Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

This is art ✘ ft. Mirai
 :: La zone des vermines :: Shibuya :: Harajuku

Sato Tsunade

Date d'inscription : 16/06/2018Messages : 61Avatar : Kina ShenActivité RP : 0Emploi : Vendeuse à Armurerie Sato¥ : 283,000Crédits : VTP.Multi : Yoshimaru - Kagami - Asami - Kazuki
avatar
Mushi ✘ Rejects
Voir le profil de l'utilisateur
01.07.18 19:51

This is art.

Ce soir, je vais sortir un petit peu. J'ai dit à mon cousin Akira qu'il pouvait jouer à la console autant qu'il voulait et gueuler avec ses potes en ligne. Alors je suppose qu'il va en profiter un petit peu. Tant mieux, ça nous fera des vacances à tous les deux je suppose... Cette colocation forcée me tape un peu sur les nerfs je dois l'avouer, mais... On fait avec non ?

Après deux heures et demi dans la salle de bain, je me décide enfin à sortir. Direction Harajuku. Je n'ai pas dit à Akira où je me rendais. ça ne le regarde pas. Et je crois qu'il s'en fiche un petit peu de toute manière. Je suis une grande fille et je suis tout à fait capable de me défendre en cas de problème. Je sens bon le parfum, mes cheveux sont propres et mon maquillage est impeccable. On pourrait croire que j'ai un rendez-vous galant... Et pourtant ce n'est pas le cas du tout.

Ce n'est pas avec un garçon que j'ai rendez vous, mais avec une bonne copine à moi. J'ai proposé à Mirai de m'accompagner à un concert, elle qui aime la musique ! Elle a accepté et j'ai hate de lui faire découvrir un de mes groupes préféré. C'est une bande de mecs originaires de Tokyo, qui font du visual kei. Mais dans un style tout de même plus proche du metal core. Je sais que je vais sans doute revoir des gens que je connaît là-bas à force, on se connaît tous ! Et puis il faut être un initié pour savoir où ont lieu les concerts à Tokyo. Surtout quand les paroles des chansons sont le plus souvent anti-Tanaka.

Il faut savoir où se rendre à Harajuku et surtout dans quelle cave du quartier. Les informations sont discrètes, et souvent un peu codées pour ne pas que la milice débarque en plein concert. J'espère que ce soir, tout se passera bien. Surtout vu que j'ai Mirai avec moi. Nous nous sommes donné rendez vous à la sortie de la station de metro. C'est assez facile à trouver ! Et puis il y a un smoking area juste à devant. Comme ça, je peux m'encrasser les poumons en l'attendant et nous sommes à environ cinq minutes de la rue principale, la fameuse Takeshita-dōri.

Alors que je fume ma cigarette tranquillement, je la vois sortir du metro. Je lève le bras en me mettant sur la pointe des pieds pour lui faire signe.

« Hey ! J'suis là ! »

EXORDIUM.


When life gives you lemon, squeeze them in peoples eyes.

Mochizuki Mirai

Date d'inscription : 27/06/2018Messages : 74Avatar : Maria - GARNiDELiAActivité RP : 0¥ : 44,000
avatar
Shatei ✘ Matsumoto
Voir le profil de l'utilisateur
04.07.18 22:57


Sato Tsunade ft Mochizuki Mirai.

This is Art


Les portes du métro s'ouvrent à peine que j'ai déjà quitté la rame et m'empresse de faire passer mon badge pour me diriger vers la sortie. Je suis tellement rapide que même mon garde du corps et ami se retrouve à la traîne à devoir zigzaguer parmi la foule s'agglutinant près du quai. Etre de petite taille est avantageux parfois et c'est avec un empressement non dissimulé que je monte les escaliers. Cela fait bien longtemps que je ne suis pas passée de ce côté là de la scène, mais surtout, c'est Tsunade qui m'a invitée alors ma joie s'en retrouve décuplée.

Mon reflet inaugure les miroirs tandis que je passe à côtés des murs menant à l'air libre. Comme à mon habitude, je n'ai pas fait dans la demi-mesure. J'ai passé toute mon après-midi à me faire chouchouter par une esthéticienne que mon père a fait venir expressément pour moi. Pas un seul détail n'a été laissé de côté de sorte à ce que tout s'harmonise avec ma nouvelle robe. Papa me l'a ramenée de France alors qu'il y avait été pour voyage d'affaire. Il ne veut pas que je loupe mes cours avec mon professeur particulier alors je ne l'accompagne jamais lorsqu'il quitte le sol Japonais. Je lui ai déjà dit qu'il pouvait nous suivre vu nos moyens, mais là encore il me trouve toujours d'autres excuses. Je crois juste qu'il aurait trop peur d'emmener sa petite fille chérie dans une contrée bien loin de la maison. Du coup, à chacun de ses retours j'ai le droit à quelques souvenirs histoire qu'il se fasse pardonner de m'avoir laissée toute seule à la maison. Je n'ai jamais aimé la solitude et je suis bien contente que Ryu, mon garde du corps, habite avec nous depuis peu.

Mon regard dévisage chaque personne de cette masse présente continuellement à Harajuku. En fait, laissez tomber l'idée d'être chanceuse quant au fait d'être une naine. La voix de Tsunade me parvient aux oreilles et je la vois, pas très loin, dans la zone réservée aux fumeurs. Je ne suis pas fervente de l'odeur de tabac qui s'engouffre dans mes poumons ni de la fumée qui m'agresse les yeux mais je décide tout de même de la rejoindre entre les arbustes.

Lorsque j'arrive près d'elle, ma joie parle d'elle même et je la prends dans mes bras, évitant tout de même de me prendre sa cigarette en plein visage.

- Aaaah, je suis trop contente qu'on aille voir un concert toutes les deux! J'ai trop hâte ! 

Oui, je suis contente, tel qu'il n'y a pas d'autres mots pour qualifier l'état dans lequel je suis. Et tel que j'en oublie même les politesses et bonnes tenues. Vous avez demandé un bonsoir? Hein? Comment ça?

Je m'écarte d'elle et lui sourit. D'ailleurs, je crois qu'on va difficilement me l'enlever de toute la soirée, ce sourire.

- Tu es magnifique!  

Je le pense, et l'ai toujours pensé. Tsunade et moi n'avons pas les mêmes goûts vestimentaires, et ainsi mises l'une à côté de l'autre, on pourrait croire à une bonne blague. J'en suis toujours aussi choquée moi-même à vraie dire. Nous sommes tellement opposées que parfois je me demande si je ne l'ennuie pas.

Je la vois regarder derrière moi et je devine que Ryu nous a rattrapé. Je fais la moue.

- Excuse moi, j'avais pas le droit de venir s'il ne m'accompagnait pas. Mais ne t'inquiète pas, il restera un peu plus loin.


codage par LaxBilly.


MY SONGS ARE MY WEAPONS
ANAPHORE

Sato Tsunade

Date d'inscription : 16/06/2018Messages : 61Avatar : Kina ShenActivité RP : 0Emploi : Vendeuse à Armurerie Sato¥ : 283,000Crédits : VTP.Multi : Yoshimaru - Kagami - Asami - Kazuki
avatar
Mushi ✘ Rejects
Voir le profil de l'utilisateur
06.07.18 17:11

This is art.

Enfer et damnation. Le petit toutou de compagnie de Mirai est bien entendu venu aussi. Le soucis, c'est que ce soir... Il ne vaut mieux pas qu'l soit dans les parages. Ce n'est pas n'importe quel concert que nous allons voir et... Il faut faire partie du milieu pour avoir le droit de savoir où il se déroule. Je fronce les sourcils en le regardant puis m'efforce de sourire à la petite Mirai pour tout de même la rassurer. Sa famille est tarée. Presque autant que les Yagami. Je dis presque, parce que je crois que c'est la pire des familles de Yakuza de Tokyo. En plus d'être partout, ils sont nombreux ces connards ! Et ils ne me lâchent pas la grappe non plus.

Je termine ma cigarette, l'écrase dans le cendrier en me faufillant entre deux salaryman désabusés et épuisés puis jette un oeil aux chaussures que porte Mirai. Bon, ça devrait aller pour courir, non ? Heureusement je connais bien les petites ruelles miteuses de Harajuku. On pourra se perdre facilement, à moins qu'on lui ait collé une puce GPS pour la retrouver. Mais là ce serait quand même abusé, non ?... Les Mochizuki ne sont pas aussi extrêmes que les Yagami il me semble. Je prend sa main dans la mienne, jette un oeil par dessus mon épaule pour regarder son petit chien.

« On va le semer. On va a un endroit tenu secret, il ne peut pas venir même en restant plus loin, c'est trop dangereux. »

Voilà, j'embarque encore la petite blonde dans une aventure foireuse. Mais si on se rend compte qu'il y a un garde du corps, ou tout du moins un type chelou qui n'a rien à faire là pas loin de la cave où le concert à lieu... ça va attirer l'attention et ça va vite partir en couille. J'aime bien les anarchistes, mais ils sont un peu paranoïaques et peuvent vite devenir nerveux.

Je serre donc la main de Mirai et nous commençons à nous perdre dans la foule, à nous mélanger aux gens pour qu'on ne nous repère plus aussi facilement. Heureusement il y a beaucoup de monde dehors ce soir, c'est le week end et les gens vont picoler ou voir une pute pour pas trop cher ici à Harajuku. Sans me retourner, je m’engouffre dans les petites ruelles, et me cache avec elle dans l'enfoncement d'un petit restaurant chinois. Tiens, je me demande s'ils mangent du chien ici. Nous allons rester ici un petit moment, voir si l'autre parasite a réussi à nous suivre ou non.

« Je sais pas trop quel type d'animal ils utilisent pour faire leurs nems, mais ça me donne grave la dalle ! »

Je rigole de bon cœur, et pousse la porte du petit restaurant. Ok, c'est minuscule et bondé. Tant mieux. Je pense qu'il ne viendras pas nous chercher ici, et si jamais il nous suit à la trace en cherchant notre odeur, il va se prendre celle du graillon en plein dans le nez !
Le serveur débordé nous indique une table dans le fond, dans un japonais un peu douteux et bancal. Ah, au moins c'est authentique ici, non ?
Je m'y installe avec Mirai et me retourne vers la porte d'entrée. Personne ne rentre. C'est bon signe, on a surement semé l'autre là! Machinalement, j'attrape la carte pour la lui tendre. Je ne sais pas si elle a déjà mangé ou non. Au pire, elle peut juste prendre un petit en cas à grignoter je suppose.

« On a encore le temps avant notre concert. Mais il ne peut pas venir, alors on va se planquer chez les Chinois pendant qu'il nous chercher dehors comme un con. Le lieu est tenu secret, c'est uniquement sur invitation ou recommandation que tu peux rentrer dans la salle de concert. »


EXORDIUM.


When life gives you lemon, squeeze them in peoples eyes.

Mochizuki Mirai

Date d'inscription : 27/06/2018Messages : 74Avatar : Maria - GARNiDELiAActivité RP : 0¥ : 44,000
avatar
Shatei ✘ Matsumoto
Voir le profil de l'utilisateur
20.07.18 16:04

J'ai laissé Tsunade m'emmener où elle le voulait, peu importe les ruelles, lui confiant ma vie et tout ce qui s'en rapportait à travers cette main que je serrais à mon tour. C'est peut-être excessif, mais je sais que jamais elle ne me fera de mal et ne cherchera à me mettre en danger. Contrairement à moi qui ne montre les crocs que pour les affaires du clan, elle, elle les a de sorties indéfiniment. Elle me fait un peu penser à Ryu parfois, version femme, à force d'avoir cette attitude protectrice envers moi.

Après l'avoir écoutée m'expliquer les raisons du pourquoi il a fallu le semer, je lui souris pour la rassurer. Ça m'embête un peu de le forcer à désobéir à mon père, mais j'ai compris qu'il ne pouvait pas venir. Et puis, s'il ne m'arrive rien, on aura pas besoin de le tenir au courant et mon garde du corps ne se fera pas punir une nouvelle fois.

- Pas de soucis!

Je ne m'offusque pas de la manière dont elle traite et préfère ouvrir la carte des menus qu'il y a sur notre table. Tsunade n'a pas l'air d'apprécier l'emprise que pouvait avoir une famille Yakuza sur ses membres et je comprends son point de vue, autant que celui de mon père et c'est pourquoi, peu importe le partie, je ne leur en ai jamais tenu rigueur. Chacun agissait selon leurs convictions et je trouve qu'une telle diversité de pensée est incroyable. Espérons qu'un jour tout Tokyo le reconnaisse à son tour.

Mon téléphone sonne et l'écran affiche le prénom de Ryu. Je regarde Tsunade et me mordille le coin de la lèvre.

- J'espère au moins qu'il ne va pas s’inquiéter. Il sait que je suis avec toi donc ça devrait aller il ne va pas appeler mon père mais...


Le reste meurt entre mes lèvres alors que j'éteins mon portable pour le ranger dans mon sac à main. J'aurai aimé pouvoir lui dire que tout allait bien. Lui et moi avons tissé des liens plus profond que simple garde du corps et personne à protéger. Je sais qu'il me pardonnera dès qu'il me reverra intacte mais sa soirée ne risque pas d'être très joyeuse, à me chercher partout et s'inquiéter.

- N'empêche, si t'as pu avoir des places alors que c'est si fermé, ça veut dire qu'on a de la chance! C'est un groupe que je connais? Ils sont mignons? Enfin, si ce sont des garçons hein.

Le serveur, fatigué mais souriant tout de même, arrive pour prendre nos commandes.

- Alors... pour moi ce sera une fondue au piment! Ça fait longtemps j'en ai pas mangé! Avec du poulet aigre douce et ... rajoutez moi un peu de nouilles fris à la crevette s'il vous plait!


Pour le plus grand bonheur de mes parents, j'ai toujours eu un énorme appétit, fournissant à notre cuisinière le dur labeur de venir à bout de mon estomac.

- Et toi Tsu'? Tu peux prendre tout ce que tu veux! Papa m'a donné de l'argent pour nous deux si on avait faim.




MY SONGS ARE MY WEAPONS
ANAPHORE

Sato Tsunade

Date d'inscription : 16/06/2018Messages : 61Avatar : Kina ShenActivité RP : 0Emploi : Vendeuse à Armurerie Sato¥ : 283,000Crédits : VTP.Multi : Yoshimaru - Kagami - Asami - Kazuki
avatar
Mushi ✘ Rejects
Voir le profil de l'utilisateur
23.08.18 14:49

This is art.

Mirai est toujours enthousiaste. C'est ce que j'apprécie chez elle, d'ailleurs. J'esquisse un sourire amusé quand elle me dit que son père lui a donné des sous pour que nous allions manger un bout toutes les deux. C'est un peu bizarre pour moi, parce que j'ai toujours été relativement indépendante. A seize ans, je bossais déjà pendant les vacances et les week end pour ne rien devoir à ma mère et aux Yagami. Je servais les petits déjeuners dans un hôtel, en soi ce n'est pas très prestigieux mais... ça payais relativement bien.

« C'est gentil, Mirai, merci. Mais alors c'est moi qui paye nos desserts, ok ? »

Je lui adresse un clin d'oeil, puis réfléchit un isntant. J'hésite entre deux trucs. En soi je serais capable de bouffer les deux à la fois, mais ce serait peut-être pas très raisonnable ?

« Je vais prendre le plateau de hors d'oeuvres, et ensuite un canard laqué avec des nouilles s'il vous plaît. »

En soi, ce restaurant n'est pas très cher. Mais si j'ai appris quelque chose pendant mes pérégrinations culinaires dans la capitale c'est ça : plus un restaurant chinois a l'air miteux, meilleur c'est. Et celui-là a l'air bien pourri, la cuisine doit donc y être excellente. C'est minuscule, plein à craquer et j'entends les gens parler chinois aux tables d'à côté. Si les vrais Chinois viennent manger ici, c'est que c'est authentique, et pas un truc adapté à nous, pauvres Japonais incapables d'apprécier la véritable gastronomie Chinoise.

Je trouve mes compatriotes assez bizarres d'ailleurs : ici au Japon, on est pas capables de bouffer un truc tel qu'il est sans le rendre un peu chelou et Japonais. Comme les Pizza par exemple... Mais je connait un bon restaurant Italien à Ginza. Le type qui tiens ça est coupé, c'est un métisse, alors il sait ce qu'il fait vu que sa mama est une vraie italienne. Et en tant que vraie ritale, elle ne laisserai pas une bande de bridés un peu trop chevronnés détruire l'authenticité sicilienne de sa cuisine.

« Dis, tu crois que je devrais écrire un guide pour les restaurants de Tokyo ?... Ou un blog peut-être. A force, je commence à connaitre les bonnes adresses et j'ai le flair pour trouver les bons restaurants ! »


EXORDIUM.


When life gives you lemon, squeeze them in peoples eyes.

Mochizuki Mirai

Date d'inscription : 27/06/2018Messages : 74Avatar : Maria - GARNiDELiAActivité RP : 0¥ : 44,000
avatar
Shatei ✘ Matsumoto
Voir le profil de l'utilisateur
27.08.18 0:26


Sato Tsunade ft Mochizuki Mirai.

This is Art

Alors que je m'amuse à me projeter plus tard dans la soirée, en plein milieu de la foule à apprécier la musique du côté du public et à me laisser emporter par la vague d'engouement que les personnes qui le composent peuvent créer, je reporte mon attention sur Tsunade lorsqu'elle me parle d'écrire quelque chose pour rassembler les bons restaurants à Tokyo. Je savais qu'elle adorait la nourriture, mais pas à ce point!

- Si tu n'as pas peur de devoir tester tous les restaurants de tous les quartiers de la ville, lance toi! Et qui sait, tu pourrais même te trouver une vocation là-dedans. Une vocation non dangereuse hein, fais-je en lui tapotant le bras avec mon coude.

Son métier m'inquiète. Je sais qu'elle sait se défendre en toute circonstance et que rares étaient ceux capable de l'intimider, mais j'ai peur qu'un jour elle rencontre plus gros, et plus sérieux. J'ai souvent eu envie de lui proposer mon aide, que quelqu'un surveille les alentours de son boulot pour s'assurer que rien de dangereux ne vienne toquer à sa porte, mais je ne l'ai jamais fait. Et je ne le ferai jamais. Enfin, sauf si elle s'attire vraiment les ennuis un jour. Je ne veux pas blesser son ego et qu'elle pense que je la perçois comme faible. Elle est forte, et c'est peut-être ça qui m'inquiète le plus au final.

- Par contre, si tu fais ça, ça risque de devenir difficile pour les personnes qui ont moins de moyens et qui ont trouvé ces restaurants au fur et à mesure des soirées. S'ils deviennent prisés, je doute que les hauts placés ne s'en mêlent et cherchent à s'en accaparer. Tu sais, par exemple, il pourrait y avoir un afflux tellement important de clients qu'il faudra réserver à l'avance. Et tu sais comme moi qu'un Yakuza ou qu'une personne riche primera sur le reste de la population.


J'écarquille les yeux alors que je me rends compte que je viens s'en doute de dégrader son idée, bien que ce ne soit pas mon intention. Tsunade n'avait jamais pensé à mal. Raaah, tais-toi Mirai!

- Mais si c'est toi qui mène tout ça, je me dis que tu sauras gérer ça aussi! Enfin j'espère! Et que la solution ne se retrouvera pas sur le marché noir d'internet aussi...

Je remercie intérieurement le serveur qui arrive avec le début de notre commande pour mettre un terme aux paroles qui sortent de ma bouche sans même demander mon avis.

Gênée et silencieuse, je plante mes baguettes dans mon plateau de nouilles. J'espère ne pas l'avoir fâchée...



codage par LaxBilly.


MY SONGS ARE MY WEAPONS
ANAPHORE

Sato Tsunade

Date d'inscription : 16/06/2018Messages : 61Avatar : Kina ShenActivité RP : 0Emploi : Vendeuse à Armurerie Sato¥ : 283,000Crédits : VTP.Multi : Yoshimaru - Kagami - Asami - Kazuki
avatar
Mushi ✘ Rejects
Voir le profil de l'utilisateur
07.09.18 15:25

This is art.

Ce qu'elle me dit pourrait presque me couper l'appétit. Mais il n'y a pas grand chose capable de me couper l'envie de manger quelque chose quand j'ai la dalle ! Même si je ne suis pas sure de la viande qu'ils utilisent pour leurs nems, ça m'a l'air bon. Alors tant pis si c'est du chat.

« Hum.. T'as pas tord. C'est peut-être une mauvaise idée finalement. »

Quoi que, mon oncle finance lui-même un petit restaurant pas loin de son travail pour ne pas qu'il ferme, parce qu'il aime bien aller y manger. Tetsuya et moi on a ça aussi en commun, on aime bien manger tous les deux. Pas forcément les mêmes choses, mais en général on ne peine pas trop à se trouver un endroit où partager un repas ensemble quand nous avons le temps. Sortie en famille... En même temps, je suis la seule qu'il lui reste.

« Certes, les clients seraient peut-être un peu pénalisés, mais les restaurateurs y gagneraient. Je pense que ça doit te faire plaisir, quand on dit que ta cuisine est bonne, que tu vois les clients venir en masse juste pour ta bouffe...  »

Rien n'est jamais tout blanc ou tout noir malheureusement dans la vie. Tout est toujours nuancé, et donc compliqué. Je soupire de nouveau en prenant mon premier nem et me force à sourire à Mirai. Maintenant qu'on en parle, je ne suis plus certaine de vouloir. Même si j'en ai quand même envie, que je pourrais essayer de faire quelque chose. Le premier guide culinaire de Tokyo. Il n'y en a pas encore à ma connaissance, ou alors seulement des très vieux qui datent d'avant le coup d'état.

« Puis si ça se trouve, personne ne liras mon guide. Qu'est-ce que vaut l'avis d'une gamine de vingt ans en gastronomie, hein ?... »

Bon je ne devrais peut-être pas me rabaisser comme ça... Mais même si je n'en ai pas l'air, je n'ai pas toujours une confiance en moi infaillible. Peu de gens le savent, très peu ont été témoins d'un moment de doute chez moi... Et c'est la première fois que je laisse entre voir ce côté de ma personnalité à Mirai. Une facette probablement insoupçonnée.


EXORDIUM.


When life gives you lemon, squeeze them in peoples eyes.

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: