Le salaire a l’air intéressant et les horaires devraient me laisser suffisamment de temps pour étudier.

Après m’être présenté à l’accueil, on me conduit jusque dans un petit salon où je dois attendre qu’on vienne me chercher. J’en profite pour sortir mon téléphone portable et me sert du mode selfie comme miroir pour réajuster ma coiffure. Après tout je dois être impeccable si je veux pouvoir lui faire bonne impression.

La porte s’ouvre et je range mon téléphone portable. Je crois que c’est à moi. Allé Akira, à toi de jouer. Fais-lui ton plus beau sourire et essaie de le convaincre que tu seras un très bon employé et qu’il pourra compter sur toi.

Lorsque je me présente devant Imai-san, je m’incline poliment en le saluant et attends qu’il m’autorise à m’assoir.

Imai Ryuichi

Date d'inscription : 01/04/2018Messages : 124Avatar : Tomo Activité RP : 0 MasculinEmploi : Gérant de casino¥ : 158,000
avatar
Kyodai ✘ Muranaka
Voir le profil de l'utilisateur
15.04.18 12:15
Alors qu’il était à fond dans son travail, voilà que sa secrétaire venait le déranger. Et comme à son habitude devant elle il se retenait de soupirer. Il ne savait pas trop pourquoi d’ailleurs, mais ce n’était pas pour autant qu’elle ne l’entendait pas râler. Ca faisait partie de sa marque de fabrique. Mais bon, il avait toujours besoin de ça sinon il était de mauvaise humeur. Elle était habitué depuis qu’elle travaillait ici, elle avait même connu son père, c’était pour dire. Elle commençait à se faire assez vieille, mais il l’aimait bien, enfin, il la supportait, il ne fallait pas abuser non plus.

Il finit rapidement ses quelques papiers et alla directement à la salle d’entretien. C’était une très belle salle, après tout il devait épater les gens qui désiraient travailler ici. Il s’était aussi habillé avec ses habits et accessoires les plus chers. Il voulait bien montrer qu’ici c’était lui le patron, il était riche et il voulait le lui montrer. Il sortait ce genre de tenue que pour les grandes occasions, il était supérieur et c’était tout. Alors que le jeune ne l’était pas, il avait que son nom de famille pour le sauver de quoi que ce soit. D’ailleurs c’était surtout grâce à ça qu’il lui avait accordé un entretien. Il n’avait pas pour habitude de prendre des débutant, ici c’était un endroit de luxe il voulait le meilleur. Les débutants n’avaient qu’à aller dans les lieux miséreux alors que lui était le meilleur.

Après s’être grillé un petit bout de clope, il le fit enfin rentrer, et n’hésita pas à le regarder de haut en bas. Après tout le visuel était la première chose que ses clients voyaient. Et il fallait dire qu’il était plutôt du genre mignon. Mais ce n’était pas le but de son entretien, il jugeait ses capacités et voilà tout. Il s’inclina que très légèrement, il était quand même un minimum poli, il n’était pas un rustre. En plus c’était peut-être un futur employé, et il les respectait. il avait passé l’étapes la plus difficile : Etre accepté en entretient.

- Asseyez-vous.

Une fois fait il prit son dossier pour l’étudier à nouveau. Même s’il l’avait lu il fallait qu’il se replonge dedans, sachant qu’il n’était pas trop dans l’esprit de faire en entretient. Voilà qui était intéressant, en plus il avait l’air clean et ça lui plaisait. Les employés douteux non merci. Il avait d’ailleurs des tas de questions qui lui venaient en tête.

- Je vois que vous n’avez jamais eu d’expérience dans ce genre de lieu. Quelle es là raison qui vous a conduit à ce choix ?


Il reposa le dossier en le regardant dans les yeux, il fallait le tester un peu.

Yagami Akira

Date d'inscription : 02/04/2018Messages : 118Avatar : Aki -SidActivité RP : 3 MasculinEmploi : Croupier / étudiant¥ : 203,300Multi : Hisakawa Kohaku - Tokugawa Ryosuke - Kurosaki Kei
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
17.04.18 5:43
J'ai l'habitude de côtoyer des yakuzas mais avec Imai-san c'est complètement différent. Le rapport de force n'est pas le même. Ce n'est pas un homme que je viens voir pour lui apporter son courrier ou lui faire signer quelques papiers comme du temps où je bossais à la mairie. Je suis ici pour lui demander du travail. Je suis de fait en position d'infériorité et je ne peux que m'en remettre à son bon vouloir. D'une certaine manière, il tient mon destin entre ses mains et j'espère qu'il n'en abusera pas. Après tout, on ne sait jamais avec les hommes du clan. Ce ne sont pas des enfants de cœur et ils ne sont pas là où ils sont par hasard. Enfin, il faut que j'arrête de stresser. J'ai postulé pour être croupier pas homme de main. Je ne ferais que jouer toute la nuit et accessoirement m'occuper des clients, rien de plus. Allé, respire Akira.  

Lorsqu'il m'y autorise, je m'assois sur le siège lui faisant face. J'essaie d'être impassible et de dissimuler le stress qui me gagne. Après tout, je dois faire bonne impression et ne pas me laisser déstabiliser par le regard qui se promène sur moi. J'imagine qu'il me jauge et qu'il essaie de m'imaginer parmi son personnel histoire de voir si je m'intégrerais bien au paysage. Je crois que de ce côté-là, il n'a pas à s'inquiéter. Je suis un garçon souriant et avenant. J'ai toujours eu le contacte facile et je suis certain que je me plairais bien ici.  
« C'est exact. Je n'ai jamais travaillé dans un Casino auparavant. »
J'esquisse un sourire embarrassé. J'avais pourtant préparé mon entretien mais j'ai du mal à trouver mes mots maintenant que je suis seul face à lui. Il faut dire que je ne m'attendais pas à me retrouver en tête à tête avec le grand patron. On me l'avait dit mais maintenant que j'y suis ce n'est pas pareille.  
« Cependant c'est un univers qui me fascine et ce serait une chance pour moi d'intégrer le meilleur établissement de la ville. »
Je ne pouvais pas être moins discret en matière de cirage de pompe et en même temps, c'est un entretien, c'est normal que je caresse le patron dans le sens du poil. Et puis je ne mens pas vraiment. Je me suis un peu renseigné sur le Lucid Dream. Il a une excellente réputation et il a la côte.  
« Pour être tout à fait honnête avec vous, je suis étudiant en économie. J'ai décidé de prendre mon envole et je me suis émancipé du cocon familial. M'intégrer économiquement mais surtout rejoindre une entreprise comme la vôtre serait vraiment un plus pour moi. J'aime les jeux de hasard, je suis très joueur. Ce travail de croupier serait parfait. De plus, j'ai beaucoup entendu parler de vous. Vous êtes un homme d'affaire reconnu qui a su faire prospérer son héritage. Je suis certain qu'à votre contacte je ne pourrais qu'apprendre et réussir mes études. »
Et pour clore mon petit discourt, je lui adresse mon plus beau sourire. Celui que je réserve habituellement aux hommes qui me plaisent et qui a toujours su charmer mes aînés. Bon dans le cas présent, je ne cherche pas à le séduire mais à lui donner envie de m'engager, ce qui dans le fond est un peu pareille, non ? Avec quand même le côté pro en plus et le côté sexuel en moins.  

Imai Ryuichi

Date d'inscription : 01/04/2018Messages : 124Avatar : Tomo Activité RP : 0 MasculinEmploi : Gérant de casino¥ : 158,000
avatar
Kyodai ✘ Muranaka
Voir le profil de l'utilisateur
28.04.18 11:26
Il ne le lâchait pas une seconde du regard, il voulait voir s’il avait du courage au non. Après tout, il n’allait pas côtoyer que des hommes de cœur. Il y avait peut-être des gens respectables qui venaient mais il y avait aussi certaines personnes ne l’étant pas du tout. Mais dans tous les cas il n’avait rien  à craindre car tout était sécurisé. Il avait fait en sorte d’installer des caméras aux quatre coins des pièces et des gardes à l’entrée pour gérer les joueurs. Il allait surement avoir un peu de mal au début, il y avait beaucoup de choses à apprendre dans ce métier, sachant que le brun visait la perfection pour rester dans la lignée de son bel établissement de jeu. Surtout que précédemment il travaillait dans une mairie d’après son CV.

Il était tout à fait surpris par sa façon de parler. C’était très agréable pour une personne de son âge, beaucoup de personnes vers 20 ans ne parlaient pas avec un tel langage, ils employaient souvent des vulgarités. Et il n’y avait pas de place pour ça ici. En plus en étant étudiant en économie ça voulait dire qu’il avait la notion de l’argent et ce n’était pas quelque chose à mettre de côté. Et vu ses mots, il ne pouvait pas s’empêcher d’être fier. Oui, il avait réussi à faire monter vers le haut cet établissement, encore plus que ce que son prédécesseur avait pu faire et il n’en n’était pas peu fier ! Il avait réussi là ou plusieurs personnes avaient pensés qu’il allait échouer. Au premier rang son père. Dans tous les cas il marquait beaucoup de points d’un coup et c’était uniquement la première question alors il languissait de voir la suite.

- Bien.


Il faisait exprès de ne pas dire grand-chose, de toute façon il ne l’avait jamais vraiment été. Juste avec ses clients ou partenaire pour entretenir de bonnes relations. En gros, tout ce qui pouvait lui apporter du positif dans ses affaires. C’était tout à fait naturel. Point positif en plus : Il était souriant. C’est exactement ce qu’il fallait pour combler les clients. Il continua alors de feuilleter un peu les diverses fiches qu’il avait devant lui, il n’allait pas s’arrêter ici.

- Je vois aussi que vous avez travaillé dans une mairie, a votre avis, que ce que cela vous a apporté de bénéfique si jamais vous deviez être engagé ?

Il ne cherchait pas à poser de questions pièges, il préférait aller droit au but. Il connaissait quelques personnes y travaillant alors il avait mené sa petite enquête. Et il n’avait eu que de bons retours sur Akira. Au moins il ne partait pas avec de mauvais apriori. Mais bon, il ne se réjouissait pas trop vite de peut-être avoir trouvé un nouvel employé appréciable car le rendez-vous n’était pas fini. Et chaque réponse pouvait faire pencher la balance.

- D’ailleurs pour ce poste il est nécessaire d’avoir une connaissance dans les jeux. Poker, roulette, black Jack vous pratiquez ?


Il espérait que oui, après tout c’était une question bête. Mais c’était vraiment la base du travail qu’il proposait.

Yagami Akira

Date d'inscription : 02/04/2018Messages : 118Avatar : Aki -SidActivité RP : 3 MasculinEmploi : Croupier / étudiant¥ : 203,300Multi : Hisakawa Kohaku - Tokugawa Ryosuke - Kurosaki Kei
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
01.05.18 6:53
On dirait qu’il a été sensible à mes flatteries et que j’ai marqué quelques points. J’espère que ça sera suffisant et que je ne gâcherais pas tout avec une parole malheureuse. La prochaine question ne tarde d’ailleurs pas à arriver et elle demande réflexion. Ce que mon précédent emploi m’a apporté et qui pourrait me servir ici ? Je ne sais pas trop quoi répondre alors je décide d’être sincère. On verra bien ce qu’il en pensera :
« Je dirais de la rigueur. Tout est très cadré dans l’administration surtout lorsqu’on travaille avec le clan. J’ai l’habitude de travailler avec des yakuzas. Je sais garder ma place et mon sang-froid en toutes circonstances. »
Et il en fallait pour ce que je faisais. Par moment je me dis que mon sang-froid frise parfois l’inconscience mais je me garde bien de le lui dire. Je ne voudrais pas qu’il ait une mauvaise opinion de moi. De toute façon ce n’est pas ici que je risque de m’attirer des ennuis ni d’être entrainé dans une folle aventure. Je me contenterais de faire mon travail, de satisfaire mon patron et d’aller en cours. D’ailleurs je veille à toujours garder le sourire. C’est important pour l’emploi que je souhaite obtenir.

L’entretien se poursuit et les questions deviennent de plus en plus concrètes. À ce stade, je n’ai pas le droit à l’erreur.
« Je connais les principaux jeux de cartes. Black Jack, Poker, Baccara… J’apprends vite et je suis bon en mathématique. Je me suis également familiarisé avec la roulette même si dans le domaine j’ai beaucoup moins de pratique qu’avec les jeux de cartes. »
Tout simplement parce qu’il est impossible d’y jouer en dehors d’un casino.
« Ceci étant dit, dans l’ensemble on peut dire que je me débrouille bien. Je pourrais peut-être vous faire une démonstration ? »
J’imagine qu’en plus d’un entretien oral à huis clos, il y a une partie pratique à notre entretien et je ne serais pas surpris d’avoir à affronter un croupier d’expérience qui saura juger mes compétences. À moins qu’Imai-san souhaite le faire lui-même mais j’avoue que je ne suis pas très à l’aise avec cette idée. Je préférais affronter un futur collègue sous le regard attentif du patron, que le patron en personne. Après tout, je ne voudrais pas le vexer en le battant. Je n’ai pas la prétention d’être meilleur que lui mais aux jeux de hasard tout peut arriver.

Imai Ryuichi

Date d'inscription : 01/04/2018Messages : 124Avatar : Tomo Activité RP : 0 MasculinEmploi : Gérant de casino¥ : 158,000
avatar
Kyodai ✘ Muranaka
Voir le profil de l'utilisateur
05.05.18 13:20
C’est toujours sans trop monter de sentiments qu’il se contentait d’hocher la tête. Bien bien, pour le moment il avait presque tout juste. Pas non plus complétement parfait car personne ne l’était. Son sort risquait d’être rapidement scellé, il allait discuter avec quelques autres personnes juste après. Akira allait d’ailleurs attendre à rester assis, ou peut-être le patron le laisserait-il se promener un peu dans le casino histoire de patienter. Dans tous les cas, il avait de la chance car il n’allait pas à avoir à attendre des lustres pour avoir une réponse. Il était le seul a avoir un entretient alors ce n’était pas comme si il avait une quelconque concurrence.

- Bien.

Ca se voyait très bien qu’il savait rester à sa place, il était d’ailleurs très poli et se comportait très bien pour en entretient. Son costume n’était peut-être pas des plus luxueux mais bon, tout le monde ne pouvait pas être aussi aisé que lui. De toute façon il donnait une petite aide pour un costume de bonne marque, et il donnait les bonnes adresses où il avait réussi à avoir des rabais. Cependant il plissa un peu les yeux à son intervention, tient, il cherchait à être entreprenant ? IL ne savait pas trop s’il appréciait ou non. Après tout c’était lui la patron, c’est lui qui décidait. C’est sans lui répondre qu’il regardait son téléphone pour avoir des nouvelles de son croupier. Il prenait souvent le même pour les entretient, il avait l’œil alors il savait qu’l pouvait lui faire confiance pour l’aiguiller dans ses choix.

- Oui le croupier est prêt.

Il se leva alors, l’homme de main leur ouvrant la porte. Il alla jusqu’à une grande salle de jeu, bien sûr il n’avait pas choisi un endroit ou ils allaient être qu’à trois. Non, c’était un entretien dans une vraie situation, bien sûr ils allaient jouer qu’à deux. Mais i y avait les nombreux bruits, et des gens qui tournaient autour, au moins il n’allait pas a voir de mauvaises surprises.

- Tu seras contre Sato-san, il va te faire tester plusieurs jeux.

Il s’éloigna un peu pour bien regarder, il se grilla aussi une clope pour profiter de ce moment de repos le temps de regarder comment il pouvait bien se débrouiller. Bon, il lui arrivait souvent de ne pas être trop concentré avec le monde qu’il connaissait qu’ils lui disaient bonjour. Entre des clients réguliers ou même les hommes de plaisir de la maison Hisakawa qu’il ne se gênait pas pour regardait. Même répondre à leurs quelques paroles agréables.

Yagami Akira

Date d'inscription : 02/04/2018Messages : 118Avatar : Aki -SidActivité RP : 3 MasculinEmploi : Croupier / étudiant¥ : 203,300Multi : Hisakawa Kohaku - Tokugawa Ryosuke - Kurosaki Kei
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
07.05.18 9:35
Imai-san me fait savoir que le croupier est prêt. L’heure est donc à la partie pratique de notre entretien et il va falloir que je sois suffisamment convainquant pour qu’il accepte de me prendre à son service. J’espère que j’y arriverais car j’ai cruellement besoin de ce travail et je ne peux pas me permettre de passer à côté.


Alors que nous nous levons, je sens le stresse me gagner et grandir à mesure que je le suis jusqu’à une grande salle de jeu. Je vais être mis en condition, entouré par des véritables clients du Casino. Je n’ai pas le droit à l’erreur et je dois donner le meilleur de moi. D’autant plus qu’il ne va pas me lâcher du regard quoique… Imai-san est dans son élément ici et tous semblent savoir qui il est. Tous les clients ou employés qui passent non loin de lui le saluent. Même les escorts sur qui il laisse glisser son regard. J’ai souvent travaillé avec des yakuzas pour reconnaitre ce genre de coup d’œil mais ça ne me dérange pas. Moins il sera concentré sur le jeu, plus je me sentirais à l’aise.


Le croupier qui va mes tester se nomme Sato-san. Apparemment il a l’habitude de passer au crible les futurs employés du casino. Je le salue poliment et nous commençons à jouer. Je reconnais immédiatement le professionnel en lui et je tâche de me montrer à la hauteur. Regardant de temps à autre, Imai-san du coin de l’œil.

Les jeux s’enchainent sans que je ne sache ce qu’ils pensent de moi, aussi bien Sato-san qu’Imai-san. J’avoue que je suis un peu nerveux mais je veille à garder mon sang-froid jusqu’au bout. Il est hors de question que je perde mes moyens si près du but.

Une fois le test terminé, Sato-san me remercie, me salue puis se dirige vers le patron. Il lui glisse quelques mots à l’oreille et je les regarde faire sans oser m’approcher. Je les vois échanger quelques mots puis Sato-san salue Imai-san et s’en va. Le patron pose alors son regard sur moi, me fixe un instant puis se rapproche de moi. À mesure que la distance qui nous sépare se rétrécit, je sens mon estomac se nouer douloureusement. L’heure de la vérité est arrivée et j’avoue que j’ai peur de la connaitre. J’avale difficilement ma salive et attend la sentence alors qu’il vient de se planter devant moi.

Imai Ryuichi

Date d'inscription : 01/04/2018Messages : 124Avatar : Tomo Activité RP : 0 MasculinEmploi : Gérant de casino¥ : 158,000
avatar
Kyodai ✘ Muranaka
Voir le profil de l'utilisateur
01.07.18 20:31
Il essayait de rester concentré sur la prestation de son peut être futur employer. Mais toute l’activité le déconcentrait plus lui qu’Akira. Surtout les jolies minois qui s’étaient mis chacun de son côté. Et à qui, il n’avait pas pu s’empêcher de passer ses bras autours de leur taille. Ils étaient parfaitement à son gout, Kazuki connaissait très bien ses goûts. En même temps ils avaient eu quelques parties de jambes en l’air ensembles. D’ailleurs, heureusement que son mec n’était pas là sinon il se serait fait couper la tête. Et pas que.

Cependant il finit par se concentrer quand même sur les deux joueurs. Il était là pour le juger et non se laisser aller par l’enivrante beauté des hommes de plaisir. Akira se débrouillait plutôt bien, en plus de ça il se fondait plutôt bien dans le décor, même si il faisait quand même un peu trop jeune. Il ne faisait pas du tout ses vingt ans passés. Il voyait déjà là où il était le plus à l’aise, mais bien sûr Sato-san allait en discuter lui aussi avec lui. Dans tous les cas il allait être formé à tous les jeux, mais s’il était plus à l’aise avec un, surement que ce poste lui sera attribué. Enfin, il allait bien voir en temps voulu. De toute façon les plannings changeaient souvent. Cela ne tarda pas à finir et Sato-san venait déjà lui faire son retour. Ils échangeaient un peu pendant que le plus jeune attendait sagement. Il s’approcha de lui les mains dans les poches.

- On remonte.


Sans rien dire de plus il emboita le pas jusqu’à l’ascenseur. Bien sûr il enfumait le grand espace avec toute sa cigarette. De retour dans la petite salle il le fit s’installer à la table ou il lui jeta limite son contrat devant lui.

- Tu es engagé, lis moi bien tout ça avant de signer.

Tout y était très bien expliqué. Comme ça il n’avait pas tout à lui dire en détail.

- Il faudra que tu reviennes quand tu as du temps libre, qu’on puisse planifier un minimum tes heures de travail, à moins que tu connaisses déjà tes disponibilités avec tes cours.

Il avait de la chance, d’habitude il ne s’encombrait pas comme ça avec les horaires, mais là il savait dès le début dans quoi il s’engageait. C’était bien pour avoir de bonne relation avec les Yagami qu’il faisait ça.

Yagami Akira

Date d'inscription : 02/04/2018Messages : 118Avatar : Aki -SidActivité RP : 3 MasculinEmploi : Croupier / étudiant¥ : 203,300Multi : Hisakawa Kohaku - Tokugawa Ryosuke - Kurosaki Kei
avatar
Muko ✘ Dreamers
Voir le profil de l'utilisateur
02.07.18 8:21
Il ne me dit pas grand-chose. Juste qu’on remonte. Je le suis avec angoisse jusqu’à l’ascenseur dans lequel je manque de m’étouffer avec sa fumée. Cependant je me garde bien de lui faire remarquer qu’il n’est pas recommandé de fumer dans les ascenseurs. Après tout c’est le patron et je suis justement à un entretien d’embauche ! Une fois de retour dans la salle, je me rassois à ma place et découvre avec surprise mais surtout joie que je suis engagé ! Un large sourire fend mon visage alors que j’adresse un regard reconnaissant à Imai-san. J’acquiesce lorsqu’il me demande de bien lire mon contrat et c’est de toute façon ce que je comptais faire même si je sais déjà que je signerais quoi qu’il arrive. J’ai besoin de ce travail. J’ai besoin de me sortir de cette merde ! Sans travail pas d’argent, sans argent pas de liberté. L’équation est simple et je la connais par cœur. Je lis néanmoins attentivement mon contrat avant de le signer. Je suis désespéré mais pas fou. Je veux quand même savoir dans quoi je m’engage au cas où. Cela étant dit, Imai-san a l’air réglo et son contrat aussi. Je le signe sans hésitation malgré une certaine émotion. Les choses s’arrangent pour moi et je n’en suis pas mécontent.

Je lui rends le contrat signé et souris à sa remarque.
« Je connais déjà mon emploi du temps. J’ai beaucoup de temps libre. La plupart de mes cours ne sont pas obligatoires et je suis travailleur. Merci beaucoup de me donner ma chance Imai-san. »
Je m’incline respectueusement devant lui. Je crois que de ma vie, je n’ai jamais été aussi sincère en faisant une courbette à un Yakuza mais celui-ci me rend un grand service même s’il ne le sait pas et que très certainement il n’en a rien à faire.
« Je connais parfaitement mes heures de cours et je suis à votre disposition si vous souhaitez que j’observe déjà les lieux ou que je me les approprie. »
Le casino est grand et il va falloir que je me familiarise avec tous les étages et toutes ces salles. De plus il doit y avoir des règles particulières concernant les clients ou encore le personnel.
« Oh… J’allais oublier. »
Je sors une enveloppe de la poche intérieure de ma veste. Elle porte le sceau des Yagami et plus particulièrement celui de Kazuya.
« Yagami Kazuya m’a demandé de vous remettre cette invitation à diner pour deux au manoir, dans le cas où vous accepteriez de m’engager. »
Je m’incline à nouveau et lui tends l’enveloppe.

Boss Tanaka

Date d'inscription : 12/03/2018Messages : 138Activité RP : 0 MasculinEmploi : Chef de la ville¥ : 100000000000000
avatar
Oyabun ✘ Muranaka
Voir le profil de l'utilisateur
23.08.18 15:51
Attention, votre sujet a été jugé inactif car sans réponse depuis le 2 juillet.

Vous avez jusqu'au 2 octobre 2018 pour vous manifester au près de l'un des deux admins par message privé, afin de remettre votre RP en jeu.

Si rien n'a été fait d'ici le 2 octobre, votre sujet sera considéré comme abandonné et seul Yagami Akira bénéficiera des 500 yens par poste en cas de RP abandonné.

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: