Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[2055年04月] Death to traitors, scaffold and bitch ft. Hisakawa Kazuki
 :: La zone des vermines :: Shinjuku :: Kabukicho

Aller à la page : Précédent  1, 2

Fujiwara Daisuke

Date d'inscription : 18/03/2018Activité RP : 9Messages : 139Multi : @"Moriyama Akane" @"Matsuda Kai" @"Amakusa Nagato" @"Sato Tetsuya"Avatar : Die - DIR EN GREYEmploi : Youtubeur beauté et homme au foyer¥ : 465,500
avatar
Mikata ✘ Matsumoto
Voir le profil de l'utilisateur
09.07.18 13:52

Death to traitors, scaffold and bitch


Il va mettre du temps à l'accepter, mais j'ai bon espoir que sa personnalité égoïste et égocentrique prenne le dessus sur ce soudain altruisme. Il ne me doit rien, en soi. C'est moi qui lui dois tout...je lui dois la vie, pour m'avoir rendu une partie de mon âme égarée dans les enfers. S'il veut me donner des trucs pour me remercier, soit...mais je ne veux pas qu'il se mette en danger ou qu'il se casse trop le cul pour moi. J'ai perdu espoir il y a bien longtemps, je sais que je crèverai ici. Ca ne sert à rien de forcer le destin.

"Est-ce que tu te sens vraiment de tuer un homme pour le moment, Kazuki?"

Je tire une longue latte sur mon joint en regardant au loin, comme un philosophe hippie des lumières. Tuer, ou être tué...non, il y a d'autres solution que cette horreur. Tuer un homme, même si c'est la pire des ordures, ne doit pas devenir une nécessité. Il y a tellement d'autres moyens pour se venger! Surtout lorsqu'on est une pute à Shinjuku. Même si je n'en ai pas l'air, j'ai quand même un petit réseau ici. Des alliés principalement, des putes d'une autre maison close qui me connaissent depuis un moment. Ce sont des femmes, mais elles sont aussi efficaces qu'un yakuza lorsqu'on les met en colère. Et si je leur demande de l'aide pour me venger...nulle doute qu'elles me l'apporteront avec joie. Elles savent que je fais toujours tout pour sauver les autres, je leur ai déjà filé un coup de main plus d'une fois pour réparer quelques trucs dans leur maison close, ou même chez elles directement lorsqu'elles habitaient en-dehors. Je crois qu'elles me trouvent mignon, mais je n'aime pas les femmes...alors je ne peux pas leur faire le plaisir de coucher avec elles pour un petit répit entre les clients.

"J'ai des amies qui peuvent nous aider à nous venger. Ce type perdra toute crédibilité, et probablement quelques thunes avec. Elles me doivent toutes un service, mais je ne leur fait pas payer...si elles veulent le dépouiller, je ne les empêcherai pas. Pareil pour toi. Je pense qu'il aura des copains, donc il faut faire attention...mais nous allons nous préparer comme il faut. Viens avec moi, Kazuki."

Quitte à demander de l'aide, autant le faire au plus vite pour tout planifier correctement. Les filles sont sympas, même si elles ne doivent pas connaître Kazuki puisqu'il ne sort pas de la maison close. Je termine mon joint, l'écrase sur le rebord du toit et le jette dans la rue au milieu des autres mégots. La drogue me requinque pas mal, je dois dire. C'est le bon moment pour agir, avant que je me prenne le contrecoup de la punition au point de ne plus pouvoir bouger.

"On va aller voir nos futures alliées, toi et moi. Ca va être amusant, tu verras...bien plus que de le tuer."

EXORDIUM.




Hurt me and you'll be fine. Hurt them and make your prayers.

Hisakawa Kazuki

Date d'inscription : 16/03/2018Activité RP : 10Messages : 80Multi : Yoshimaru - Kagami - Asami - TsunadeAvatar : Yoshiatsu (Dadaroma)Emploi : Proxénète & acteur X ¥ : 74,600Crédits : VTP // Vent Parisien // Tumblr
avatar
Mushi ✘ Rejects
Voir le profil de l'utilisateur
10.07.18 20:36

Death to traitors, scaffold and bitch

Est-ce que tu te sens vraiment de tuer un homme pour le moment, Kazuki? Nouveau haussement d'épaules. Je ne sais pas. Je suppose que oui, puisque j'ai déjà essayé sans succès de tuer l'un de mes frères aînés après qu'il m'ai mis une raclée de trop. Je n'ai pas réussi à buter cet enfoiré, mais du haut de mes douze ans j'étais déjà déterminé à l'envoyer six pieds sous terre, aveuglé par la colère et la douleur.

Alors tuer un type qui n'est même pas de ma propre famille ?... Je suppose que j'en serais capable, si j'en avais les moyens. Je le regretterai probablement par la suite. Mais sur le coup, ça me ferais sans doute du bien. Je fixe longuement le mégot de Daisuke tomber dans la ruelle tout en imaginant comment tuer ce type. Il y a tout un tas de façons de faire, d'une manière plus ou moins propre dirons nous.

Mais mon grand frère a un plan, pour éviter de tuer quelqu'un. Il est bien plus sensible et gentil que moi... Je me demande parfois comment est-ce qu'il a fait pour réussir à survivre à Kabukicho pendant tant d'années.

« Si ça se trouve, c'est des collègues de ma mère. »

Je ne sais même pas si elle tapine encore ou non. C'était occasionnel, quand je suis parti de la maison peut-être que depuis elle a arrêté. Peut-être qu'elle est morte aussi. J'en sais rien et j'en ai rien à foutre pour être honnête. Ma famille m'emmerde plus qu'autre chose !

Je me relève pour suivre Daisuke, histoire de rencontrer ses copines. Des putes alors, n'est-ce pas ? Je ne savais pas qu'il en connaissait des capables de mettre la vie d'un enfoiré dans le genre de mon client sans dessus dessous.
Nous ne marchons pas très longtemps, avant d'arriver devant une maison close aussi miteuse que la nôtre. Il salue les jeunes femmes devant en souriant. Elles semblent le connaître. Pour ma part, je m'incline juste poliment sans rien dire, préférant rester derrière lui. Ah, je n'avais pas prévu de finir ma nuit comme ça !

« J'espère qu'elles sont à peu près sobres... ça aiderais pas mal. »

EXORDIUM.





モラル
も恥じらいも忘れさせる


ポルノグラフみたいだね汚いものが多すぎて上手にお片づけが出来ない



Fujiwara Daisuke

Date d'inscription : 18/03/2018Activité RP : 9Messages : 139Multi : @"Moriyama Akane" @"Matsuda Kai" @"Amakusa Nagato" @"Sato Tetsuya"Avatar : Die - DIR EN GREYEmploi : Youtubeur beauté et homme au foyer¥ : 465,500
avatar
Mikata ✘ Matsumoto
Voir le profil de l'utilisateur
15.07.18 15:39

Death to traitors, scaffold and bitch


Des collègues de sa mère, hein? parfois, j'oublie que tout le monde n'a pas eu des parents aussi parfaits que les miens. Je suis un peu à part dans ce quartier, en général les gamins qui se retrouvent ici ont des parents...vermines. C'est rare que des innocents tombent aussi bas, même parmis les pauvres. Je n'ai pas eu de chance, il faut croire. Mais c'est pas grave...ce n'est plus important, aujourd'hui. Plus rien n'a d'importance, et il ne s'agit de toute façon pas de moi. Ce soir, je vais venger Kazuki, et peut-être lui permettre de s'enfuir loin de cette crasse.

J'entraîne mon petit frère hors de la maison close, passant sans problème devant les gardes qui pourtant empêchent en général les gosses de sortir. Kazuki n'a plus aucune valeur à leurs yeux, et ils savent que je suis un petit chien docile qui revient toujours à la maison...alors j'ai un minimum de liberté comparé aux autres, je peux me permettre de quitter cet endroit de temps en temps. Je le guide à travers un dédale de ruelles sombres et étroites, histoire de semer nos potentiels suiveurs, et arrive enfin devant la maison close en question. Je me souviens parfaitement de cet endroit, même si j'ai passé des années sans revenir. Ces demoiselles sont toujours prêtes à nous rendre service, maintenant. Je le leur rends bien, il faut dire...

"Hey! Ca faisait un bail!"

Je leur adresse mon plus beau sourire, et elles comprennent aussitôt que je vais avoir besoin de leurs services. Ca les amuse en général que je les drague à moitié, même si depuis le temps elles savent que je suis complètement gay. Je leur tape la bise, accepte même de leur faire un câlin, et tire simplement Kazuki à moi pour qu'il les salue à son tour.

"Sois gentil, Kazuki, ces demoiselles nous sont indispensables pour ce qu'on doit faire. D'accord?"

Je le connais, il ne va pas pouvoir s'empêcher de faire quelques réflexions déplacées pour faire chier tout le monde. Mais c'est pas grave, à force, je suis habitué. Elles ne sont pas toutes sobres, puisqu'elles ont commencé à boire pour décompresser après une rude soirée...mais ce n'est pas pour ça qu'elles ne sont pas efficaces. Pour des gens comme nous, être sobre est parfois moins intéressant que d'être bourré ou shooté. Moi par exemple, je ne réfléchis correctement qu'avec deux grammes dans le sang ou après deux bons joints. C'est comme ça, notre organisme s'est habitué au poison et il est désormais impossible de fonctionner sans.

"Je te présente Erika, Lana et Amber. Elles sont professionnelles dans ce qui est de détruire la vie d'un homme. Les filles...si je suis là, c'est pour une urgence. Nous avons une vengeance à perpétrer."

J'explique la situation avec des mots simples, donnant au passage l'identité de l'homme en question. Elles ne le connaissent pas, c'est étrange...hmm...pas tant que ça finalement, si c'est un pédophile gay. Mais ça reste visiblement un grand copain de Terada, c'est important de le noter et d'être prudents à ce niveau.

"Nous devons être discrets, pour ne pas qu'il comprenne qui se venge mais qu'il capte quand même qu'il ne peut pas faire ce qu'il veut avec nous. Je ne veux pas risquer nos têtes, au cas où il vienne se plaindre à Terada...enfin je m'en branle, mais Kazuki n'a pas besoin de ça en plus après ce qu'il a subi."

EXORDIUM.




Hurt me and you'll be fine. Hurt them and make your prayers.

Hisakawa Kazuki

Date d'inscription : 16/03/2018Activité RP : 10Messages : 80Multi : Yoshimaru - Kagami - Asami - TsunadeAvatar : Yoshiatsu (Dadaroma)Emploi : Proxénète & acteur X ¥ : 74,600Crédits : VTP // Vent Parisien // Tumblr
avatar
Mushi ✘ Rejects
Voir le profil de l'utilisateur
Aujourd'hui à 0:20

Death to traitors, scaffold and bitch

Kazuki, sois gentil s'il te plaît. J'ai l'impression que l'on me dit tout le temps ça. Merde à la fin, je ne suis pas si méchant ! Quoi que... Si en fin de compte, c'est que je dois être infecte non ? Au moins, je ne souffre pas. En y réfléchissant bien c'est probablement mon moyen de me protéger, de repousser tout le monde comme ça. Peut-être que ça finiras par me jouer des tours, d'avoir un trou à la place du coeur.

Je lève les yeux vers Daisuke, puis vers les filles qu'il me présente. Je m'incline légèrement pour les saluer, et préfère ne rien dire. Erika a un joint à la main, Lana un verre de whisky et Amber est déjà vautrée dans un canapé. Merde, c'est quoi ces loques ? J'espère que Daidai sait ce qu'il fait. Je fronce les sourcils quand il dit que je ne mérite pas de souffrir... hn. On a tous connus la violence un jour ou l'autre à Kabukicho. Je lui met un petit coup de coude dans les côtes.  

« Je ne suis pas aussi fragile que ce que tu penses. »

Je commence à regretter d'être venu ici. Je croise les bras, un peu gêné d'être traité comme une petite chose fragile devant ces femmes. Je soupire et tire une cigarette de mon paquet. Je le tend aux trois femmes qui me regarde, me force à être sympathique. Elles comptent nous aider alors... hn. Mais ça me fait chier de devoir partager.

Heureusement en échange, Lana me tend la bouteille de whisky et je ne me prive pas pour en boire une bonne rasade.

« Je vous écoute. C'est quoi le plan ? »

Tout en tirant sur ma cigarette, je continue de me demander ce que je fous ici... J'espère vraiment que Daisuke sait ce qu'il fait.

EXORDIUM.





モラル
も恥じらいも忘れさせる


ポルノグラフみたいだね汚いものが多すぎて上手にお片づけが出来ない



Contenu sponsorisé


Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: